WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Bis Repetita Placent : la collection comme mode de construction de la cinéphile

( Télécharger le fichier original )
par Stéphanie POURQUIER
Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse - Master Sciences de l'Information et de la Communication 2007
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

P.i,s Repeti,ta PLacent : La coLLecti,on cowtwte wtode de

constructi,on de La ci,néphi,Le

(Recepti,ons et usages de Di,rt Da nci,n0 chez unpubLi,c

fewti,ni,n de 20 à 35 a ns)

Stéphanie POURQUIER

Sous la direction de Emmanuel ETHIS, Paul TOLILA et David MORIN- ULMANN (tuteur)

UFR des Sciences du langage appliquées
Département Des Sciences de l'Information de et de la Communication
Année universitaire 2006-2007

« le profil du spectateur se démultiplie : auparavant la manière systématique que l'on
avait d'en parler, pouvait laisser penser qu'il s'agissait d'une réalité équivalente pour
tous ; désormais, la conscience que l'on a des choix qui sous-tendent l'analyse -- choix
tout à la fois de méthode et de champs d'application -- pousse chaque chercheur à
poursuivre son propre type d'investigation ; chacun a son objet d'études et donc son
spectateur. »
Francesco Casetti1

« Les rites ont, dans l'ensemble des éléments qui appréhendent une sociologie en
profondeur, une solidité particulière, comme celle d'un squelette à l'intérieur d'un
corps, et qui survit longtemps après que la mort ai tout rongé de ce qui le recouvrait »
Jean Cazeneuve2

1 CASETTI, Francesco, D 'un regard l'autre -Le film et son spectateur, Presses Universitaires de Lyon, 1990, p.18.

2 CAZENEUVE, Jean, Sociologie du rite, Presses Universitaires de France, Paris, 1971, p. 14.

Remerciements

Plus qu'un travail de Recherche ou une étape universitaire, un mémoire peut apparaître comme le lieu de parole où sont mobilisées expériences, lectures, rencontres, partages. Un univers donc, qui n'aurait jamais pu être habité sans l'apport de tous ceux et celles qui ont partagé un peu de temps avec moi au cours de cette année...

Merci, donc, à Emmanuel Ethis, Paul Tolila et David Morin-Ulmann, pour leur encadrement et leurs conseils.

Merci à celles et ceux croisés dans les couloirs de la belle Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, parfois même en dehors, et qui m'ont permis d'avancer : Damien Malinas-Veux, Virginie Spies, Pierre-Louis Suet, Agnès Devictor, Michael Bourgatte, Sophie Marino, et tout mes camarades de classe du M2 ERP/FC.

Merci, aussi à ceux qui, même parfois dépassés, ont fait preuve d'une patience émérite ; Philippe, Patricia et Manon Pourquier, Jean Philippe Grignoux, David Kerdraon et Virginie Rouxel, Jérôme et Jean-Paul Mercier, ainsi que toute l'équipe de la location du Festival d'Avignon.

Merci à toutes celles qui ont bien voulues participer à ce travail de recherche : Sophie, Mélanie, Allison, Hélène, Juliette, Stéphanie, Rachel, Amélie, Valérie, Caroline et Clémence, Virginie, Marion, Solène, Delphine, Emilie.

Merci, enfin, à celles et ceux sans qui n'ont eu de cesse de m'aider : Thomas Riley, Lilou, Mel, le Dr Corre, Hélène Martin, Guillaume, Florent, Charles et la dream team de l'Utopia.

Merci à Jean-Baptiste d'être toujours là.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy