WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Remise en marche de l'unité de traitement des gaz aux amines U88

( Télécharger le fichier original )
par Bechir KOUMA
Institut National Polytechnique Felix Houphouet Boigny - Ingénieur pétrole 2007
  

précédent sommaire suivant

RÉSUMÉ

Les unités de lavage aux amines, sont des unités conçues dans le but de débarrasser les gaz de raffinerie ou gaz naturel des solutés tel que l'hydrogène sulfuré H2S et le dioxyde de carbone CO2. Le lavage de ces gaz se fait avec à une solution d'amine à contre courant dans une colonne d'absorption.

La mise en marche de ces unités nécessite le contrôle des paramètres de pression et de température afin d'éviter la condensation du gaz à traiter. Il est important de souligner que la condensation des gaz ou l'arrivée d'hydrocarbure liquide vers ces unités entraîne le moussage de la solution d'amine pouvant provoquer l'arrêt de l'unité.

C'est donc ce problème de moussage qui a entraîné la fermeture du réseau de traitement de gaz basse pression (BP) de l'unité de lavage aux amines U88 depuis l'an 2000.

Le travail durant cette étude a été de déterminer les conditions pour une remise en marche de ce réseau avec les nouveaux paramètres de fonctionnement des unités de la SIR.

L'étude a permis de constater que la capacité de traitement de gaz BP est inférieure à la production actuelle de ce type de gaz par les unités de la SIR.

Après simulation sur le logiciel PRO II du procédé de l'unité U88, des propositions pour une augmentation de cette capacité ont été faites.

D'autres propositions ont été aussi faites dans le but de réduire les risques de condensation des gaz BP de la raffinerie lors de leurs traitements dans cette unité.

IX

ABSTRACT

Amine gas sweetening plants are units conceived to remove H2S and CO2 from refinery gas or natural gas; the process is to wash gas by amine solution against the current in an absorption column. The processing of this unit requires the control of pressure and temperature parameters to avoid gas condensation; it is important to underline that condensation of these gas is a cause of foaming of amine solution and can drive to unit shutdown, if this problem became recurrent.

the problem of foaming which is the reason of the L P section shutdown since years 2000.

Our work during this study was to determine new parameters to restart this network and to integrate the unit LP section in SIR actual manner to process.

This study allows us to know that design capacity of LP gas treatment is less than today SIR'S LP gas production. After simulation on PRO II of unit U88 process, we have made proposal to increase LP gas network capacity.

Other ideas are suggested to reduce the risks of LP gas condensation during its treatment.

X

INTRODUCTION

Le raffinage du pétrole est une activité entraînant la production d'impuretés de nature diverses. Ces impuretés sont très nuisibles à l'environnement et même aux installations de raffinage, en particulier le dioxyde de carbone et le sulfure d'hydrogène contenus dans les gaz de raffinerie.

De ce fait, le traitement des gaz est une étape indispensable dans l'industrie du raffinage. Les procédés correspondants ont pour rôle d'éliminer ces contaminants inévitables.

L'élimination de ces impuretés est nécessaire pour des raisons de sécurité, de corrosion, de spécifications sur les produits gazeux ou liquides, de prévention contre l'empoisonnement des catalyseurs.

L'élimination du sulfure d'hydrogène et du dioxyde de carbone se fait souvent par des procédés d'absorption utilisant des solvants chimiques tel que la diéthanolamine (DEA).

Dans ces unités de lavage de gaz aux amines (gas sweetening plants), l'extraction de ces solutés nécessitent le contrôle des paramètres tels que la pression et la température qui permettent d'éviter la condensation du gaz.

Une condensation du gaz à traiter entraîne le moussage du solvant amine pouvant conduire à l'arrêt de ces unités.

C'est donc ce problème récurrent de moussage qui a entraîné la fermeture du réseau BP de l'unité de lavage des gaz aux amines U88.

L'étude « REMISE EN MARCHE DU RESEAU BASSE PRESSION DE L'UNITE DE LAVAGE DES GAZ SALES AUX AMINES U88 » consiste à déterminer les conditions pour une remise en marche du réseau de traitement de gaz BP, tout en évitant le moussage de la solution d'amine.

Pour y parvenir, une meilleure connaissance de l'entreprise d'accueil, du procédé et de l'unité est nécessaire. Ils seront évoqués dans la première partie. La seconde partie présentera le matériel utilisé ainsi que de la méthodologie suivie. Les résultats obtenus seront présentés dans la troisième partie où des propositions de solutions pour la remise en marche du réseau de traitement de gaz basse pression de la raffinerie seront faites.

- 1 -

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy