WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mesure et analyse de la pauvreté non monétaire chez les enfants:le cas du Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Simplice Kitleur LEKEUMO
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Résumé

Les Institutions de Bretton Woods après avoir délibérément ignoré la pauvreté pourtant longtemps relevé par le PNUD et l'UNESCO qui dès 1987 publiaient un rapport intitulé « Ajustement à visage humain » dénonçant par ce fait les politiques d'Ajustement structurelle, devaient à partir des années 1990 s'impliquer de fond en comble dans la lutte contre la pauvreté. Dès lors, l'éradication de la pauvreté est devenu le credo des États africains qui s'efforcent avec l'aide combinée de la Banque Mondiale et du FMI d'éradiquer la pauvreté. Dans le même temps, l'UNICEF, s'est préoccupé au plus haut point des conditions de vie de la petite et de la grande enfance car les études visant à définir le profil de pauvreté afin de circonscrire la pauvreté ne prenaient pas toujours en compte les spécificités des enfants. C'est alors que l'UNICEF depuis près d'une décennie est le principal partenaire des États dans la réalisation de la génération d'enquêtes MICS adaptées à la caractérisation des conditions de vie des femmes et des enfants.

Pour caractériser le profil de pauvreté non monétaire chez les enfants, nous avons construit un indicateur composite de pauvreté en agrégeant les scores des modalités obtenus en implémentant une ACM sur un tableau figurant les enfants en ligne et les variables traduisant les privations en colonne. Il en ressort que 62,4% des enfants au Cameroun font face à des privations sévères. De fortes disparités existent entre les milieux urbain et rural et entre les différentes provinces ; 85% des enfants du milieu rural apparaissent extrêmement vulnérables contre 32,5% en milieu urbain. Ils n'ont ni accès à l'eau potable ni accès à l'électricité. Ils sont plus nombreux à n'avoir jamais été à l'école soit 61,6 % des enfants appartenant à la classe des enfants très pauvres. Le niveau d'instruction des parents se révèle être un élément déterminant dans le risque de paupérisation des enfants. Moins les parents sont instruits, plus le risque de pauvreté infantile est élevé. Pour lutter efficacement contre la pauvreté infantile, les pouvoirs publics et les acteurs de la société civile devraient compte tenu des résultats privilégier dans un premier temps la sensibilisation des parents sur les risques que courent les enfants. Puis promouvoir des actions visant à créer des emplois plus stables et mieux rémunérés. Car la pauvreté non monétaire ne s'aurait s'affranchir de la pauvreté monétaire, tout comme la pauvreté infantile ne s'aurait s'affranchir de celle du ménage de résidence. Même si les mauvaises conditions de vie compromettent davantage le devenir des enfants avec des risques élevés qu'apparaît un cycle de pauvreté.

Mots clés : pauvreté infantile, pauvreté non monétaire, commodités, ICP.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net