WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à  motricité humaine dans la commune de Djibo

( Télécharger le fichier original )
par Tahirou NIGNAN
Université Africaine de Developpement Coopératif (UADC) Cotonou Bénin - Diplome d'Etudes Superieure d'Economie Coopérative (DESEC) 2008
  

précédent sommaire suivant

2.1.3. Présentation de la commune de Djibo

Djibo est le chef lieu de la province du Soum. Il a une superficie de 800 km² et est situé à environ 215 km de Ouagadougou, la capitale. Djibo est limité à l'Est par le département de Tongomayel, à l'Ouest par le département de Baraboulé, au sud-ouest par celui de Pobé-Mengao et au nord par celui de Nassoumbou. La commune de Djibo compte vingt deux (22) villages et neuf (09) secteurs.

La population estimée à environ 51 197 habitants (recensement administratif, 2004) se présente de la façon suivante sur le plan ethnique :

v les rimaïbés : 18% de la population, traditionnellement cultivateurs, ils pratiquent une agriculture de subsistance ;

v les mossis : 28% de la population, migrants à l'origine, leurs principales activités sont l'agriculture, l'élevage et le commerce ;

v les peulhs : 31% de la population, éleveurs traditionnels, ils pratiquent très peu l'agriculture.

Les autres ethnies comme les Sonraï, les Touaregs et les Foulcé représentent les 23% de la population.

L'islam est la religion la plus pratiquée. Quant au christianisme, il s'installe petit à petit. L'animisme est pratiqué par quelques individus dans la commune.

2.1.3.1 Caractéristiques physiques

Comme dans l'ensemble du sahel burkinabé, Djibo a un relief à faible altitude (environ 300 m). Les sols se composent d'un complexe de basse précambrienne appartenant à toutes les classes des sols ferrugineux tropicaux lessivés. Ces sols sont sablonneux, pauvres en matières organiques, peu profonds donc peu fertiles.

Le climat sahélien est le type rencontré dans la commune de Djibo. Il est composé de deux saisons:

v une saison pluvieuse qui dure trois (03) mois, de juillet à septembre. Elle est caractérisée par des vents violents de direction d'Est à Ouest.

v une saison sèche qui dure neuf (09) mois, d'octobre à juin. Une partie de cette période est sèche, froide et marquée par l'harmattan (novembre à février). Cette saison sèche est marquée par une température moyenne de 45°C allant de mars à mai.

L'hydrographie de Djibo est constituée par un drainage de cours d'eau temporaire. Un barrage d'une longueur de 5 km a été réalisé grâce à son relief plat. Ce barrage permet aux animaux de s'abreuver. Il y a de nombreux points d'eau, hormis les cours d'eau qui sont fréquentés par les éleveurs. Nous avons entre autres : les boulis, les mares, les puisards, les puits pastoraux et forages.

Quant à la végétation, elle se présente sous la forme de savane arbustive en déforestation. Elle tend à devenir selon les sols, une steppe arborée, arbustive et herbacée.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.