WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des éleveurs au financement de l'entretien des pompes à  motricité humaine dans la commune de Djibo

( Télécharger le fichier original )
par Tahirou NIGNAN
Université Africaine de Developpement Coopératif (UADC) Cotonou Bénin - Diplome d'Etudes Superieure d'Economie Coopérative (DESEC) 2008
  

précédent sommaire suivant

7.2.2 Suivi et évaluation du projet

Le suivi et l'évaluation constituent un processus dynamique qui analyse continuellement et périodiquement le chemin parcouru afin de déceler les entraves, d'apporter des corrections nécessaires ou de réorienter le projet. Pour le présent projet, ce processus sera organisé de la façon suivante :

7.2.2.1 Suivi

Le suivi est une activité interne et continue qui sera fait à deux niveaux :

Ø le suivi par la cellule de gestion : chacun des responsables du projet (directeur, chefs de services) effectuera un suivi quotidien des activités relevant de son ressort ;

Ø le suivi par les instances dirigeantes du groupement : le bureau et le comité de contrôle effectueront des suivis (au moins un suivi par mois) aussi bien des activités de formation que de la gestion des ressources du projet. Après chaque séance de suivi, un rapport sera établi. Une somme forfaitaire de 150 000 F CFA l'an est prévue comme prime de motivation pour les membres des organes ayant effectué les suivis.

Ces suivis visent dans l'ensemble à assurer une bonne gestion des ressources.

7.2.2.2 Evaluation

L'évaluation est une activité périodique qui se fera à la fin de chaque année d'exercice. Une évaluation sera réalisée conjointement par les représentants des promoteurs, la cellule de gestion et la mairie. Elle consistera à analyser le processus de formation (contenu, méthodologie, résultats....) et à examiner les documents de gestion (pièces comptables, bilans, comptes d'exploitation...) afin de s'assurer de la bonne exécution du budget. Un rapport sera produit après chaque évaluation pour préciser le niveau d'atteinte des objectifs, et ressortir les recommandations faites pour corriger les éventuelles anomalies constatées dans l'exécution ou pour modifier les stratégies de fonctionnement. Il est prévu pour cette activité un budget annuel de 200 000 F CFA.

7.2.3 Cadre logique du projet

Le cadre logique est un ensemble d'éléments corrélés, décrivant d'une façon opérationnelle, dans une matrice, les aspects les plus importants d'un projet. C'est un document de synthèse qui donne une vue d'ensemble sur le projet.

Résumé narratif

Indicateurs Objectivement Vérifiables (IOV)

Sources de vérification

Hypothèses

Finalité : Rendre durable la gestion des pmh dans la commune de Djibo.

La contribution des éleveurs qui se situait entre 500 à 2 500 FCFA par an passe à 7 500FCFA par éleveur et par an

Enquête auprès des groupements membres de l'union des éleveurs

Que les éleveurs soient associés à la gestion des pmh.

But : Améliorer le savoir et le savoir faire des éleveurs de la commune de Djibo en matière de conduite d'élevage en contexte de rareté de la ressource eau.

-effectif des troupeaux réduit

-spécialisation par filière des éleveurs

- enquête auprès des groupements membres de l'union.

- rapport d'activités de la D.P.R.A

- enquête auprès des fontainiers.

Que les formateurs aient la capacité à transmettre les savoirs de manière à atteindre les objectifs fixés.

Résultats :

- les éleveurs gèrent et conduisent mieux leurs troupeaux ;

- les éleveurs améliorent leurs pratiques d'élevage ;

- les effectifs des troupeaux sont réduits ;

- les éleveurs contribuent régulièrement au financement et à l'entretien des Pmh

Au moins 4235 éleveurs sont formés sur cinq ans en :

- gestion et conduite de troupeau

- production de lait

- production de viande (embouche)

- gestion des conflits sur les Pmh

- gestion et entretien des Pmh

- enquête auprès des groupements membres de l'union

- rapport d'activités de la D.P.R.A

- rapport d'activités du projet.

Que les éleveurs mettent en oeuvre les connaissances acquises

Intrants :

- rechercher le financement nécessaire à la mise en oeuvre du projet

- recruter le personnel

- mettre en place l'équipe du projet

-planifier et organiser les activités

- acquérir le matériel de formation

- sélectionner les participants

- signer les contrats avec les consultants formateurs

- Animer les séances de formation

- suivre et évaluer les activités du projet.

- bordereaux de livraison et des factures disponibles.

- contrat de travail du personnel.

- plan d'opérations des activités.

-

Que les subventions soient disponibles à temps.

Tableau 32 : Cadre logique du Projet

Source : Travaux de l'étudiant, stage d'étude de pertinence et de faisabilité ; juin-Août 2008

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.