WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Acquisition et exploitation d'éléments de processus d'ingéniérie logicielle: Cas du projet CIAO-SI

( Télécharger le fichier original )
par Franck Gérard KOM MBOUMI
Université de Yaoundé I, Ecole Nationale Supérieure Polytechnique - Diplôme d?Ingénieur de Conception en Informatique 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Etat de l'art de la réutilisation des processus d'ingénierie logicielle

Réutiliser, c'est faire une nouvelle utilisation. La conservation du patrimoine d'illustres prédécesseurs dans le domaine de la science en général, et des génies en particulier, a comme l'un des buts principaux leur réutilisation. En effet, une évolution bien menée doit tenir compte de l'existant pour éviter une rétrogradation. Nous avons eu à poser le problème de la réutilisation dans le domaine de l'ingénierie logicielle, qui s'avère important dans la mesure où plusieurs étant reconnus et largement utilisés, le gain à en disposer pour une exploitation illimitée à tous les projets est considérable pour une entreprise de développement de logiciel. Nous comprenons par là qu'elle suppose à la fois la disponibilité de ces processus et leur exploitabilité. Historiquement, l'on pourrait faire remonter le début des investigations sur la réutilisation dans les processus d'ingénierie logicielle, après l'essor des modèles dans les structures de données. En effet, on est parti en complexité croissante depuis la technologie procédurale, puis la technologie des objets pour celles des composants. Plusieurs modèles sont alors apparus pour en faciliter l'uniformisation et la réutilisation : IDL, Corba, UML, etc. Le même besoin s'est produit en ingénierie logicielle, soutenu par les efforts d'uniformisation pour les meilleurs échanges entre processus, et donc une plus efficace réutilisation.

I.8 Vers une solution d'ensemble

Les efforts de développement de modèles dans l'ingénierie logicielle ont suivi une démarche que nous récapitulons dans les lignes qui suivent (Bézivin 2003).

I.8.1 Diagrammes de Gant

Les diagrammes de Gantt ont été créés par Henry Gantt dans les années 1920. Un diagramme de Gantt permet de décrire l'ensemble des activités d'un processus sous la forme de barres placées sur un calendrier. On a ainsi une vue graphique de l'ensemble des activités, de leurs durées et de leur ordonnancement. Le métamodèle des diagrammes de Gantt définit un processus comme un ensemble d'activités, chaque activité étant dotée d'une date de début et d'une date de fin.

 

01/02

14/02

21/02

01/03

Activité 1

 
 
 
 

Activité 2

 
 
 
 

Activité 3

 
 
 
 

Tableau 1. Illustration d'un diagramme de Gantt : les débuts de la planification.

I.8.2 Diagrammes PERT

Les PERT (Program Evaluation and Review Technique) ont tout d'abord été utilisés par le département américain de la défense. Un PERT est un graphe orienté qui montre les activités, leur durée ainsi que leur ordonnancement. Un processus vu comme un PERT est donc une suite d'activités, chaque activité ayant une durée et pouvant suivre ou précéder d'autres activités.

ACTIVITE 1

3 JOURS

ACTIVITE 2

2 JOURS

ACTIVITE 3

1 JOUR

ACTIVITE 4

3 JOURS

Tableau 2. Illustration du diagramme de PERT : les délais remplacent les dates.

Contrairement à une activité d'un diagramme de Gantt, une activité d'un PERT ne définit pas de date.

Il a été utile de présenter ces deux exemples, car ce sont les premières tentatives de représentations de processus, définissant déjà les concepts minimaux. Ils montrent bien qu'il y a toujours eu de multiples façons de modéliser les processus, chacune utilisant plus ou moins de concepts en insistant sur certaines propriétés qui en font les avantages et inconvénients.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy