WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Acquisition et exploitation d'éléments de processus d'ingéniérie logicielle: Cas du projet CIAO-SI

( Télécharger le fichier original )
par Franck Gérard KOM MBOUMI
Université de Yaoundé I, Ecole Nationale Supérieure Polytechnique - Diplôme d?Ingénieur de Conception en Informatique 2004
  

précédent sommaire suivant

Conformité au méta-métamodèle MOF

MOF (MetaObject Facility) est la technologie adoptée par l'OMG pour la définition de méta - données et leur représentation comme des objets CORBA. MOF se situe au niveau le plus élevé de la modélisation, le niveau M3. Il peut donc servir pour la définition de SPEM qui se situe au niveau M2. SPEM est le métamodèle de processus d'ingénierie logicielle, c'est-à-dire qu'il définit un modèle d'un niveau d'abstraction au dessus de celui d'un processus et dont une instance serait la définition d'un processus effectif. La Figure 9 montre l'architecture, à quatre couches, de la modélisation telle que définie par l'OMG. Un processus effectif, qu'on peut directement mettre en oeuvre, est au niveau M0. La définition d'un tel processus est au niveau M1. SPEM se situe au niveau M2, celui du métamodèle, et sert comme modèle (template) pour le niveau M1.

Figure 9. Les niveaux d'abstraction de la modélisation selon MOF (OMG 2002b).

SPEM comme profil UML

Un profil UML est une adaptation de UML qui utilise les mécanismes d'extension offerts par UML de façon standardisée pour un but ou un domaine particulier. Un profil UML fournit des stéréotypes pour les entités caractérisant le domaine pour lequel il est défini.

SPEM est défini à la fois comme un métamodèle de processus et comme un profil UML pour le domaine que constitue l'ingénierie des processus de développement de logiciels. Ce qui permet aux développeurs de tels processus d'utiliser UML comme notation. La Figure 10 donne la façon de décrire les éléments d'un processus comme des stéréotypes UML.

Figure 10. Correspondance entre SPEM et les éléments du métamodèle de UML (OMG 2002b).

Une telle correspondance permet de définir un processus de développement logiciel en UML en faisant usage de stéréotypes propres à SPEM, ceci en représentant les éléments stéréotypés propres au processus par les éléments d'UML proposés par la figure de correspondance, c'est-à-dire les classes et les diagrammes d'activités.

SPEM comme DTD XMI

XMI (XML Metadata Interchange) est un format d'échange de méta-données (c'est-à-dire de modèles) définies conformément au standard MOF (OMG 2002a). Lorsque SPEM est vu comme un métamodèle basé sur MOF, une DTD XMI correspondant à ce métamodèle peut être élaborée pour l'échange des informations contenues dans les modèles SPEM produits à partir du métamodèle. Une telle DTD existe et est disponible dans la spécification de SPEM publiée par l'OMG (OMG 2002a).

SPEM est déjà largement accepté. Ainsi, il pourrait servir de moule, quelque soit le processus décrit par un expert.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy