WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Acquisition et exploitation d'éléments de processus d'ingéniérie logicielle: Cas du projet CIAO-SI


par Franck Gérard KOM MBOUMI
Université de Yaoundé I, Ecole Nationale Supérieure Polytechnique - Diplôme d?Ingénieur de Conception en Informatique 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.3 Plan

Ce mémoire est réparti en quatre (04) chapitres.

Le premier chapitre porte sur la problématique de notre travail. Nous y situons en trois étapes le contexte général du problème, par la situation du domaine dans lequel il se trouve. C'est ainsi nous y aborderons successivement les ontologies et les bases de connaissances, les processus d'ingénierie logicielle et enfin, le projet CIAO-SI et notre rôle dans ce projet.

Le deuxième chapitre porte sur l'état de l'art de la réutilisation des processus d'ingénierie logicielle. C'est dans ce chapitre que nous passons en revue l'existant en matière de réutilisation dans l'ingénierie des processus. Nous procédons en trois étapes. Premièrement, nous analyserons l'évolution de la réutilisation par les modèles de processus d'ingénierie logicielle, depuis les premiers jusqu'à nos jours. Deuxièmement, nous étudions les principaux outils de gestion des processus d'ingénierie logicielle. Troisièmement, nous dressons une ébauche de solution résultant de ces analyses.

Le troisième chapitre porte sur la mise en oeuvre de la solution proposée. Nous procédons à l'analyse et à la conception de celle-ci, en plusieurs étapes, passant de la description de la méthode utilisée à l'architecture du logiciel construit.

Le quatrième chapitre présente les résultats obtenus. Nous y décrivons les choix importants d'implémentation et les outils qui ont conduit à la réalisation du logiciel, ainsi que quelques captures écrans de ce dernier.

Nous achevons ce mémoire par une conclusion, qui comprend le bilan du travail, les critiques, les difficultés rencontrées et les perspectives.

Sont joints aussi à ce document, deux (02) annexes : la présentation du LABORIMA et une présentation de l'Open Source, justification des divers choix techniques.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy