WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation de l'impact du financement de la banque mondiale sur la reconstruction économique de la République Démocratique du Congo de 2000 à  2006

( Télécharger le fichier original )
par MUKENDI Jean Louis ET MVUNZI Lydie
ISP/Gombe -  2008
  

précédent sommaire suivant

1.3 Le financement alloué aux programmes

L'enveloppe globale consacré aux différents programmes s'est élevé à 321,90 millions de $ US. Une fraction a été certes libérée dans le cadre de la coopération bilatérale mais l'essentiel est venu effectivement de la Banque Mondiale.

Tableau 4. Les fonds engagés pour l'exécution des programmes

PROGRAMMES

Montant

(en million de $ US)

Nature

(Don ou crédit)

Bailleurs

(Origine des ressources)

1

Programme d'Urgence de Stabilisation et de Relance Economique (PSRE)

13,50

Don

Belgique, Canada, Pays-Bas (sous couvert de la Banque Mondiale)

2

Programme d'Urgence pour la Reprise Rapide (PURR)

50,00

Don

Banque Mondiale

3

Programme des Projets Prioritaires à Impact Visible et Immédiat sur la population

42,00

Crédit

Banque Mondiale

4

Programme Multi-sectoriel d'Urgence de Reconstruction et de Réhabilitation (PMURR)

96,40

Crédit

Banque Mondiale

5

Compétitivité et Développement du Secteur Privé (CDSP)

120,00

Crédit

Banque Mondiale

Source : Ibidem

Comme on peut le constater, une fraction de cette assistance financière est venue des partenaires traditionnels et bilatéraux de la RDC qui ont pris l'option, pour des raisons d'efficacité certainement, de la canaliser vers la Banque Mondiale. Les crédits directs en provenance de celle-ci ont représenté exactement 80,27 %.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy