WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les réseaux SAN comme solution de stockage et de protection des données


par Marlise MBEGANG MIMBE
Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications - Licence Professionelle en Technologies de l'Information et de la Communication 2009
  

précédent sommaire suivant

B- Configuration de l'hôte (server)

Après avoir créé notre disque virtuel sur la baie, nous pouvons rattacher la LUN à un hôte muni de l'initiateur iSCSI de Microsoft. Connectons-nous sur le serveur qui utilisera l'espace de stockage iSCSI.

B.1 Configuration de l'Initateur iSCSI

Lancer le « iSCSI Initiator » présent dans les outils d'Administrations.

Accepter l'installation du service automatique et la configuration du firewall.

L'initiateur se lance. Vérifier que l'IQN de notre machine correspond bien à celui rajouter précédemment au niveau de la baie puis, cliquer sur l'onglet « Discover » pour configurer la liaison avec la baie Dell (Target Portal).

Cette opération permet à l'initiateur de détecter toutes ses cibles potentielles.

Figure 28 : configuration des liaisons Serveur-Baie

Cliquer sur « Add Portal » et saisir l'adresse IP d'un des ports iSCSI de la baie (192.168.0.50 ou 192.168.0.51). Le port par défaut du protocole iSCSI est le 3260.

Cliquer ensuite sur l'onglet « Targets » pour vérifier que la Target de la baie a bien été découverte. En effet, nous devons retrouver l'IQN de la baie et le statut « Connected »

Figure 29 : Test de connexion Serveur-Baie

Cliquer sur le bouton « Log On » pour se connecter à la LUN et cocher la case « Automatically restore this connection... ». Cette option permettra de restaurer automatiquement la connexion à la baie de stockage dans le cas d'un éventuel problème (surtension, redémarrage du système) sur le serveur, pour nous assurer que la connexion sera rétablie, éviter la création d'associations cible-initiateur indésirables:

Figure 30 : Configuration de gestion des liaisons

B.2 Configuration du disque

Après avoir connecté l'initiateur iSCSI à notre baie de stockage, nous pouvons voir notre disque dans le gestionnaire de disque. Pour cela, il suffit de lancer « Server Manager », puis « Disk Management ». Le disque 1 de 100 Go correspond à la LUN précédemment créé :

Un clic droit sur « Disk 1 » et cliquer sur « Online » pour pouvoir utiliser notre LUN :

Nous devons ensuite initialiser le disque afin de pouvoir le formater. Une fois notre disque « Online », faire un clic droit puis « Initialize Disk » :

Figure 30 : Initialisation de disque

Après avoir initialisé le disque, nous pouvons désormais le formater. Pour cela, faire un clic droit sur l'espace libre, puis choisir « New Simple Volume ». L'assistant se lance, saisir la taille du volume, puis assigner une lettre au lecteur.

Et enfin, effectuer un formatage rapide du disque :

Figure 31 : Formatage de disque

Nous ainsi avons terminé de présenter les principales étapes nécessaires à la mise en place d'un SAN iSCSI, avec un initiateur iSCSI sous Windows Server 2008.

précédent sommaire suivant