WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les réseaux SAN comme solution de stockage et de protection des données


par Marlise MBEGANG MIMBE
Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications - Licence Professionelle en Technologies de l'Information et de la Communication 2009
  

précédent sommaire suivant

VI-2 CONFIGURATION LOGIQUE DU SAN

Pour illustrer cette étape de l'implémentation d'un SAN, nous allons nous appuyer sur le model d'une baie de disques DELL. Nous verrons également comment rattacher un serveur muni de l'initiateur Microsoft iSCSI à la baie de stockage, tel qu'il puisse utiliser l'espace de stockage défini.

Considérons notre réseau, dans la configuration physique suivante :

A- Configuration de la Baie

Cette partie va présenter les principales opérations d'administration et de configuration à réaliser sur la baie. Nous verrons comment configurer les différentes interfaces réseaux de la baie et comment créer un disque virtuel

Nous allons commencer par lancer le client après l'avoir installé à partir du CD fourni avec la baie. L'interface d'administration se lance, elle va permettre d'administrer totalement la baie de stockage.

A.1 Configuration du port Admin

Le port d'admin est utilisé pour prendre le contrôle sur la baie.

Cliquer sur le menu « Outils » de l'interface de configuration, puis sur « Configurer les ports de gestion » pour définir l'interface réseau nécessaire à la configuration de la baie. L'adresse IP considéré pour le port de gestion est 192.168.0.200 /24

Figure 24: Configuration du port d'administration

A.2 Configuration des ports iSCSI

Les ports iSCSI sont utilisés pour relier les serveurs à notre réseau de stockage iSCSI. Cliquer sur l'onglet « iSCSI » pour gérer les paramètres :

Vérifier et relever l'IQN, identifiant de la baie en cliquant sur « Modifier l'identification de la cible » :

Sélectionner ensuite l'option « Configurer les ports hôtes iSCSI » afin de configurer les interfaces réseaux iSCSI.

La baie possède 2 cartes réseaux. Les adresses IP des interfaces sont 192.168.0.50/24 et 192.168.0.51/24 :

Figure 25 : Configuration des ports iSCSI

A.3 Création du pool de disque

Nous allons maintenant configurer le stockage de la baie, c'est-à-dire créer des disques virtuels (à partir des disques physiques) et y associer des mappages LUN.

Pour cela, cliquer sur l'onglet « Configurer » Puis choisir l'option « Créer des diques virtuels ». Après avoir cliquer sur « Suivant », choisir le mode « Automatique » ou « Manuel » :

Figure 26 : Création de disques virtuels

Nous devons alors définir la taille du Volume à créer ainsi qu'un nom qui permettra d'identifier le disque virtuel ainsi créé :

Choisir ensuite le mappage qui va correspondre à présenter la LUN à un ou plusieurs serveurs via iSCSI. Il s'agit de porter une marque au LUN pour identifier notre volume.

A.4 Ajout d'un hôte

Après avoir créé les disques virtuels, nous pouvons référencer un hôte à la baie. Cet hôte sera connecté à la baie en iSCSI. Pour configurer l'accès à un hôte, cliquer

sur l'onglet « Configurer » puis sur « Configurer l'accès à l'hôte ». Saisir ensuite le nom de la machine qui sera connecté à la baie, ainsi que le type d'hôte :

Figure 27 : Ajout d'hôte à la cible

De suite, l'IQN de la machine (serveur) va être détecté.

Indiquer ensuite si l'hôte partage ou pas l'accès au disque virtuel La configuration de l'hôte est terminée, la confirmer:

précédent sommaire suivant