WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La part des produits pétroliers dans la fixation des prix des biens et services dans la ville de Goma

( Télécharger le fichier original )
par Rwachinihuzi Guy BISENGIMANA
ISIG/GOMA - Licence 2008
  

sommaire suivant

0. INTRODUCTION

0.1 PROBLEMATIQUE

L'approche socio-économique du 21ème siècle souligne que l'énergie pétrolière est en quelque sorte une voie respiratoire et une condition sine qua none du développement de la plupart des sociétés modernes.1(*)

Le pétrole est important en tant que produit de base pour l'industrie manufacturière et en tant que source énergétique essentiellement utilisée dans le monde2(*).

Durant ces dernières années, le pétrole produit et échangé dans le monde entier, connaît une forte volatilité des cours sur le marché international. Cela entraîne une déstabilisation politique, sociale, économique du monde en général, de l'Afrique et en particulier de la République Démocratique du Congo, particulièrement à cause de différents problèmes qu'elle traverse durant ces deux dernières décennies.

Les Nations Unies soulignent que la récente instabilité du marché mondial du pétrole peut s'expliquer par la récession économique du monde industrialisé, par l'accroissement des approvisionnements du pétrole provenant notamment de la mer du Nord, de l'ALASKA, du MEXIQUE, de la CHINE, .... , par le stockage des produits pétroliers, du pétrole brut et par diverses mesures de conservation3(*).

La République Démocratique du Congo malgré ses potentialités en produits pétroliers, n'exploite pas le pétrole, notamment à cause des différentes crises qu'a connues le pays depuis les années 1990 jusqu'à nos jours. Ainsi le pays est dans l'obligation d'importer les différents dérivés du pétrole pour la satisfaction des besoins de sa population.

Cette importation des produits pétroliers, si elle est facilitée par le port de Matadi à l'Ouest, la partie Est de la République Démocratique du Congo est enclavée ; c'est-à-dire qu'elle ne touche pas sur l'un ou l'autre Océan. Ainsi, la province du Nord Kivu est obligée de s'approvisionner à partir des ports de Mombasa et Dar-es- Salem respectivement distant de plus de 2000 Km et 2500 Km du chef lieu de la province du Nord Kivu à savoir la ville de Goma. Et par conséquent, l'importateur des produits pétroliers commercialisés sur cette partie du pays ne parvient pas à satisfaire les problèmes pouvant atténuer les conséquences des fluctuations desdits produits dans la province et en particulier dans la ville de Goma.

Cela peut nous pousser à confirmer que la fixation et la modification des prix du carburant dans la province du Nord Kivu et en particulier dans la ville de Goma sont sujettes aux facteurs tant endogènes qu'exogènes, ce qui explique la complexité du phénomène de la fluctuation du prix du carburant surtout de l'Essence et de Gasoil. Comptant le nombre des bâtiments abritant les stations services dans la ville de Goma, nous nous disons que ces bâtiments et la prolifération de ces stations ne sont pas égaux ou comparables aux prix des produits pétroliers sur le marché et ceci est à la base des hausses des prix de transport et des biens et services. Certains analystes penseraient que la prolifération des stations services serait un palliatif aux problèmes quotidiens de transport que vit la population dans la ville de Goma.

Soulignons également que le prix des produits pétroliers est soumis à des fluctuations. Les mécanismes économiques montrent que les analyses en matière de formation des prix du pétrole s'effectuent en raison du prix à long terme. Ce dernier est structurellement gouverné par le coût de la source marginale. Le Moyen Orient à lui seul avait 66% des réserves mondiales. D'où le droit de veto en matière de réglementation du marché. Dans cette optique, il s'agit de mise en commun de tous les pays producteurs du pétrole, tout en créant des marchés communs dans lesquels ils réglementent les prix. C'est le cas de l'OPEP »4(*).

Face à cette situation mondiale de la commercialisation du pétrole des différentes fluctuations qui affectent cette activité, et au regard des avantages particuliers de celui-ci, les différents marchés des produits de consommation et des services dans la ville de Goma connaissent parfois des profonds changements des prix à la hausse.

Partant de ce qui précède, nous nous posons la question principale suivante : « Quelle serait l'influence de la hausse du prix de pétrole sur la vie socio-économique de la population de la ville de Goma ? »

Cette question nous amène aux interrogations suivantes :

1. L'augmentation (variation) du prix du pétrole entraine-t-elle une hausse proportionnelle de prix des produits de première nécessité et des services sur le marché ?

2. La hausse de prix de l'Essence et du Gasoil ne provoque-t-elle pas de changement ou des variations sur la vie Soci-économique de la population de la ville de Goma ?

Ces deux questions constituent la motivation et le fondement de notre étude .Et donc la problématique de notre recherche.

* 1 DURAND D., La politique pétrolière Internationale, 108 Perses, 3éd. 1970

* 2 DUROUSSET M. Les Plastiques aujourd'hui, Ellipses, éd. Marketing S.A, Paris 1995 p15.

* 3 O.N.U, L'énergie dans les années 2000, Siège de l'O.N.U 14-18 décembre 1999

* 4 O.N.U, Op.cit.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.