WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de la pratique contraceptive moderne chez les femmes en union du Cameroun: cas de la ville de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Sorel Francine CHOMTEU KOUAM
ISSEA - Ingénieur d'Application de la Statistique (IAS) 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE
DE L'AFRIQUE CENTRALE
(CEMAC)

ASSOCIATION CAMEROUNAISE POUR
LE MARKETING SOCIAL
(ACMS)

Agréée par le Ministère de la Santé Publique

t9S4aelatVart ek 1--Iraii illimerownai4

INSTITUT SOUS-RÉGIONAL DE STATISTIQUE
ET D'ÉCONOMIE APPLIQUÉE

(1001k4

(gyamidatiarb tintepneagnah,

BP : 294 Yaoundé, Tél. : (237) 22 22 01 34,
Fax. (237) 22 22 95 21, Web: http ://www.issea-cemac.org/

BP : 14025 Yaoundé, Tél. : (237) 22 21 94 19
Fax. (237) 22 20 92 24, Web: http://www.acms-cm.org/

(République. du Cameroun)

(République. du Cameroun)

ANALYSE DES DÉ

TERMINANTS DE LA PRATIQUE CONTRACEPTIVE

MODERNE CHEZ LES FEMMES EN UNION AU CAMEROUN :

CAS DE LA VILLE DE YAOUNDÉ

Stage professionnel, effectué du 08 Février au 08 Mai 2010 à l'Association Camerounaise pour
le Marketing Social (ACMS)

Redaye

Pax ~

CHOMTEU KOUAM Sorel Francine

Élève Ingénieur d

'Application de la Statistique, 4ème Année

En uue de ealtteatian du diplime d'Aginietvi d'application de ea Statistique

Soutenu publiquement le 15 juin 2010 devant le jury composé de

Aloioient Dr. KAMGA TCHWAKET Ignace, Chef du département d'économie Eixaminatem ~ M. KWADJIO Hervé, Cadre au MINEPAT

Encomium Mme MOUKAM Laure Vartan , Coordonnatrice de recherche à l'ACMS

:

à l'ISSEA

Piro 010

DÉDICACES

Je dédie ce travail à :

Dieu tout puissant, pour ses grâces et ses bénédictions.

Mes grands parents, M. Paul DZODJOU et Mme. Jeannette DOMBISSI, pour les encouragements qu'ils m'ont toujours prodigués.

Mes parents, M. Samuel KOUAM et Mme. Berthe Caline KOUAM, pour leur soutien indéfectible.

Mes soeurs et frère, Yolande, Audrey, Krystelle, Brinda et Prévôt, car votre seule présence me donne la force de braver tous les obstacles afin d'être pour vous un exemple à suivre.

REMERCIEMENTS

La réalisation de ce travail n'a été possible que grâce au soutien de plusieurs personnes. Nous tenons ici à exprimer notre reconnaissance à :

~ M. Nestor ANKIBA, Directeur Exécutif de l'ACMS, pour nous avoir accepté comme stagiaire au sein de la structure qu'il dirige ;

~ notre encadreur, Mme. Laure Vartan MOUKAM, Coordonnatrice de recherche à l'ACMS, pour avoir accepté de diriger nos travaux, et pour avoir été toujours attentive à nos préoccupations, malgré ses multiples occupations;

~ notre co-encadreur, M. Ignace TCHAKWET KAMGA, Chef du département d'économie à l'ISSEA, pour ses remarques et suggestions constructives qui ont participé à améliorer la qualité de ce travail;

~ M. ESONO NZE OYANA Leoncio Feliciano, Directeur Général de ISSEA, ainsi que tout le corps administratif et enseignant de l'ISSEA, pour l'encadrement et les enseignements qui nous ont permis de mener ce travail à son terme ;

~ M. Robert NGONTHE, Directeur de la formation continue et de la recherche appliquée

à l'ISSEA pour ses conseils à travers le club « Cybernétique Humaine » de l'ISSEA;

~ M. Jean Robert TIKOUOKA, Chef du département chargé des stages à l'ISSEA pour

ses efforts de suivi du déroulement des stages des étudiants ;

~ Dr. Jean Christian YOUMBA, Chef de la division Santé Familiale à l'ACMS;

~ Mme. MONDA Léa, Coordonnatrice du programme Planning Familial à l'ACMS, pour avoir répondu à nos questions relatives à ce programme;

~ Mme. Marie Thérèse NKOUM, Secrétaire de Direction à l'ACMS, pour ses orientations sur le plan administratif durant notre stage;

~ M. Rodrigue VOUFFO et Mlle. Armelle LEWE, qui ont bien voulu relire ce travail; ~ nos camarades de promotion à l'ISSEA.

À tous ceux qui n'ont pas été cités et qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de ce travail. Qu'ils trouvent ici, l'expression de notre profonde gratitude.

SOMMAIRE

DÉDICACES i

REMERCIEMENTS ii

SOMMAIRE iii

SIGLES ET ABRÉVIATIONS v

LISTE DES GRAPHIQUES vi

LISTE DES TABLEAUX vii

LISTE DES ENCADRÉS viii

AVANT-PROPOS ix

RÉSUMÉ x

ABSTRACT xi

PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL xii

INTRODUCTION GÉNÉRALE 1

Contexte et justification 1

Problématique 3

Objectifs 4

Résultats attendus 5

Hypothèses de recherche 5

Intérêt de la recherche 5

Plan de la recherche 6

PREMIÈRE PARTIE : FONDEMENTS DE LA PRATIQUE CONTRACEPTIVE MODERNE 7

CHAPITRE I : ASPECTS CONCEPTUELS ET CADRE INSTITUTIONNEL 8

I.1 Définitions des concepts 8

I.2 Cadre conceptuel et méthodologie de recherche des déterminants de la pratique
contraceptive moderne 11

I.3 Cadre institutionnel 17

CHAPITRE II : ASPECTS THÉORIQUES ET GÉNÉRAUX SUR LA PRATIQUE
CONTRACEPTIVE MODERNE 24

II.1 Quelques aspects théoriques sur la pratique contraceptive moderne 24

II.2 Aspects généraux : Approches explicatives de la pratique de la contraception moderne 27

II.3 Présentation des variables retenues et population cible de l'étude 37

DEUXIÈME PARTIE : APPROCHE EMPIRIQUE DE LA PRATIQUE CONTRACEPTIVE MODERNE 41

CHAPITRE III : NIVEAUX ET TENDANCE DE LA PRATIQUE CONTRACEPTIVE
MODERNE PAR LES FEMMES EN UNION 42

III.1 Présentation de la source des données de l'étude 42

III.2 Pratique contraceptive moderne par les femmes en union 44

sommaire suivant






La Quadrature du Net