WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse du mécanisme de mobilisation des ressources par les municipalités : cas de la commune d'Abomey-Calavi

( Télécharger le fichier original )
par Comlan B. Thierry Tonassoumi TONOU
Université d'Abomey-Calavi (UAC) - DESS  2007
  

précédent sommaire suivant

B- LES SERVICES INFRA COMMUNAUX

Ce sont les services communaux déconcentrés créés au niveau de chaque arrondissement. Ils se composent des Secrétariats Administratifs d'Arrondissement et des Bureaux d'Etat Civil.

PARAGRAPHE III : SITUATION ECONOMIQUE

Les secteurs économiques sont ceux générateurs d'emplois et de revenus. Il s'agit de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche, de la transformation et de l'artisanat, les ressources naturelles, le commerce, l'industrie, le tourisme et hôtellerie, etc. La vie économique est animée par deux marchés quotidiens et neuf (09) périodiques, des supermarchés et des boutiques.

A- AGRICULTURE ET L'ELEVAGE

La principale activité menée dans la commune est la production agricole. Plusieurs fermes de grandes superficies sont exploitées pour diverses cultures. L'existence des bas-fonds, des pâturages, des organisations d'agriculteurs et d'éleveurs et des structures d'encadrement et de financement, est à la base d'une diversité de spéculations (maïs, manioc, ananas, arachide, riz, palmier à huile, sorgho etc.) et d'un cheptel diversifié (bovin, caprin, porcin, ovin, volaille, lapins et aulacodes).

La forte réduction des terres cultivables, le sous équipement des producteurs, la divagation des animaux et l'accès difficile aux crédits constituent les contraintes majeures pour les producteurs. En dépit de la disponibilité de fourrage, de résidus de récolte et des points d'eau, l'élevage est considéré comme une activité secondaire et bénéficie malheureusement d'un faible encadrement technique. Par ailleurs, la forte prévalence des maladies animales (pestes porcine et grippe aviaire) et l'importation massive des produits d'élevage oeufs et produits congelés (volaille et viande) constituent des menaces pour ce secteur.

B- PECHE

La pêche est peu développée dans la commune bien que des potentialités existent : plans d'eau riches en poissons et exploitables (lac `'Nokoué'', façade maritime) et la disponibilité de bas-fonds pouvant abriter des trous à poissons. L'utilisation des engins prohibés (filets à petites mailles), l'encombrement du lac `'Nokoué'' dus à l'installation des `'acadjas'' induisent la baisse de la production halieutique.

C- GESTION DES RESSOURCES NATURELLES

La commune dispose d'une grande diversité de ressources naturelles peu exploitées aux fins de développement, à savoir : des bas-fonds, des sols latéritiques et argileux, des terres de barre, et d'eau potable, des forêts classées (580ha), 98Km6(*) de cours d'eau et un accès à l'Océan Atlantique.

Les carrières de sable, de gravier et de latérite généralement peu organisées et peu contrôlées sont exploitées par les populations. Elles sont par endroits à la base de la dégradation des sols et de l'environnement.

* 6 Plan de Développement Communal de la MAIRIE d'Abomey-Calavi

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.