WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique du financement des PME par les établissements bancaire : cas de Coris bank

( Télécharger le fichier original )
par Théophile Fabrice NEZIEN
Université Saint Thomas d'Aquin - Maitrise en Economie,Gestion des Entreprises et des Organisations 2010
  

sommaire suivant

 
 
 

BURKINA FASO Unité- Progrès-Justice

Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur (MESS)

Conseil National de l'Enseignement Catholique (CNEC)

 
 

Université Saint Thomas d'Aquin (USTA)

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG)

MEMOIRE DE FIN DE CYCLE

Pour l'obtention du diplôme de Maîtrise en Economie et Gestion des Entreprises et des Organisations (EGEO).

THEME :

PROBLEMATIQUE DU FINANCEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME) PAR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS BANCAIRES :

CAS DE CORIS BANK INTERNATIONAL

 

Présenté par : NEZIEN Théophile Fabrice (fabricenezien@ yahoo .fr )

i

Sous la direction de : Maître de stage :

Monsieur MOHAMADOU Moustafa Monsieur SANOU Seydou

Enseignant a l'USTA Directeur de l'exploitation a CORIS Bank

Année Académique 2010-2011

Fabrice NEZIEN, Mai 2011

 
 

DEDICACE

Je dédie ce travail à :

- mes parents pour leurs efforts inestimables ; qu'ils puissent trouver à travers ce travail, le fruit de leur sacrifice ;

- mes frères et soeurs pour leur soutien.

REMERCIEMENTS

Le présent mémoire a été réalisé aussi avec le concours de plusieurs personnes.

Mes remerciements vont de ce fait à :

- l'équipe administrative de L'USTA pour avoir créé un cadre propice pour notre formation ainsi que à tout le corps professoral pour m'avoir transmis le savoir ; un savoir qui me sera sans doute profitable aujourd'hui et demain ;

- la famille « CORIS BANK » pour m'avoir permis de mener à bien mes recherches et notamment Monsieur le Président Directeur Général Idrissa NASSA et Monsieur Seydou SANOU directeur de l'exploitation ;

- Monsieur Moustafa MOHAMADOU qui, quand bien même ses multiples occupations a bien voulu m'accompagner dans la réalisation de cet travail ;

- Monsieur Bernard N'DO a la Banque Atlantique ;

- Monsieur Omer COMBARY et monsieur Denis AKOUWERABOU pour leurs conseils.

Je n'oublie pas toutes les personnes ressources rencontrées dans le cadre de ce travail, notamment Monsieur Mamadou BELEM au Ministère du Commerce, de la Promotion de l'Entreprise et de l'Artisanat ; Madame OUILI à la maison de l'entreprise du Burkina Faso, ainsi que tous mes amis (ies) pour leur soutien.

MERCI A TOUS !

SOMMAIRE

DEDICACE i

REMERCIEMENTS ii

SIGLES ET ABREVIATIONS iv

LISTE DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES v

INTRODUCTION GENERALE 1

CHAPITRE 1 : APPROCHE THEORIQUE DU FINANCEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (PME) 7

SECTION 1 : ASPECT GENERAL DES PME 7

SECTION 2 : ANALYSE DES BESOINS FINANCIERS DES PME 11

SECTION 3 : LE FINANCEMENT 13

SECTION 4 : LES FONDEMENTS THEORIQUES DU FINANCEMENT DES PME 19

CHAPITRE 2 : CADRE METHODOLOGIQUE DE L'ETUDE 23

SECTION 1 : PRESENTATION GENERALE DE CORIS BANK 23

SECTION 2 : PROCESSUS DE FINANCEMENT DES PME PAR LA BANQUE 26

SECTION 3 : TECHNIQUES DE COLLECTE DES DONNEES 30

CHAPITRE 3 : APPROCHE EMPIRIQUE DU PROBLEME DE FINANCEMENT : ANALYSE DES RESULTATS ET RECOMMANDATIONS. 32

SECTION 1 : PRESENTATION DES RESULTATS 32

SECTION 2 : ANALYSE DES RESULTATS 35

SECTION 3 : PISTES EXPLORATRICES POUR LE FINANCEMENT DES PME. 52

CONCLUSION GENERALE 57

BIBLIOGRAPHIE 60

LISTE DES ANNEXES 62

TABLE DES MATIERES 67

SIGLES ET ABREVIATIONS

BCB : Banque Commerciale du Burkina

BFR : Besoin en Fonds de Roulement

BIB : Banque Internationale du Burkina

BICIAB : Banque Internationale pour le Commerce, l'Industrie, et l'Artisanat du Burkina

BOA : Banque Of Africa

BRS : Banque Régionale de Solidarité

BSIC : Banque Sahélo-Saharienne pour l'Investissement et le Commerce

CAFG : Capacité d'Autofinancement Global

CEFORE : Centre de Formalités des Entreprises

CFE : Centre Financier aux Entrepreneurs

CNSS : Caisse Nationale de Sécurité Sociale

CORIS : Confiance, Originalité, Responsabilité, Intégrité et Sociabilité

FAART : Fonds d'Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes

FAFPA : Fonds d'Appui à la Formation Professionnelle et a l'Apprentissage

FAIJ : Fonds d'Appui aux Initiatives des Jeunes

FASI : Fonds d'Appui au Secteur Informel

Franc CFA : Franc de la Communauté Financière Africaine

PAPME : Programme d'Appui aux Petites et Moyennes Entreprises

PME : Petites et Moyennes Entreprises

PMI : Petites et Moyennes Industries

PRODIA : Programme de Développement de l'Industrie et de l'Artisanat

SGBB : Société Générale des Banques du Burkina

SYSCOA : Système Comptable Ouest Africain

TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée

UAB : Union des Assurances du Burkina

UBA : United Bank for Africa

UEMOA : Union Economique et Monétaire Ouest Africain.

LISTE DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES

TABLEAUX

Tableau 1 : Répartition des entreprises en fonction des variables et des types de crédits 33

Tableau 2 : Tableau des fréquences relatives 33

Tableau 3 : Tableau des profils colonnes 34

Tableau 4 : Les problèmes de financement pour les différents niveaux de risque et de

garantie considérés 41

GRAPHIQUES

Graphique 1 : Représentation graphique de l'influence du risque 37

Graphique 2 : Représentation graphique de l'influence de la garantie 39

Graphique 3 : Représentation graphique du conflit Risque- Garantie. 42

Graphique 4 : Représentation graphique de l'influence de la gouvernance 44

Graphique 5 : Représentation graphique de l'influence du coût du crédit 48

Graphique 6 : Les principaux facteurs déterminants dans la problématique du financement 51

Graphique 7 : Schéma de financement 53

INTRODUCTION GENERALE

1. Contexte et justification

Dans le cadre de sa politique de développement économique et social, le gouvernement burkinabè a mis l'accent sur la promotion de l'initiative privée et du développement participatif. A ce titre, la Petite et Moyenne Entreprise(PME) a été identifiée comme l'un des leviers essentiels au développement en ce sens que les effets d'entrainement sur le reste de l'économie en termes de création d'emplois, de diversification de la production et d'utilisation des ressources productives sont réels.

L'émergence des entreprises à laquelle on assiste est venue en réponse à un contexte socioéconomique en pleine mutation : exode rural massif, échec des reformes économiques, chômage et inégalités de revenus.

En parallèle, un courant de pensées s'est progressivement développé1 décrivant les micros entreprises non seulement comme un moyen de lutte contre la pauvreté, mais aussi comme une solution aux problèmes de croissance dans les pays en développement comme le Burkina Faso. C'est dans une telle perspective que depuis ces deux(2) dernières décennies, les autorités avec l'appui des partenaires s'adonnent a promouvoir cette catégorie d'entreprise.

Cependant, la proportion des PME en fonction des efforts consentis à leurs égards semble toujours inquiétante. De fait, ces entreprises rencontrent beaucoup de difficultés qui contraignent leur épanouissement. Parmi lesquelles, figure le problème de l'accessibilité au financement bancaire.

C'est dans ce cadre que s'inscrit la présente étude dont le choix du thème « Problématique du financement des PME par les établissements financiers bancaires : Cas de CORIS BANK INTERNATIONAL ~ a été motivé par des raisons tant d'ordre personnel, que scientifique.

La problématique du financement des PME est récurrente dans la plupart des pays en développement. Elle est d'autant plus préoccupante au Burkina Faso, surtout que les PME constituent pour l'essentiel, des chances de sortir du sous développement.

1 Plan quinquennal de développement (1986-1990), Morrison et Ali(1996), Charte des PME du Burkina Faso(2010) entre autres.

Une étude faite sur un secteur aussi important que celui de la finance est donc d'un apport remarquable aussi bien pour les différents acteurs intervenant dans le processus du financement que pour tous les agents économiques en général. Ainsi, avons-nous décidé d'orienter notre étude sur les établissements financiers bancaires, notamment leurs rapports avec les PME en vue de contribuer à la libéralisation de ce secteur.

D'un point de vue personnel, amorcer cette étude est un fait fondamental du fait qu'elle constitue un jalon de réflexion et d'étude de « ce qui se fait » et de « ce qui devrait se faire » dans une institution financière comme CORIS BANK en terme de financement.

Sur le plan scientifique, cette étude devra nous permettre de concilier la théorie à la pratique. Un acquis qui nous permettra de mener une analyse complémentaire aux recherches antérieures et de proposer des actions de soutien aux acteurs en vue d'une véritable promotion du financement bancaire à l'égard des PME.

De ce contexte, la spécification de la problématique nous permettra d'abord de justifier l'existence d'un problème de financement et par la suite, de formuler les interrogations sur les raisons d'un tel état des faits.

sommaire suivant