WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b) Diffusion artistique

Comme nous L'avons vu précédemment, Les festivaLs permettent de paLier à L'insuffisance de Lieux de diffusion et combLent notamment Les Lacunes dans différents domaines comme La danse, Les arts de La rue ou encore Le cirque. ILs ont donc une utiLité artistique et cuLtureLLe de premier pLan et sont reconnus pour être de hauts Lieux de création et d'innovation pour Les miLieux artistiques. « Ils assument en effet plus volontiers le risque artistique que les institutions permanentes, favorisant ainsi l'éclosion des jeunes talents »197. Les festivaLs ont La vocation et Les moyens de promouvoir une activité de création et permettent en ce sens aux artistes « des essais et des audaces qui les changent d'habitudes, de lieux, et leur permet de se renouveler, de se « déformater » »198. Contrairement aux structures permanentes, pour LesqueLLes La programmation d'un spectacLe peut s'étaLer sur pLusieurs mois, un festivaL est moins sensibLe au risque artistique, car, queL que soit Le succès d'une manifestation, son nombre de représentations reste Limité. En ce sens, iL permet La diffusion de nouveaux genres artistiques, peu programmés dans Les institutions permanentes et trouvent un moyen de promotion à travers ces événements médiatisés, de quaLité, et ceLa à L'image du Printemps de Bourges, créé en 1977 sur Le créneau encore vierge de La chanson et du rock199.

Dans Le spectacLe vivant, iL est un instrument utiLe, voire indispensabLe, pour La danse ou La musique cLassique, qui possèdent peu de Lieux de diffusion voués uniquement à ces discipLines. « L'aide à ces manifestations par les festivals constitue pour la délégation à la danse du Ministère de la Culture l'un des seuls moyens de soutenir la diffusion chorégraphique avec le

196 BENITO (Luc), Les festivals en France : marchés, enjeux et alchimie, Op. cit., page 73.

197 BENITO, Les festivals : entre événement et manifestation culturelle, Op. cit., page 4.

198 FAIVRE d'ARCIER (Bernard), « Comment donner un avenir aux festivaLs ? », Op. cit., page 7.

199 BENITO (Luc), Les festivals en France : marchés, enjeux et alchimie, Op. cit., page 71.

financement qu'elle apporte aux associations départementales de la musique et de la danse >200.

De pLus, Le festivaL est un bon moyen de soutenir La vie cuLtureLLe LocaLe. En effet, de pLus en pLus d'événements associent une programmation d'artistes nationaux, voire internationaux, à La découverte d'artistes régionaux ou Locaux. Et Lorsque ce n'est pas Le cas, ces artistes profitent de L'événement pour montrer Leur travaiL au grand pubLic, ou entrer en contact avec Les professionneLs. Le Festival d'Avignon est un bon exempLe de cette situation : « ce sont les compagnies de la ville qui ont inventé le Off et le festival constitue leur meilleure période d'activité >201.

Le festivaL représente pour Le pubLic Le terrain de nombreuses découvertes, apprentissages et discussions, un Lieu priviLégié de débats et conférences, et ce de manière formeLLe ou informeLLe.

Enfin, de pLus en pLus de festivaLs tendent à organiser, dans un même temps, des activités pédagogiques et cuLtureLLes afin d'accompagner soit Le jeune pubLic, ou pLus Largement, L'ensembLe de La popuLation intéressée. Ainsi, Le festivaL Banlieues Bleues en Seine-Saint-Denis consacre une part croissante de son budget (un cinquième en 1997) à un travaiL pédagogique d'accompagnement musicaL202.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net