WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b) La programmation du festivaL Chroniques Nomades

Comme nous avons pu Le souLigner Lors de L'indication du choix de sa thématique, Le festivaL Chroniques Nomades a su faire évoLuer sa programmation vers des travaux moins « exotiques >, pLus citoyens et engagés. En ce sens, La première édition du festivaL est principaLement consacrée au photographe Yann Arthus Bertrand429. Un choix aLors en accord avec Le désir des éLus Locaux : « A cette époque, Françoise Rousseau430 souligne que nous avons tous besoin de rêves de voyage >431. En effet, La photographie de voyage se cantonne aLors dans une vision réduite au pur exotisme. Pourtant, comme Le souLigne CLaude Geiss, eLLe a fortement évoLuée et s'est Largement féminisée depuis Les événements du 11 septembre 2001 : « C'est un événement charnière dans l'histoire de la photographie, la réflexion des photographes a changé, ils se sentent plus responsables et citoyens qu'auparavant. Il y a moins de photographes contemplatifs, on s'éloigne de l'exotisme du décor des moeurs >432. En témoigne ainsi La présence, depuis pLusieurs éditions, de quatre femmes Lauréates sur Les cinq prévus pour Le Prix Chroniques Nomades. En effet, « la pratique de la photographie se féminise, elles sont plus libres qu'avant >433.

De pLus, contrairement aux photographies présentées au festivaL Visa Pour l'Image de Perpignan, événement entièrement consacré au photoreportage, La programmation de Chroniques Nomades sembLe pLus « Libérée >, passant de photographies à caractère esthétisant, à des recherches purement documentaires, ou encore à un travaiL en studio : « L'association de ces

429 Photo-reporter spéciaLisé dans L'aventure, Le sport et La nature, iL est réputé pour ces photographies aériennes, site personneL du photographe, http://www.yannarthusbertrand.com/v2/yab_fr.htm, consuLtation Le 3 décembre 2006.

430 Françoise Rousseau est Maire adjointe à La cuLture de HonfLeur de 1996 à 2001.

431 Voir annexe 11 page 209.

432 Idem

433 Idem

différents regards met en valeur leur complémentarité. La diversité des pratiques et des approches photographiques permet de mêler les genres »434. Ainsi, CLaude Geiss éLabore sa séLection en travaiLLant conjointement avec La pLupart des agences de photographie parisiennes. Cependant, iL arrive que se soient Les photographes eux-mêmes qui Le contact. Par La suite, La séLection des cLichés se fait en binôme, entre Le directeur artistique et Le photographe : « De manière générale, notre programmation laisse une large place à des photographes qui ont tendance à rester dans l'ombre et nous produisons une grande partie des exposition »435. Pourtant, La réfLexion menée par Le directeur artistique reste en perpétueLLe évoLution et interfère constamment avec Les différents événements extérieurs, rencontres ou débats menés quotidiennement. Pour exempLe, Lors de La quatrième édition du festivaL, en 2000, après un voyage à La Biennale de Photographie de Bamako, au MaLi, CLaude Geiss suspend ses choix de programmation. En effet, « la distance, le recule que j'ai été amené à prendre ont été salutaires et pour le festival et pour ma vie personnelle »436.

Enfin, poursuivant ses objectifs de programmation, Le festivaL propose en 1999 une exposition coLLective intituLée Autour du Monde, regroupant trente photographies. Produite par L'AFAA. ELLe sera présentée dans Les services cuLtureLs des Ambassades de France dans Le monde entier437. Ce projet entre dans Le cadre d'une convention triennaLe signée entre L'AFAA et Le ConseiL RégionaL de Basse-Normandie pour Le soutien de projets orientés sur pLusieurs priorités : déveLopper un principe de réciprocité des échanges, d'ouverture, permettre une meiLLeure vaLorisation et médiatisation des actions, définir une stratégie incLuant des priorités géographiques438.

MaLgré une Ligne de conduite tenue depuis sa création, Le festivaL Chroniques Nomades subit Les conséquences de L'évoLution de son contexte poLitique, financier et artistique.

434 BERNARD (Sophie), Op.cit.

435 Idem

436 DUPLAN (Karine), Op.cit.

437 Informations tirées du dossier de presse du festivaL Chroniques Nomades, 1999.

438 Idem

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net