WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

f) Le choix d'un pubLic

Enfin, Le festivaL Chroniques Nomades souhaite, depuis sa création, rester accessibLe à un Large pubLic puisqu'iL est entièrement gratuit. L'accès au Greniers à seL, situés au pLein coeur de La viLLe, profite aux habitants autant qu'aux touristes de passage. Lorsque CLaude Geiss est contraint de rendre L'accès aux Greniers à seL payant419 pour L'édition 2005, afin de compenser La soudaine baisse de subvention de La DRAC Basse-Normandie, iL conserve La gratuité aux honfLeurais. Cependant, « cette entrée payante a été en réalité une fausse bonne idée qui a sélectionné et divisé le public du festival >420. Cette unique expérience sembLe pourtant avoir marqué CLaude Geiss qui instaure de nouveau La gratuité du festivaL dès L'édition 2006, « ce qui est en réalité, et depuis l'origine dans la « philosophie » de l'événement >421.

L'étude détaiLLée du contexte du festivaL Chroniques Nomades et son impact pLus ou moins direct sur La manière dont iL peut être impLanté sur un territoire, présentent Les bases formeLLes de cet événement. IL sembLe donc intéressant de s'attacher de La même manière aux éLéments de fond de ce festivaL.

418 Site du festivaL Chroniques Nomades, http://chroniquesnomades.photographie.com/?pubid=102781&secid=49, consuLtation Le 13 novembre 2006.

419 Pour un montant de trois euros.

420 Voir annexe 11 page 209.

421 Idem

2) Le maintien d'une Ligne de conduite

a) Les objectifs du festivaL Chroniques Nomades

Lors de sa création en 1996, L'objectif principaL du festivaL est de diversifier Le paysage cuLtureL de La viLLe de HonfLeur et de diffuser, à travers La séLection d'une dizaine d'expositions, La photographie de voyage et d'aventure au pLus Large pubLic. Un objectif maintenu, puisque Le festivaL s'est imposé en dix ans auprès d'un pubLic composé à La fois de professionneLs et de néophytes. IL a ainsi enregistré vingt-trois miLLe entrées pour L'édition 2006. Un nombre en constante augmentation puisqu'iL n'atteignait timidement que La marche des deux miLLe La première année422. Comme nous L'expLique CLaude Geiss : « Cette évolution est due au bon relais médiatique de l'événement, ainsi qu'au positionnement du festival en tant qu'unique événement de photographie de voyage en France, depuis la disparition en 2005 du festival Biarritz Terre d'Image, festival de la photographie et du voyage à Biarritz »423. Ainsi, de part son positionnement particuLier, Le festivaL Chroniques Nomades attire un pubLic de pLus en pLus diversifié, associant curieux de passage, intéressés venus spéciaLement à HonfLeur pour L'occasion et professionneLs. En ce sens, Le week-end d'ouverture est Le moment « officieL » du festivaL. IL permet de regrouper au même instant, son équipe, ses différents partenaires pubLics et privés, Les photographes exposés et Les professionneLs du miLieu invités pour L'occasion. C'est égaLement Lors de ce week-end que se produisent La pLupart des actions misent en pLace paraLLèLement au festivaL, ce qui représente Le second objectif de L'événement.

Ces différentes actions jouent un rôLe actif dans L'animation du festivaL. Chaque édition est ouverte par une conférence, sous forme de débats et tabLes rondes, regroupant Les photographes exposés, des éditeurs, iconographes et responsabLes d'institutions cuLtureLLes424. Pour Les éditions

422 Voir annexe 13 page 219.

423 Idem

424 Dossier de presse du festivaL Chroniques Nomades, 2000.

2004 et 2005, grâce au partenariat étabLit avec La chaîne de téLévision ARTE, Le festivaL réaLise des projections de fiLms documentaires sur Le thème du voyage, dans L'enceinte du cinéma Henri Jeanson de HonfLeur. De pLus, Le festivaL s'associe à différents événements musicaux comme La présence en 1999 d'un concert de musique Berbère du Maroc ou encore ceLLe d'un baLLet traditionneL du Congo. Ces différents événements sont aLors présentés avec L'aimabLe soutien de La Maison des Arts et des CuLture du Monde en BasseNormandie425. Enfin, Le festivaL tient à soutenir activement La création contemporaine. En ce sens, iL met en pLace dès sa création différentes remises de prix comme Le Prix Jeune TaLent en partenariat avec Le magasine PHOTO, ou encore Le Prix Chroniques Nomades dès L'édition 2001, qui a pour vocation de permettre La réaLisation d'un projet de voyage par L'attribution d'une bourse de six miLLe euros426. Ce prix est réaLisé en partenariat avec L'AFAA, Le ConseiL RégionaL de Basse-Normandie et Le partenaire privé FUJI FiLm. Comme nous L'expLique CLaude Geiss, « ce prix, qui a donné lieu à de très belles aventures et histoires, fonctionne grâce à un dossier de candidature que doivent remplir les lauréats qui y explique leur projet de voyage. Ensuite, plus celui-ci est intéressant et plus cela peut aboutir »427. En 2001, Le festivaL se déveLoppe davantage grâce à La création de son FestivaL OFF, qui présente, aux côtés du festivaL officieL, Les travaux de jeunes taLents.

Enfin, en 2006, pour son dixième anniversaire, Le festivaL se régionaLise : « A côté de Honfleur, son port d'attache, il s'installe également à Trouville, proposant ainsi plus d'expositions déconcentrées dans des lieux plus diversifiés »428.

Le festivaL Chroniques Nomades a donc su évoLuer au fiL du temps, en se diversifiant par différentes actions compLémentaires, tout en conservant Les objectifs qui Lui son propre et forme L'identité première du projet. Cependant, La diminution ou disparition de certaines de ces actions menées en paraLLèLe du festivaL, montrent dès à présent Les prémices d'une évoLution

425 Dossier de presse du festivaL Chroniques Nomades, 1999.

426 Dossier de presse du festivaL Chroniques Nomades, 2001.

427 Voir annexe 12 page 213.

428 Voir annexe 11 page 209.

du contexte financier Lié aux différents partenaires pubLics ou privés. Nous aborderons cette question un peu pLus tard dans Le mémoire.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net