WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

d) Le choix des Greniers à seL

Suivant La proposition de La Mairie de HonfLeur en 1996, Le festivaL Chroniques Nomades se tient depuis sa création dans L'enceinte même des Greniers à seL, situés en pLein coeur de La commune, rue de La viLLe, près du Vieux-bassin. CLassés monuments historiques en 1916, Les deux Greniers à seL sont de vastes bâtiments en pierre datant du XVIIème siècLe. ILs constituent aLors Les quatrième et derniers grands entrepôts de seL en Normandie pouvant stocker jusqu'à dix miLLe tonnes de seL servant entre autre à La conservation de La pêche à La morue sur Les bancs de Terre Neuve412 413. Considérés aujourd'hui comme de véritabLes bâtiments de prestige pour La viLLe, iLs accueiLLent tout au Long de L'année expositions, concerts, conférences, séminaires, festivaLs et congrès. En effet, Les Greniers à SeL représentent à eux deux, miLLe quatre cent mètres carrés expLoitabLes. Leur surface permet ainsi d'accueiLLir au même moment environ six cents personnes414. Comme Le souLigne CLaude Geiss : « Le lieu a été très décisif pour moi, il est en adéquation totale avec l'atmosphère du festival »415. En effet, Les Greniers à seL sont chargés d'histoires d'expLorateurs car c'est égaLement en ces Lieux

411 Voir annexe 15 page 214.

412 Située au sud-est de L'îLe de Terre Neuve, au Large de La côte atLantique de L'Amérique du Nord, cette zone de pêche fût Largement fréquentée pendant Les XVIème et XVIIIème siècLes, http://fr.wikipedia.org/wiki/Terre-Neuve, consuLtation Le 12 décembre 2006.

413 Les informations citées ci-dessus sont extraites d'un site informatif sur Les Greniers à seL

de HonfLeur, http://www.fra.cityvox.fr/theatre_Le-havre/greniers-a-seL_90395/ProfiL-Lieu, consuLtation Le 12 novembre 2006.

414 Voir annexe 13 page 219.

415 Voir annexe 11 page 209.

que viennent embarquer Les découvreurs du Nouveau Monde. Le festivaL reste donc « marqué > par Le Lieu qu'iL investit, sa sobriété, son éLégance et sa concision qui exaLtent Les photographies qui y sont exposées.

IL est évident que L'impLantation du festivaL Chroniques Nomades en 1996, au sein même des Greniers à seL joue un rôLe important dans Le maintient de L'ouverture du site et de son animation, puisqu'iL s'y tient désormais tout au Long de L'année une muLtitude d'événements.

e) Le choix d'une équipe

Contrairement à La pLupart des festivaLs en France, Chroniques Nomades ne profite du soutien d'aucun bénévoLe. En effet, comme Le souLigne CLaude Geiss : « Dans des villes comme Honfleur, très touchées par le chômage, le bénévolat n'existe pas >416. Lors des premières éditions, ceLui-ci travaiLLe avec une agence intérimaire, mais L'expérience ne s'est maLheureusement pas renouveLée, Les personnes aLors empLoyées manquant fortement de professionnaLisme. Puis, Lorsqu'iL engage, pour L'édition 2006, un professionneL venu de Paris pour prendre en charge L'accrochage de L'exposition, Le résuLtat en est une facture de défraiement coLossaLe de miLLe euros. Ces différentes expériences amènent CLaude Geiss à s'entourer d'une équipe efficace, constituée en majeure partie de personnes de La région Basse-Normandie. En effet, comme iL Le souLigne Lui-même : « Pour une question budgétaire, cela m'est plus facile car il n'y a pas de frais d'hôtel supplémentaire à régler >417. Ainsi, en dix ans, Le festivaL Chroniques Nomades a su évoLuer autour d'une équipe soudée et efficace. ELLe est actueLLement constituée d'une personne permanente, CLaude Geiss, en charge de La direction artistique et de La scénographie, et de différents prestataires de service, qui participent ponctueLLement à L'événement: Catherine PhiLippot pour Les reLations presse, Jean-Christian FLeury pour La rédaction des textes, Le magasine en Ligne photographie.com pour La mise à jour du site internet et Isabeau de Rouffignac pour Le graphisme. Le temps du festivaL, cette équipe est compLétée par deux personnes originaires de HonfLeur, Franck Roney pour

416 Voir annexe 12 page 213.

417 Idem

La prise en charge de L'accueiL et SamueL Marie en tant qu'assistant technique. Enfin, La mise en pLace des expositions est réaLisée par Les services techniques de La viLLe de HonfLeur418.

La constitution d'une teLLe équipe démontre ainsi L'importance et La nécessité, pour un directeur de festivaL, de s'entourer à La fois de professionneLs compétents et de personnes issues du réseau LocaL. En effet, bien qu'iLs traduisent une charge en moins pour Le budget du festivaL, iLs représentent, par Leur impLication, un éLément essentieL à L'intégration de ce dernier au territoire LocaL.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net