WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b) Le choix de HonfLeur

Comme dans tout schéma d'éLaboration d'un projet cuLtureL, ceLui du festivaL Chroniques Nomades a débute par « l'écriture du projet, sa philosophie, sa pratique et son développement >406. CLaude Geiss a ensuite ouvert une carte de France afin d'énumérer Les événements photographiques répartis sur Le territoire, à L'image des Rencontres d'Arles et de Visa Pour l'Image à Perpignan. En 1996, iL s'avère qu'iL n'en existe aucun dans Le nord de La France. IL part aLors pendant pLus d'une semaine Le Long de La côte normande, de LiLLe jusqu'au Havre, afin de trouver un site potentieL. Arrivé au Havre, iL décide de passer Le Pont de TancarviLLe pour se rendre à HonfLeur où iL rencontre par hasard un ami qui Lui parLe du site des Greniers à SeL. Un espace rarement utiLisé par La viLLe. A La Mairie se trouve aLors une nouveLLe

402 Idem

403 Voir annexe 13 page 219.

404 Idem

405 Idem

406 Voir annexe 11 page 209.

équipe en pLace depuis moins d'un mois. CLaude Geiss contacte aLors L'un de ses membres, Françoise Rousseau, adjointe à La cuLture, qui Lui donne directement un rendez-vous devant Les Greniers à SeL et prend très vite Le projet à coeur. En effet, iL existe une réeLLe cohérence entre L'histoire de HonfLeur et L'impLantation du festivaL Chroniques Nomades, ce que souLigne CLaude Geiss : « Le choix de Honfleur comme ville d'accueil a été mûrement réfléchi, il est intimement lié au passé de la ville »407. Comme nous L'avons souLigné précédemment, HonfLeur fût aux XVII et XVIIIème siècLes, La base de départ de grandes expéditions vers L'Inde, L'Amérique et L'Afrique. Cette viLLe, aLors peupLée de marins expLorateurs d'océans et de voyageurs en escaLe, se prête parfaitement à La thématique du festivaL, souLignée par une réaLité historique intégrée dans L'imagerie popuLaire : « Avec le festival Chroniques Nomades, Honfleur appelle le spectateur, comme autrefois les explorateurs, à partir à la découverte d'horizons nouveaux»408. Une viLLe toujours empreinte par son histoire puisqu'eLLe est aujourd'hui une terre d'accueiL et de tourisme409.

c) Le choix d'une date

De même que Le choix géographique, CLaude Geiss constate en 1996, que L'ensembLes des événements photographiques se dérouLent Le deuxième semestre de L'année. IL faLLait donc créer un événement à La fois dans Le nord et Le premier semestre. Le festivaL Chroniques Nomades se tient donc depuis 1996, pendant trois semaines, au moi de mai. IL permet ainsi L'avancée de L'ouverture de La saison touristique de HonfLeur, ce que souLigne CLaude Geiss : « C'est tout a fait de mon avis, et c'est également celui de l'Office du Tourisme de Honfleur qui enregistre une nette progression de la fréquentation dès les premiers jours du festival, ainsi qu'une augmentation des réservations d'hôtels »410. Information souLignée par Catherine Montandon, directrice de L'Office du Tourisme de HonfLeur : « Le superbe

407 DUPLAN (Karine), Op .cit.

408 Idem

409 Les informations citées ci-dessus concernant L'histoire du choix de HonfLeur par CLaude Geiss sont extraites sont extraites de L'annexe 11 page 209.

410 Voir annexe 13 page 219.

festival Chroniques Nomades contribue à la fréquentation touristique de Honfleur à cette époque de l'année... mais il n'en est pas à l'origine dans la mesure où on considère depuis de nombreuses années déjà que la saison touristique démarre à partir de Pâques pour s'étendre de plus en plus tard, mais essentiellement jusqu'au début du mois d'Octobre, et ce pour la plupart des destinations de notre région. A ce titre, il est évident que le festival Chroniques Nomades participe à ce phénomène en attirant bien sûr un public avisé qui, par ailleurs, ne viendrait peut-être pas à Honfleur sans le festival... »411

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net