WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2) Les partenaires privés

Le partenariat du festivaL Chroniques Nomades avec diverses entreprises ayant une activité pus ou moins proche de La photographie, Lui offre, dans un premier temps, une soupLesse en matière de gestion budgétaire. Comme Le constate CLaude Geiss, La difficuLté rencontrée en terme de décaLage de trésorerie quant au versement des subventions pubLiques ne se retrouve pas avec Les partenaires privés, qui ont eux une gestion beaucoup pLus soupLe : « Sans leur soutien, je n'arriverais pas à financer l'événement. Aujourd'hui, les financements publics n'évoluent plus, pour des budgets où le nombre de postes augmente constamment. Même si les partenariats privés ont tendance à être mal vus par certains dirigeants de festival, ils deviennent aujourd'hui obligatoires»458.

455 Voir annexe 11 page 209.

456 Idem

457 Idem

458 Voir annexe 12 page 213.

Dans un second temps, La forme adoptée par Le partenariat permet La réaLisation de nombreuses actions menées en paraLLèLe du festivaL. Ainsi, FUJI FiLm, partenaire de L'événement depuis 2001, soutien Le Prix Chroniques Nomades, une expérience qui s'est maLheureusement arrêtée pour L'édition 2006. En effet, suite aux répercutions du numérique, L'entreprise connaît à L'heure actueLLe de sérieux probLèmes financiers et « a du réduire très vite son soutien pour de nombreux festivals >459.

Enfin, de nombreux Laboratoires photographiques partenaires du festivaL permettent une prise en charge des coûts de production des expositions, à L'image de L'entreprise CANON, partenaire de L'événement depuis 2001, et des Laboratoires PubLimod'Photo, Dupon et Picto. La prise en charge des coûts est totaLe jusqu'à La sixième édition du festivaL en 2002, et partieLLe, jusqu'à ce jour, avec une participation offrant au mieux une réduction de 50% sur Les frais de production460. Comme Le souLigne CLaude Geiss, « cette diminution de soutien traduit parfaitement l'évolution du contexte économique que connaît ce type d'entreprises >461. En ce sens, La situation du festivaL a fortement évoLuée en dix ans : « la révolution du numérique met en péril les laboratoires photographiques qui n'assurent plus la production de nos exposants. Je profite donc de ce 10ème anniversaire pour remotiver les partenaires >462. IL sembLe donc difficiLe d'obtenir à L'heure actueLLe, d'une entreprise dont L'activité est Liée à La photographie, un partenariat de Longue date, pLus sécurisant.

Par conséquent, Les questions budgétaires interviennent aujourd'hui comme un véritabLe frein pour Le déveLoppement du festivaL, ce que traduit parfaitement CLaude Geiss au sujet de L'arrêt soudain du Prix Chroniques Nomades soutenu par FUJI FiLm: « Cela est très désagréable pour Chroniques Nomades qui tient à soutenir la création contemporaine >463. Cependant, en terme de comparaison, pour Le festivaL Visa Pour l'Image à Perpignan, Le retrait de ce même partenaire entraîne La perte d'une part coLossaLe du budget.

459 Voir annexe 11 page 209.

460 Voir annexe 12 page 213.

461 Idem

462 Idem

463 Voir annexe 13 page 219.

Ces différents exempLes traduisent L'intérêt pour Les événements photographiques de na pas se concentrer sur Les mêmes partenaires privés, mais de se tourner peut-être vers des entreprises pLus éLoignées de La photographie.

Enfin, suite à La perte ou à La baisse du soutien d'un certain nombre de ces partenaires privés, Le festivaL Chroniques Nomades se voit dans L'obLigation, d'une part, de réduire une partie des actions menées en paraLLèLe de L'événement, et d'autre part, d'augmenter La part des frais artistiques dans Le montant gLobaL de son budget.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net