WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LEXIQUE

ADMICAL

Depuis sa création en 1979, AdmicaL a pour objet de promouvoir Le mécénat d'entreprise en France dans Les domaines de La cuLture, de La soLidarité, de L'environnement et du sport567.

DECENTRALISATION CULTURELLE

La décentraLisation cuLtureLLe s'est opérée en deux temps par L'adoption des Lois éLaborées par Le gouvernement : ce sont Les Lois Defferre en 1982-1983, puis La réforme constitutionneLLe en 2003.

Ces Lois marquent La voLonté poLitique d'opérer un transfert de compétences et de financements de L'Etat vers Les coLLectivités territoriaLes avec comme objectifs une meiLLeure efficacité de L'action pubLique et Le déveLoppement d'une démocratie de proximité568.

DECONCENTRATION CULTURELLE

La déconcentration cuLtureLLe, mise en pLace par L'Etat depuis Les années quatre-vingt, engendre La création de reLais de L'Etat (Les préfectures) sur L'ensembLe du territoire français. Le préfet est aLors L'incarnation de La déconcentration administrative sous pouvoir hiérarchique.

Ainsi, sous L'autorité du ministre chargé de La cuLture, responsabLe de La gLobaLité de La poLitique cuLtureLLe de L'Etat, Les services déconcentrés sont chargés de La mise en oeuvre des actions, dans Le cadre de directives annueLLes569.

567 Site de L'AdmicaL, http://www.admicaL.org/defauLt.asp?contentid=2, consuLtation Le 13 novembre 2006.

568 KARSENTI, « Le droit de La cuLture », cours EAC 2006-2007, information notée par L'étudiant.

569 Idem

EXCEPTION CULTURELLE

L'exception cuLtureLLe est un concept de droit internationaL. Cet ensembLe de dispositions vise à faire de La cuLture une exception dans Les traités internationaux, notamment auprès de L'Organisation MondiaLe du Commerce (OMC). Ces dispositions ont pour but de spécifier que ce n'est pas Le marché qui doit réguLer La cuLture, mais que ce sont pLutôt Les États qui sont souverains et fondés à soutenir et promouvoir Leurs propres artistes, véhicuLes et porte-paroLe de Leur cuLture570.

FEDER

Le FEDER vise à promouvoir La cohésion économique et sociaLe par La correction des principaux déséquiLibres régionaux et La participation au déveLoppement et à La reconversion des régions, tout en garantissant une synergie avec Les interventions des autres Fonds structureLs571.

FRANCE FESTIVALS

Fédération Française des FestivaLs Internationaux de Musique.

Créée en 1959, France FestivaLs regroupe aujourd'hui quatre-vingt-quatre festivaLs. ELLe a pour objet de représenter et de défendre ses adhérents auprès des instances officieLLes et de promouvoir Les manifestations artistiques qu'iLs organisent572.

MECENAT

Le mécénat d'entreprise est Le soutien consenti par une initiative privée en faveur d'une activité présentant un intérêt généraL sans contrepartie directe de La part du bénéficiaire. L'administration fiscaLe admet L'existence de contreparties matérieLLes s'iL existe une disproportion marquée entre Les

570 EncycLopédie Wikipedia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Exception_cuLtureLLe, consuLtation Le 12 novembre 2006.

571 Le portaiL de L'Union Européenne, http://europa.eu/scadpLus/Leg/fr/Lvb/L60015.htm, consuLtation Le 17 octobre 2006.

572 Site de La fédération France Festivals, http://www.francefestivaLs.com/federation.htm, consuLtation Le 17 octobre 2006.

sommes données et La vaLorisation de La prestation rendue (< 25%). L'association du nom de L'entreprise versante aux opérations réaLisées par L'organisme reLève du mécénat, si eLLe se Limite à La simpLe mention du nom du donateur, queLs que soient Le support et La forme, à L'exception de tout message pubLicitaire. Depuis La Loi du 1er août 2003 reLative au mécénat573, aux associations et aux fondations, Les dons effectués par Les entreprises ouvrent droit à une réduction d'impôt égaLe à 60% du montant (dans La Limite de 0.5% du CA HT de L'entreprise), Lorsqu'iLs sont réaLisés au profit d'organismes d'intérêt généraL574.

MISSION MECENAT

Loi présentée Le 1er août 2003 par Jean-Jacques AiLLagon et votée au parLement. Dès Lors, chaque citoyen peut obtenir jusqu'à 60% de réduction d'impôts sur Le revenu. De La même manière, Les entreprises ont cette possibiLité de réduire Le même pourcentage au titre de L'impôt sur Les sociétés.575

ODIA NORMANDIE

Organisme professionneL au service des professionneLs du spectacLe vivant qui déveLoppent Leurs activités sur Le territoire de La Haute et BasseNormandie576.

ONDA

Organisme qui a pour mission de favoriser La diffusion en France de spectacLes s'inscrivant résoLument dans Le mouvement de La création contemporaine577.

RECENTRAGE DE L'ETAT

L'état recentre ses interventions sur un nombre restreint d'événements
cuLtureLs qui défendent des objectifs pLus cibLés comme L'exceLLence

573 Voir Lexique « Mission Mécénat », page 169.

574 SAUVANET (NathaLie), « Mécénat », Op.cit.

575 DIJAN (Jean-MicheL), Op.cit., page 59.

576 Site de L'ODIA, http://www.odianormandie.com/, consuLtation Le 15 novembre 2006.

577 Site de L'ONDA, http://www.onda-internationaL.com/onda.php, consuLtation Le 15 novembre 2006.

artistique ou Le déveLoppement de genres pLus difficiLes (musiques contemporaine, ancienne ou baroque), au nom d'un objectif de rayonnement internationaL578.

SPONSORING

Vecteur de communication qui consiste pour une entreprise (parrain, sponsor) à contribuer financièrement, matérieLLement et/ou techniquement (Logistique) à une action sociaLe, cuLtureLLe ou sportive, à L'entraînement d'un sportif..., dans L'optique commerciaLe d'accroître sa notoriété et éventueLLement d'améLiorer son image. IL s'accompagne souvent, mais pas nécessairement, d'une opération de communication pubLicitaire paraLLèLe, visant à faire connaître cet engagement à L'ensembLe de La cibLe des produits de L'entreprise. IL ne doit pas être confondu avec Le mécénat579.

578 AHMADI (Catherine), « L'argent des festivaLs... », Op.cit., page 26.

579 Site des professionneLs du marketing,

http://www.emarketing.fr/GLossaire/ConsuLtGLossaire.asp?ID_GLossaire=6367, consuLtation Le 17 octobre 2006.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net