WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réhabilitation des ouvrages en béton armé

( Télécharger le fichier original )
par Nabila BOUALLA
Université des Sciences et de la technologie d'Oran - License  2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.3. CONTROLE EXTERIEUR DU MAITRE D'OEUVRE

Le « Contrôle extérieur » du Maître d'oeuvre est un contrôle de conformité aux exigences du CCTP, en ce qui concerne :


· le matériel de fabrication,


· la réception, le transport et la mise en oeuvre des matériaux et matériels,


· le personnel d'exécution et de support pour l'application des méthodes de réhabilitation.

L'entité "Contrôle extérieur" à partir du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE), du Schéma Directeur de la Qualité (SDQ), du Plan d'Assurance Qualité (PAQ) et des procédures des divers intervenants a les tâches suivantes :

a- examiner et formuler un avis sur les propositions de l'entreprise en matière de :


· moyens et qualification en personnel, moyens en matériel de fabrication et mise en oeuvre,


· consistance des études,


· matériaux,


· contenu du contrôle intérieur.

b- proposer au Maître d'oeuvre un programme de contrôle extérieur, en fonction du contrôle intérieur.

c- réaliser le contrôle extérieur qui porte sur :


· la vérification du PAQ Entreprise et des sous-traitants et/ou fournisseurs,


· la validation de l'épreuve d'étude (point d'arrêt),


· la validation de l'épreuve de convenance (point d'arrêt),


· la vérification de l'application du PAQ Entreprise concernant le contrôle interne lié à l'exécution des travaux,


· le contrôle de réception du support (point d'arrêt),


· le contrôle de qualité des matériaux et matériels mis en oeuvre,


· le contrôle d'adhérence au support (point d'arrêt),


· le contrôle de réception de l'ouvrage (ou de l'élément d'ouvrage) (point d'arrêt).

précédent sommaire suivant