WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rapport enseignants - apprenants et performances scolaires

( Télécharger le fichier original )
par Eric - Destin CHAMGOUE
Ecole normale des instituteurs Cameroun  - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

III-2) DETERMINATION DE LA POPULATION D'ETUDE

D'après P.TOUZAR (1988 :17), la population est « L'univers d'enquête. Cet univers est composé d'un certains nombres de personnes détentrices d'informations. » Dans le cas de notre étude, la population peut être considérée comme l'univers à partir du quel l'échantillon se constitue .Notre recherche est une étude de cas portant sur les élèves du niveau III des écoles primaires publiques de BOGSO, d'ESEKA 2 groupe B, de MAPAN, de SONG-HOT et de L'école publique annexe groupe I. Ces écoles étant toutes situées dans l'arrondissement d'ESEKA, département du NYONG ET KELLE, région du centre.

TABLEAU N°II : PRESENTATION DE LA POPULATION D'ETUDE PAR ECOLE.

Ecoles ou strates

Sous-strates

TOTAL

Pourcentages

(%)

CMI

CMII

 

Ecole publique de BOGSO

29

19

48

17 ,02

Ecole publique d'ESEKA 2 groupe B

42

40

82

29,07

Ecole publique de MAPAN

5

8

13

4,61

Ecole publique de SONG-HOTH

3

6

9

3,19

Ecole publique annexe groupe 1

85

45

130

46,10

Total

164

118

282

100

Sources : -Inspection d'Arrondissement de l'Enseignement primaire et Maternelle 2010.

-ENIEG d'ESEKA 2010.

III-3) ECHANTILLON ET METHODE D'ECHANTILLONNAGE.

P.TOUZAR (1188 :17) revient pour définir l'échantillon comme : « Un ensemble de personnes choisies au sein de la population mère pour la représenter afin de recueillir les informations. »

C'est une sélection d'individus opérée sur une population et sur laquelle se font des observations et des mesures en vu d'en dégager des règles générales.

L'échantillonnage étant la technique utilisée pour construire un échantillon. Cette technique consiste à prendre une portion de la population et à travailler avec cette portion à cause de l'étendue de la population et de l'effectif de

Celle-ci.

Deux méthodes d'échantillonnage ont été recensées :

-Les méthodes probabilistes.

-Les méthodes empiriques.

Les méthodes probabilistes sont avantageuses et objectives dans le choix des personnes à interroger ; et donnent à chaque élément une chance non nulle d'être tirée.

Les méthodes empiriques quant à elles sont peu avantageuses ; cependant elles sont utiles si la représentativité de l'échantillon n'est pas absolue ; si l'on peut se satisfaire des tendances.

Dans notre étude , nous avons opté pour les méthodes probabilistes ; plus précisément l'échantillonnage proportionnel stratifié .Concrètement ,il s'agit de préciser la proportion d'éléments de chaque sous population(strate) devant faire partir de notre échantillon .Explicitement, si nous choisissons 200 individus dans une population dont l'effectif est de 282 ; quelle proportion allons-nous prendre dans chaque strate(école) ?Connaissant la taille d'éléments de chaque strate(Niveau III de l'école concernée), il revient juste de faire une simple règle de trois pour avoir la proportion d'éléments de cette strate devant faire partir de notre échantillon . Par la suite ; comme chaque strate est subdivisée en sous-strates (CMI et CMII), il nous revenait également de trouver la proportion d'éléments de chaque de chaque sous-strate devant constituer notre strate. En raisonnant de façon analogue comme précédemment, la proportion d'éléments de chaque sous-strate devant faire partir de notre échantillon a ainsi été déterminée. Afin de procéder au choix d'éléments de chaque sous-strate ainsi déterminée, nous avons affecté à chaque élément un numéro .ces mêmes numéros ont été portés sur des bouts de papiers ; nous avons alors demandé à une main innocente de procéder au tirage un par un des bouts de papiers. Par exemple pour le CMI de l'école publique de BOGSO, nous avons inscrit des numéros allant de 1 à 29 ; mais seulement 21numéros ont été tirés au sort.

TABLEAU N°III : REPARTITION DE L'ECHANTILLON D'ETUDE

Ecoles ou strates

Sous-strates

Total

Pourcentages (%)

CMI

CMII

 

Ecole publique de BOGSO

21

13

34

17

Ecole publique d'ESEKA 2 groupe B

30

28

58

29

Ecole publique de MAPAN

4

6

10

5

Ecole publique de SONG-HOTH

2

4

6

3

Ecole publique Annexe groupe I

60

32

92

46

TOTAL

117

83

200

100

A partir de ce tableau, nous pouvons ainsi calculer le taux de sondage. Ce taux est le rapport de l'échantillon par la population multiplié par cent.

Taux de sondage =

précédent sommaire suivant