WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau dans l'arrondissement de Togoudo: cas de la commune d'Allada

( Télécharger le fichier original )
par Marc SOHOUNOU
Université d'Abomey-Calavi Bénin - Master en environnement et santé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4. Prévention et mode de gestion des conflits d'usage liés à l'eau dans l'arrondissement de Togoudo

3.4.1. Types, origines et causes des conflits liés à l'eau de pluie

En saison pluvieuse, les femmes disposent des bassines le long des toitures en vue de recueillir l'eau de pluie. L'eau de pluie est recueillie pour des besoins d'utilisation domestique (boisson, lessive, vaisselle) et d'élevage. Cette pratique constitue un danger potentiel si l'eau recueillie ne subit pas une désinfection préalable à la consommation. Les conditions de stockage de ces eaux sont souvent déplorables et ne respectent aucune règle d'hygiène. Par ailleurs, la stagnation des eaux pluviales dans les rues, les maisons, etc conduit à la prolifération d'insectes, vecteurs de maladies comme le paludisme.

L'agriculture occupe une place très importante pour les communautés et est actuellement une source importante de revenus pour une très grande majorité de la population. Mais, elle est essentiellement pluviale et fondée donc sur le régime pluviométrique. Cette activité est fortement sujette aux variations climatiques récurrentes. La grande variabilité interannuelle de la pluviométrie se

traduisant par des années sèches récurrentes demeure la cause et l'origine des conflits rencontrés autour des usages d'eau de pluie.

En effet, le réchauffement de la terre augmente la rareté de cette eau par effet d'évaporation rapide. Par conséquent, les agriculteurs, les éleveurs ainsi que les usagers domestiques de cette ressource se ruent sur les autres ressources en eau telles que les retenues, les cours d'eau, les plans d'eau etc, créant ainsi une pression exagérée, source de divers conflits sociaux. Ce sont souvent des conflits sans affrontement mais qui débouchent souvent sur des clivages sociaux, la haine entre collectivités ou même des fois, entre membres d'une même collectivité. Par ailleurs, il y a aussi des conflits entre usagers de la rue.

En effet, pendant la saison pluvieuse, les voies n'étant pas revêtues, il y a beaucoup de flaques d'eau qui favorisent les éclaboussements. Il existe aussi des conflits à la suite d'une incompréhension entre riverains d'une même voie qui cherchent à orienter dans un sens ou dans l'autre, l'eau de ruissellement pour éviter que cette eau ne s'introduise dans leurs domiciles. Aussi, faut-il signaler les conflits réguliers entre usagers (les femmes et les handicapés) de la rue qui cherchent à éviter les flaques d'eau et propriétaires qui délimitent souvent une aire de sécurité devant leurs maisons où les usagers sont interdits de passage. Les eaux de pluie sont à l'origine des inondations récentes qu'a connues la localité de Zèbou en particulier et qui ont causées d'énormes nuisances sur les plans : environnemental, matériel et humain.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.