WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau dans l'arrondissement de Togoudo: cas de la commune d'Allada

( Télécharger le fichier original )
par Marc SOHOUNOU
Université d'Abomey-Calavi Bénin - Master en environnement et santé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4.2. Types, origines et causes des conflits liés à l'eau de surface

L'usage fait de l'eau dans l'arrondissement de Togoudo autour du plan d'eau Aouto et les cours d'eau comme Sodji, Datin, montre que les eaux sont utilisées pour faire :

- de l'élevage (pastoralisme) ;

- de la pêche ;

- les activités domestiques (boisson, cuisine, bain, vaisselle etc.)

Les conflits liés à l'exploitation des plans et cours d'eau en général sont: Les conflits entre pêcheurs liés à l'utilisation des filets par les uns et, les autres, utilisant la canne. Le conflit nait du fait que celui qui a le filet ramasse tous les poissons et, les autres, qui sont à canne, ne prennent que les petits poissons parce qu'ils sont généralement en bordure de l'eau car ne maitrisant pas les techniques de pêche de même que la violation des périmètres occupés par les installations fixes de pêche. De même, on note de conflits entre propriétaires terriens et pêcheurs, car au départ, l'espace actuellement occupé par le plan d'eau, producteur de poissons, était exploité par certains agriculteurs. Ces conflits se manifestent souvent par des bagarres rangées entre pêcheurs et agriculteurs, soldées par des interdictions d'activités de la part des agriculteurs.

On note également des conflits entre éleveurs transhumants et agriculteurs dus à la destruction des parcelles agricoles par les animaux lors de leur passage pour s'abreuver. Quelques fois, ces conflits sont atténués à travers le paiement d'une somme d'argent par les éleveurs et qui est équivalente aux destructions occasionnées par les animaux suivant les estimations des chefs quartier concernés, de la gendarmerie ou du commissariat de police de la localité. On note aussi des conflits entre éleveurs et pêcheurs, car les éleveurs, en saison sèche amènent leurs bêtes pour s'abreuver à la source. En ce moment, les disputes commencent car les pêcheurs estiment que les poissons fuirent à cause du bruit des bêtes.

Au vue de ces situations, des stratégies endogènes se développent pour atténuer les effets des conflits et de gestion durable des ressources.

Dans le passé, Il y avait des règles simples de protection du milieu physique et des ressources halieutiques qu'avaient établies les aïeux. Mais aujourd'hui, avec la multiplicité des religions, le respect de ces règles pose problèmes dans le milieu.

3.4.3. Types, origines et causes des conflits liés aux eaux souterraines

Les investigations dans ce registre ont concerné essentiellement les sources aménagées, les forages et les puits dans l'arrondissement en l'occurrence du PEA de Govié. Ces investigations ont révélé que les usages faits des eaux souterraines à travers les forages, les puits traditionnels et modernes sont essentiellement domestiques (approvisionnement en eau potable, lessive, bain etc) et religieux. On note également les usages pour la transformation agroalimentaire.

Globalement, on note au niveau des forages et des puits, les conflits sociaux comme les conflits entre femmes liés à l'affluence aux heures de pointe. En effet, l'ordre de passage pour la collecte de l'eau devient une équation difficile à résoudre surtout lorsqu'il y a des femmes qui veulent jouer aux plus malines en prenant la place des premières arrivées. Il y a aussi le refus ou l'intolérance de certaines femmes à ne pas permettre aux vieilles dames et aux handicapés de prendre l'eau sans avoir fait les rangs normaux. Tous ces conflits se manifestent souvent par des insultes et des bagarres entre les protagonistes. Il n'existe pas de creusets spécifiques pour la gestion de ces conflits. Ils sont gérés par les autres usagers de la ressource non concernés directement par le conflit. La photo 12 montre l'ampleur d'utilisation de l'eau au niveau d'un PEA à Govié.

Photo 12 : Affluence au niveau du PEA de Govié

Cliché: SOHOUNOU; décembre 2011

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.