WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes de la pierre de taille à  travers les temples commémoratifs d'Antananarivo: essai d'ethnologie des techniques


par Haja Mampionona Hillarion RAJERISON
Université d'Antananarivo- FLSH- Etudes Culturelles- Madagascar - Maitrise 2011
  

précédent sommaire suivant

V-3-3-2 Sibree (J.)

Ingénieur civil de formation, Sibree se chargeait de dessiner et de fonder le premier temple commémoratif, à savoir Ambatonakanga, lui-même et Cameron étaient les patrons des chantiers. Avec Pool, il contribuait à la construction d'Ambohipotsy. Il participait également à la fondation du quatrième temple d'Ampamarinana, avec Robin et Pool. Le révérend Sibree contribuait également à l'apprentissage des ouvriers des quatre sites. Constatant que personne ne savait encore travailler la pierre, Sibree2 avait appris aux travailleurs comment rendre carré la pierre. Mais la taille des pierres nécessitait l'utilisation de nouveaux outils de constructions, les mesures... Pool figurait également parmi ceux qui avaient enseigné les nouvelles techniques de construction. Travaillant avec Cameron,

1 Ingahikama RANDZAVOLA imprimerie Imarivolanitra 1920

2 SIBREE : Fifty years in Madagascar personal experiences of mission life and work

tous deux guidaient les travaux d'extraction et la taille de la pierre. Sibree imposait son propre style de construction en créant le Cottage ou le « style Sibree ».

D'autres missionnaires Britannique y contribuaient également, on va en parler plus loin. Laborde, un missionnaire Français apportait également de nouvelles techniques de travail de la pierre. Il enseignait la stéréotomie aux chrétiens condamnés sous Ranavalona I qui devenaient ensuite les ouvriers du palais de Manjakamiadana1 . Il bouleversait l'architecture funéraire surtout en Imerina.

Ainsi les missionnaires apprenaient les nouvelles techniques aux ouvriers Malagasy. Ils vont travailler sur les sites. D'autres ingénieurs-architectes qui ont contribué aux constructions méritent également d'être connus.

V- 4 AUTRES INGENIEURS ET ARCHITECTES

D'autres ingénieurs et architectes britannique qui apportaient leurs savoir faire et contribuaient au changement de la face de l'Imerina méritent également d'être présentés en quelques mots.

V-4-1 Robin

Le nom de cet architecte figure sur la stèle de commémoration, dans le temple de Faravohitra et celui d'Ampamarinana. Ce missionnaire avait dessiné le plan du temple de Faravohitra. Robin n'avait jamais vu Madagascar.

V-4-2 Parret (J.)

On a peu d'information sur ce missionnaire. C'était lui qui avait dessiné le tribunal d'Ambatondrafandrana. Parret (J.) (Paritra, son nom malgache) était l'imprimeur de la LMS à Imarivolanitra, mais il savait dessiner à ces moments perdus ; il n'était pas architecte comme les autres.

V-4-3 Pool (W.)

Ce missionnaire-architecte était l'un des plus célèbres du XIXe siècle. Pool arrivait à Antananarivo le
15 juillet 1865. Il était aussi bien architecte que charpentier. Lui et Cameron travaillaient souvent

1 « MANJAKAMIADANA » DELAHAIGUE-PEUX 1996

ensemble. Le plan du temple commémoratif d'Ambohipotsy était son oeuvre1. Le pasteur Rabary2 affirme qu'il avait participé également dans la conception du plan du Tranovato Faravohitra. Pool avait également dessiné le plan du temple Tranovato Anatirova. Cet architecte-missionnaire, selon Mantaux3, révolutionnait le style de construction qui va être réservé aux dignitaires et nobles. Comme exemple, le plan du palais du premier ministre ainsi que sa construction étaient parmi ses oeuvres.

précédent sommaire suivant