WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Négligence affective du foyer par les partenaires mariés à  Port-au-Prince: causes et conséquences


par Jeannine Ambroise Germain
Université d'état d'Haiti - Licence en psychologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2. - Problèmes des époux avant et après le mariage

Vus sous ces angles, les tempéraments étudiés et décrits, sont finalement non seulement désagréables et irritants mais aussi irréconciliables et incompatibles. Cherchons à aller plus loin, à dépasser les apparences et les comportements extérieurs. Ces deux attitudes humaines ne pourraient-elles pas être chacune l'expression d'un sentiment particulier, intime, congénital, indestructible mais modifiable à des degrés divers et de diverses façons? Pensons un peu. Un individu qui naît avec une prédisposion à se déprécier lui-même peut-il en aucune façon ressembler à un individu qui naît avec une prédisposion à s'exalter lui-même? Alors qu'un seul mot de désapprobation réussira à bouleverser le premier, tout un discours de reproches arrivera à peine à émouvoir l'autre. Alors que le premier aura toujours l'impression, malgré une très grande application, de n'avoir pas tout bien fait ou de ne pas en avoir fait assez, le deuxième conservera l'illusion que ses contributions les plus parcimonieuses auront été indispensables. Oui, il y a des individus qui ont une piètre estime de soi et il y en a qui ont une grande estime de soi. Eux seuls le savent. Eux seuls sentent leur «petit moi» se contracter ou leur «grand moi» se dilater sous le vent brûlant de l'anxiété ou de la colère...

Obtenir et conserver une juste estimation de personne n'est pas un phénomène spontané mais le résultat d'une éducation quotidienne basée sur l'amour inconditionnel. L'encouragement amènera un «petit moi» à découvrir que malgré ses craintes et ses doutes, il est quelqu'un qui a une valeur inestimable alors qu'une éducation basée sur l'amour inconditionnel manifesté dans beaucoup de respect amènera un «grand moi» à comprendre que malgré ses prétentions, il n'est pas le centre du monde, mais qu'il est tout simplement aussi bon et aussi mauvais que les autres...

Il n'est pas difficile maintenant d'imaginer ces deux tempéraments, un «petit moi» et un «grand moi», plus ou moins équilibrés, plus ou moins déséquilibrés, très équilibrés ou franchement déséquilibrés, c'est-à-dire avec des degrés d'anxiété et de colère variée, qui se rencontrent pour vivre à deux, selon toutes les combinaisons possibles de tempéraments et d'équilibres qui existent: un homme au «petit moi» avec une femme au «grand moi» ; un homme au « grand moi» avec une femme au « grand moi»; un homme au «petit moi» avec une femme au «petit moi»...

Comment pourront-ils survivre à une vie à deux si tous les deux ne se sont pas engagés solennellement à s'aimer inconditionnellement? Comment pourront-ils survivre à une vie à deux s'ils n'ont pas pris les résolutions nécessaires et établi les priorités qui leur permettront à tous les deux de passer du temps ensemble afin de s'attacher l'un à l'autre et d'éprouver l'un pour l'autre de la tendresse, malgré leur mauvais caractère ? Comment pourront-ils survivre à une vie à deux, s'ils n'ont pas décidé, tous les deux, qu'en dépit de leur «petit moi» ou de leur «grand moi»,, ils assumeront leur rôle d'homme responsable d'aimer et de femme collaboratrice pour être aimée?

Pour vivre heureux à deux, il faut aimer d'un amour qui ne périt jamais. Cet amour seul peut concilier les contraires et accorder les incompatibilités... Un «grand moi» qui aime un «petit moi» veillera à ne pas réveiller son anxiété. Il sera prévenant, attentionné et franc, sans artifice, sans hypocrisie, sans équivoque. Il saura cependant, et c'est très important, s'opposer à son anxiété, la circonscrire et l'empêcher de prendre des proportions démesurées en ne l'acceptant pas comme «vraie». Un «grand moi» a le dos large. Il est capable de supporter énormément de tension, d'opposition et de chantage ; mais en le faisant, il ne rend pas service au «petit moi». Etre complice d'un mensonge n'est jamais profitable à personne. Pour un «grand moi», aimer «petit moi», c'est le garder dans le présent, dans la réalité, et l'arracher à l'avenir et aux intuitions de son imagination déséquilibrée par l'anxiété. Pareillement, un «petit moi» qui aime un «grand moi» veillera à ne pas réveiller sa colère en nourrissant son agressivité. Il aura pour lui du respect, de la considération, des égards particuliers et évitera de lui faire honte et de le blesser par des remarques, des critiques ou de plaisanteries désobligeantes. Il saura désamorcer sa colère. Pour un «petit moi» aimer un «grand moi» c'est l'amener à abandonner sa colère, à la mépriser pour ce qu'elle est, de l'orgueil, et l'encourager à être véritablement aussi bon et aussi gentil qu'il pense et qu'il veut l'être. Maintenant, quelles que soient ses forces ou ses faiblesses, un couple peut commencer à investir dans l'éternité.

La structure familiale haïtienne chevauche à la fois sur le mariage civil ou religieux, le concubinage et l'union libre. La norme la plus explicite et la plus fortement institutionnalisée, est la fidélité sexuelle de la femme au mari. Ce dernier peut avoir des relations sexuelles cachées avec d'autres femmes; l'opinion publique tolère de tels écarts. Mais la femme qui dévie de la norme, tombe violemment sous le coup du contrôle et des sanctions de la société.

La femme haïtienne, prise individuellement, ne reconnaît pas à son mari le droit de fréquenter d'autres femmes. Les sentiments de satisfaction, d'auto estime, la sensation de sécurité émotionnelle et de prestige social sont définis largement en relation avec les normes de l'exclusivité sexuelle. Les conséquences économiques de la polygamie jointes à la jalousie sexuelle multiplient les possibilités de conflits, de rivalités, de ruptures dans les familles haïtiennes.

Longtemps, avant l'ère chrétienne, on se mariait dans le but unique d'avoir des enfants. La conception d'aujourd'hui en est tout à fait différente. Les deux époques sont nettement différentes l'une de l'autre. Nous constatons, qu'en dépit de l'amour pour son épouse, quand le couple n'a pas d'enfant, l'homme fréquentait souvent une autre partenaire dans le but d'en avoir. Et cela provoquait parfois l'abandon du toit marital et même le divorce. Ainsi commence la dégradation conjugale et familiale.

N'est-il pas nécessaire de relever quelques raisons qui peuvent causer en quelque sorte la polygamie :

a) Un mari qui n'a aucune crainte de Dieu ;

b) Un mari très éloigné de sa femme, pendant une longue durée ;

c) Une femme qui ne s'occupe point des affaires domestiques et de celles de son mari ;

d) une femme déréglée et rebelle, qui n'a point d'égards pour Dieu, etc.

N'est-il pas nécessaire de relever aussi quelques effets?

a) cela engendre bien l'amertume et l'hostilité au sein de la famille ;

b) une grande hostilité entre les femmes rivales ;

c) il peut produire sur les enfants des effets psychologiques dans le sens négatifs ;

d) la pauvreté, la misère et la souffrance de toutes sortes peuvent régner au sein de la famille. etc.

Autres problèmes rencontrés dans le lit de noces:

Les parents constituent très souvent de graves problèmes pour la suivie du foyer. Parfois ils dominent et dirigent les conjoints mariés, sans que ces derniers ne s'en rendent compte.

Des parents trop possessifs et des enfants trop dépendants peuvent détruire le foyer.

La mère du conjoint a souvent tendance à garder son fils pour qu'il ne se marie pas.

Le problème fondamental de ces gens est d'ordre socio-économique.

C'est-à-dire ils sont très jaloux du moyen économique de leur enfant qui passera dans un instant de cérémonie sous l'obédience d'une telle femme...

Il existe une résistance de la part des parents de l'homme future conjoint.

Le choix des conjoints, en dépit des apparences, reste encore enveloppé dans un système relativement fermé. Ils (parents) consentent difficilement à marier leur fils, leur support économique... Un mariage est une question longuement et soigneusement discutée.

Un autre type de cas qu'on ne peut pas ignorer, c'est la relation basée sur le bien matériel. Presque dans toutes les familles et même dans celles qui sont chrétiennes, la maman et les soeurs ont très souvent tendance à donner leur fille comme un produit au plus offrant.

Elles voudraient que la fille ait une vie large et très large matériellement et qu'elles jouissent aussi du bien être de leur fille.

Tandis qu'un autre type de parents veut que cette relation soit basée sur le mode de traitement du futur marié vers la fille. C'est-à-dire ils voudraient que la fille soit heureuse et très bien traitée et qu'elle mène une vie plus ou moins aisée bien qu'ils n'aient rien voulu de celle-ci.

D'autres faits sont encore à souligner: l'importance de la virginité de l'épouse. Le bonheur futur de la nouvelle mariée dépend de sa première nuit de noces c'est-à-dire si elle est vierge ou pas. Cependant la virginité peut compromettre les relations conjugales si la conjointe croit qu'à cause de cette virginité, elle a tous les droits sur le mari.

Ainsi si nous nous amusons à énumérer des cas, nous ne pourrons pas continuer le travail. Mais nous n'avons pas le droit de garder le silence sans faire allusion à la stérilité féminine et à la grossesse non désirée, comme d'autres facteurs qui peuvent théoriquement affecter les rapports entre deux époux.

3.2.1.- Intervention de l'Etat dans le mariage.

Quelles sont en Haïti, les mesures sociales de protection des familles?

Dans la loi du 12 septembre 1961 créant le certificat prénuptial, on relève ceci :

a) au niveau du préambule:

Considérant qu'il est du devoir de l'Etat de sauvegarder sa communauté ethnique en civilisant l'acte sublime de procréation par l'instauration d'une politique d'eugénique rendant obligatoire le certificat prénuptial sur toute l'étendue du territoire ;

Considérant qu'en raison du caractère de prévoyance sociale qui se dégage de pareille démarche, il importe, en vue de favoriser l'élan du mariage parmi les populations urbaines et rurales du pays, de prévoir les cas où une exemption pourra être accordée par l'autorité compétente ;

b) au niveau des articles:

Les futurs conjoints se présenteront dans un délai maximum de trente jours avant la date fixée pour la célébration de leur mariage au service médical du Bien -Etre Social et de Recherche ou à tout autre service de Santé agréé par cet organisme à l'effet d'obtenir un certificat prénuptial dont la forme sera déterminée par un règlement d'administration.

Le médecin social ou autre devra être un conseiller fidèle impartial, appelé à mettre les intéressés en connaissance de leur état physiologique ou pathologique.

Aucun ministre du culte ne pourra également procéder à la célébration d'un mariage sans la représentation par les intéressés de leur certificat prénuptial dont il sera fait mention sur l'acte de mariage devant être expédié conformément à la loi du 7 décembre 1927, à l'officier de l'Etat Civil compétent en vue de sa transcription dans les registres à ce destinés...

Quels sont les devoirs des membres d'une famille, en Haïti?

L'article 1 du décret du 8 octobre 1982 stipule que: «Le mariage crée entre le mari et la femme, des droits et devoirs réciproques: vie commune, fidélité, secours et assistance: »

L'article 1 du décret du 8 décembre 1960 stipule que: «Tout père et mère ou toute personne responsable de l'éducation, de la formation d'un mineur ont pour obligation d'envoyer ce dernier à l'école. >>

Par contre l'article 3 du même décret fait obligation au mineur «:Tout mineur qui aura délibérément suspendu ou discontinué ses études dans un établissement quelconque sans un certificat motivé d'un médecin de la Santé Publique affecté à cet effet; ou tout mineur qui aura abandonné son établissement durant trois jours consécutifs sans cause de maladie ou d'empêchement constaté par un médecin de la Santé Publique ou tout mineur qui isolément ou par groupe, aura abandonné ses études dans le but de paralyser les activités normales de la nation, encourra une peine disciplinaire...

L'Etat joue donc un rôle très important dans la famille et dans la vie d'un couple basé sur le lien du mariage.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy