WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des ouvrages de génie civil sur l'environnement: cas de la décharge finale des déchets de la ville de Bangui


par Stephane KODYBELET
Universite de Bangui - DIT 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 1 : PRESENTATION DU PROJET

1.1- APERÇU HISTORIQUE

La ville de Bangui est depuis fort longtemps confrontée au sérieux problème de ramassage et de collecte des ordures ménagères qui polluent les rues, avenues, places publiques. Les ordures sont couramment déversées dans les fossés et collecteurs de drainage des eaux de pluie. Une partie de ces déchets est donc entraînée par le ruissellement vers le fleuve Oubangui, l'autre partie s'entasse, pollue et modifie considérablement la section de ces ouvrages.

Les conséquences sur l'environnement ne sont pas les moindres : inondation temporelle des zones habitées, pollution de l'air et des surfaces fréquentés par les population, la pollution visuelle (des déchets décomposés exposés aux coins des rues à la vue), développement des maladies : fièvres typhoïde, méningite, paludisme, la fièvre jaune, les parasites intestinales.

Malgré les efforts déployés par le Gouvernement en matière de prévision sanitaire (la lutte précoce contre certaines maladies, par la vaccination, la réduction des prix des produits médicamenteux : naissance d'UCM1(*)), d'éducation sur la santé de la population, les ordures surtout ménagères ont toujours fait l'objet d'un déversement anarchique.

Aujourd'hui, avec la mise en place de ce projet, la résolution du problème semble être amorcée. Des micros entreprises se sont investies, travaillent ardemment dans le sens de l'amélioration de l'hygiène et d'insalubrité publique. Il s'agit, en effet d'un système permettant l'acheminement des ordures depuis les ménages jusqu'à la décharge finale. Mais des efforts restent à faire afin de rendre ce système plus dynamique et efficace. Car, c'est de cette manière que les grandes villes d'Afrique et d'ailleurs se sont émergées.

Il faut également noter que ce site a été désigné pour abriter la décharge finale de Kolongo, car c'est un domaine appartenant à la maire de Bangui, utilisé, évidemment par le passé pour revoir certaines ordures ménagères collectées ça et là.

1.2- DEMOGRAPHIE DE LA ZONE D'ETUDE

1.2.1- LA POPULATION

Le 6e arrondissement fait partie des arrondissements près peuplés de la capitale Bangui. Il occupe le 4e rang après le 3e, 4e et le 5e arrondissement et couvre environ 13,7% de la population totale de la capitale Bangui.

Selon le résultat du RGPH2(*) de 2003, cet arrondissement compte environ 85320 habitants. La répartition de la population et la structuration spatiale se présente comme suit :*

Arrondissement

Population

Superficie

Densité

Nombre groupements

Nombre de quartiers

6e

92167 habitants en 2006

6,700 Km2

13756 hab/Km2

2

22

Source : Ex Bureau central de Recensement

* 1 UCM : Unité de Cession des Médicaments.

* 2 RGPH : Recensement Général de la Population et de l'Habitat.

précédent sommaire suivant