WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation de l'efficacité des moustiquaires à  longue durée d'action sur la prévalence du paludisme dans la localité de Libamba


par Hokameto Rodrigue Junior EDORH
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2013
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE IV : MESURE DE L'EFFICACITE DES

MILDA

Ce chapitre sera consacré à l'évaluation de l'efficacité des MILDA. Pour ce faire, nous allons dans un premier temps faire une évaluation comparative avec le village de Kaya puis dans un second temps mesurer l'effet de tous les moyens de prévention utilisés à Libamba sur la survenue du paludisme chez ses habitants.

Sauf indication contraire, toute l'analyse dans ce chapitre a été implémentée dans le Logiciel Stata.

4.1 Épidémiologie analytique

Dans la partie analytique, il sera évalué l'effet de la distribution des MILDA de Février 2008 sur la réduction des cas de paludisme de la population de Libamba. Pour cela nous allons comparer les cas de paludisme constatés à Libamba à ceux d'un village voisin n'ayant pas eu les MILDA : Kaya. Nous ferons la comparaison progressivement, d'abord sur quatre mois, sur un an puis sur deux ans.

4.1.1 Effet de la distribution a court terme (quatre mois après la distribution)

Le tableau 3 présente les informations croisées entre les malades (Cas) et les non malades (Témoins) à Libamba (exposé) et à Kaya (non exposé). Le taux d'exposition est de 0.42 chez les malades ce qui est largement inférieur à celui des non malades qui est de 0.69. Cela suppose déjà que le facteur d'exposition (MILDA) est plus présent chez les non malades que les malades. Le rapport des côtes chez les exposés et les non exposés (odds ratio) qui est de 0.32 montre que l'effet supposé (MILDA) est un facteur protecteur. L'intervalle de confiance de ce rapport ne contient pas 1. De plus le test du Khi-deux rejette l'indépendance entre le facteur et la maladie. Ainsi, ce rapport est significatif. La distribution des MILDA a eu un effet protecteur sur la population de Libamba durant les quatre mois qui ont suivis la distribution.

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

Tableau 3 : Evaluation analytique sur quatre mois entre Libamba et Kaya

Proportion

(exact) (exact)

 

Libamba Kaya

Total Exposed

Malades

10 14

24 0.4167

Non Malades

45 20

65 0.6923

Total

55 34

89 0.6180

 

Point estimate

[95% Conf. Interval]

Odds ratio

.3174603

.1072729 .9278287

Prev. frac. ex.

.6825397

.0721713 .8927271

Prev. frac.pop

0.4725275

 

chi2(1) = 5.64 Pr>chi2 = 0.0175

4.1.2 Effet de la distribution à moyen terme (un an après la distribution)

Au vue du tableau 4, il est à noter que la proportion des exposées (possesseurs de MILDA) chez les malades augmente (0.52) par rapport à sa valeur quatre mois après la distribution (0.41) . Nous pouvons déjà supposer une diminution de l'effet des MILDA. Le rapport des cotes (odds ratio) est de 0.44, ce qui est inférieur à 1. L'effet des MILDA est donc toujours un facteur protecteur pour la population de Libamba. Ce résultat est confirmé par l'intervalle de confiance de ce rapport qui ne contient pas 1 et par le test d'indépendance du Khi-deux à un degré de liberté (p-valeur=0.0182).

Tableau 4: Evaluation analytique sur douze mois entre Libamba et Kaya

Proportion

(exact) (exact)

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH , Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

46

 

Libamba Kaya

 

Total

Exposé

Malades

24

22

46

0.5217

Non Malades

103

42

145

0.7103

Total

127

64

191

0.6649

 

Point estimate

 

[95% Conf.

Interval]

Odds ratio

.4448367

 

.2134471

.93429

Prev. frac. ex.

.5551633

 

.2177855

.8210377

Prev. frac.pop

.3943574

 
 
 

chi2(1) = 5.58 Pr>chi2 = 0.0182

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

4.1.3 Effet de la distribution à long terme (deux ans après la distribution)

Deux ans après la distribution des MILDA , la proportion des exposés (la population de Libamba) chez les malades a nettement augmenté tendant à égaler la proportion chez les non exposés. L'égalité de ces proportions signifie que les MILDA n'ont plus aucun effet sur la santé de la population de Libamba. L'odds ratio est de 0.72 ce qui est toujours inférieur à 1. Cependant son intervalle de confiance contient la valeur 1 et le test de Khi--deux ne rejette pas l'indépendance entre l'état de santé et l'exposition. L'odds ratio ainsi calculé n'est pas significatif donc pas interprétable. L'effet des MILDA s'est donc estompé au bout de deux ans.

Tableau 5: Evaluation analytique sur deux ans entre Libamba et Kaya

Proportion

(exact) (exact)

 

Libamba Kaya

 

Total

Exposé

Malades

60

30

90

0.6667

Non Malades

159

58

217

0.7327

Total

219

88

307

0.7134

 

Point estimate

 

[95% Conf.

Interval]

Odds ratio

.7295597

 

.4161647

1.293619

Prev. frac. ex.

.27443

 

-.2936187

.58388353

Prev. frac.pop

.1981567

 
 
 

chi2(1) = 1.36 Pr>chi2 = 0.2445

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH , Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

47

Nous avons évalué dans cette partie l'effet de la distribution des MILDA dans la population de Libamba en prenant le village de KAYA comme témoin. Il est ressortit de cette évaluation qu'à court terme (moins de six mois après la distribution), les MILDA semblent être un facteur protecteur très efficace ainsi qu'à moyen terme (un an). Cependant au bout de deux ans cet effet s'estompe.

Bien que tout ceci démontre que les MILDA ont un impact sur la réduction de la morbidité, il se peut qu'il y ait un effet de confusion. Il se peut qu'il existe d'autres cas de figures autre que cette causalité. L'une d'entre elle serait que l'effet existe bien mais est indirect c'est-à-dire que les MILDA et la survenue de la maladie soient liés à une autre mesure de prévention. Il est ainsi nécessaire d'isoler les autres mesures de prévention de paludisme pratiquées dans cette localité de sorte à confirmer ou infirmer l'impact réel des MILDA.

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH, Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

48

précédent sommaire suivant