WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Profil clinique des céphalées à  l'hôpital provincial général de référence de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Hyppolite Lawulu hyppolite
UTBC " Bel Campus" - docteur en medecine,chirurgie et acouchement 2010
  

précédent sommaire suivant

d. Clinique (classification des céphalées)

Classification internationale des céphalées IHS international headhache society

Les maux de tête sont majoritairement classifié par la Classification internationale des céphalées (CIC) publiée par la Société internationale des céphalées (SIC) qui a également publié une deuxième édition [2]. Cette classification est approuvée par l' Organisation mondiale de la santé (OMS) [3].

La Classification internationale des céphalées (CIC) est une classification hiérarchique des céphalées publiée par la Société internationale des céphalées. Elle contient les critères diagnostiques (opérationnel) concernant les troubles et maux de tête. La première version de la classification, la CIC-1, a été publiée en 1988. La révision actuelle, la CIC-2, a été publiée en 2004 [5].

La classification utilise des codes numériques. Le sommaire inclut 13 groupes de céphalées. Quatre d'entre eux sont classifié en tant que céphalées primaires, 5-12 groupes en tant que céphalées secondaires, ainsi que les deux derniers concernant d'autres types de maux de tête [6].

La classification CIC-2 définit :

· Les migraines, céphalées de tension, l'algie vasculaire de la face et la céphalée chronique quotidienne. Également, d'après la classification, les toux liées à l'effort et au coït, sont classifiées en tant que céphalées primaires. Les céphalées quotidiennement persistantes, parmi notamment les céphalées hypniques, sont également classifiées en tant que céphalées primaires.

· Les céphalées secondaires sont classifiées selon leur étiologie et non par leurs symptômes. D'après la classification de la CIC-2, les principaux types de céphalées secondaires incluent celles qui sont lié à un traumatisme crânien ou à un traumatisme des cervicales comme le «  coup du lapin », l' hémorragie intracérébrale ou d'autres blessures. Les céphalées causées par des maladies vasculaires cérébrales ou aux cervicales par accident vasculaire cérébral (AVC) et accident ischémique transitoire, hémorragie intracrânien non-traumatique, malformations vasculaires ou par artérite sont également défini en tant que céphalées secondaires. Ces types de maux de tête sont causé par thrombose des sinus veineux cérébraux ou différents troubles vasculaires intracrâniens. D'autres céphalées secondaires sont dues à des troubles intracrâniens non-vasculaires. La CIC-2 classifie, en tant que céphalées secondaires, les maux de tête causés par l'ingestion de certaines substances ou par leur sevrage. Ces types de céphalées peuvent être causés par une overdose de médicaments ou par l'ingestion de certaines substances. Le SIDA/ VIH, les infections intracrâniennes et les infections systématiques peuvent causer des céphalées secondaires. Le système de classification de la CIC-2 inclut les maux de tête associés aux troubles de l'hémostase dans la catégorie des céphalées secondaires. Cela signifie que les céphalées causées par dialyse, hypertension, hypothyroïdie et céphalalgie sont considéré comme des céphalées secondaires. Les céphalées secondaires, selon le système de classification du manuel, peuvent être dues à des dommages au visage incluant les dents, la mâchoire, ou aux articulations temporo-mandibulaires.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut