WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système de gestion relationnelle de quitus de paiement en réseau local au sein d'une régie financière: cas de la DPMER/Sud-Kivu


par Christian ZIGASHANE Kambaza
Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu - Diplome de licence en informatique de gestion 2013
  

précédent sommaire suivant

3.2. Conception du système d'information organisé

La phase de conception exige qu'on puisse réfléchir profondément aux tenants et aboutissants de ce qu'on veut réaliser avant de s'attaquer à tout problème. La conception des bases de données ne fait pas exception à la règle. Les théories de l'information ont donc proposées des stratégies (méthodes) permettant de structurer les pensées et présenter de manière abstraite le travail que l'on souhaite réaliser. La modélisation consiste à créer une représentation virtuelle conventionnelle d'une réalité de façon à faire ressortir les points auxquels on s'intéresse (20(*)).

3.2.1. Les données :

Les données sont des informations représentées sous forme conventionnelle, afin de pouvoir être traitées automatiquement (21(*)). La conception du système d'information se fait par étapes afin d'aboutir à un système fonctionnel reflétant une réalité physique. La connaissance des données à utiliser dans un SGBD est indispensable à toute personne désirant concevoir une base de données qui va gérer un système d'information.

La question est donc de valider une à une chacune des étapes de la conception du système, en prenant en compte les résultats de la phase précédente d'une part (prise en compte des éléments de l'étape précédente). D'autre part, vérifier la concordance entre données et traitement après leur séparation, afin de certifier que toutes les données nécessaires au traitement sont représentées et qu'il n'y a pas des données superflues et redondantes.

3.2.2. Identification des acteurs et leurs responsabilités

Est considérée comme acteur toute personne morale ou physique capable d'émettre ou de recevoir des informations liées à une activité au sein du système d'information d'une organisation et participant activement à un événement. Selon le cas, il peut s'agir d'une catégorie de personne, d'un service ou du système d'information d'une autre organisation. Un acteur reçoit un flux d'information, qui lui permet d'agir en transformation et en renvoyant un ou plusieurs autres flux d'information à d'autres acteurs. Les acteurs suivants interviennent dans le système de gestion relationnelle de quitus de paiement en réseau local au sein de cette régie financière. Il s'agit de :

Tableau N°1 : Tableau d'identification des acteurs

Acteurs

Rôles

Utilisateur (Administrateur)

- assurer la gestion de la base des données ;

- attribuer aux utilisateurs des pages d'accès ;

- vérifier si les différents services utilisent correctement les pages d'accès ;

- faire l'impression des rapports des différents services ;

- recevoir les avis de services et les traiter ;

- faire la mise à jour des données si nécessaire ;

Gestionnaire de contribuable

- enregistrer le contribuable dans le répertoire général ;

- faire un avis de modification au gestionnaire de la base des données ;

- recevoir des informations nouvelles du contribuable ;

- faire un avis d'impression du répertoire au gestionnaire de la base des données ;

- faire un avis d'élaguer (effacer ou couper) un contribuable du répertoire au gestionnaire de la BD ;

- utiliser le répertoire ;

Gestionnaire de

déclaration

Déclarations

 

Gestionnaire des recettes

Notes de perception

 
 
 
 

Source : composé par nos propres soins

* (20)Philippe MATHIEW, Base de Données (De Merise à JDBC), - http://www.CNRS.fr.

* (21)Microsoft Encarta 2007.

précédent sommaire suivant