WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Adaptabilité de nouveaux matériels des bananiers plantains et incidence de la cercosporiose noire


par Boniface Khonde
Institut supérieur pédagogique de Boma - Gradué en sciences agronomiques et vétérinaires 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SIGLES, ABREVIATIONS et SYMBOLES

· %  : Pourcentage

· °C  : Degré Celsius

· A : Acuminata

· B  : Balbiciana

· CIRAD  : Centre de Coopération Internationale en Recherches Agronomique pour le Développement

· FAO  : Organisation des nations unies pour l'agriculture et L'alimentation

· GRET  : Groupe de Recherche et D'échanges Technologiques

· Ha  : Hectare

· ISP/ BOMA : Institut Supérieur Pédagogique de Boma

· Kg  : kilo gramme

· l'INERA  : Institut National pour l'Etude et la Recherche Agronomique

· M.  : Micosphaerelle

· MRN  : Maladie des Raies Noires

· pH  : potentiel d'hydrogène

· PIF  : Plant Issu de Fragments de tige

· RDC  : République Démocratique du Congo

· Sp  : l'Espèce n'est pas Connue

0. INTRODUCTION

Les bananes (bananes et plantains) constituent, en termes de production mondiale, le quatrième produit agricole après le blé, le riz et le maïs. Elles occupent le premier rang de la production fruitière. Elles constituent une culture jouant un grand rôle dans la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo (RDC). En effet, les bananes et les plantains sont riches en énergies, sels minéraux (potassium, calcium, phosphore) et vitamines A, B et C.La production des bananes et plantains de la RDC occupe la 10èmeposition dans le monde. Par rapport aux autres produits vivriers, leur production vient en second lieu après le manioc. De plus, les bananes et les plantains jouent un rôle dans l'amélioration du revenu de la population à cause de leur grande valeur marchande (Dhed'a B., et all., 2019).

Les faibles niveaux de rendement en Afrique s'expliquent par les attaques des ravageurs et des maladies qui affectent la culture des bananiers. Les parasites et les ravageurs diminuent les rendements par leur action sur la croissance, sur le nombre de plantes productives ou sur la qualité des fruits, voire rendre impropre à la consommation une partie ou la totalité de la récolte (lassourdière, 2007).

Dans le cadre de notre recherche,nous avons mis en place une culture de bananiers plantains plus précisément dans l'agglomération de Lusanga, situé dans le secteur de Boma Bungu, territoire de Moanda ; dans une période allant du mois d'août 2019 au 10 juillet 2020.Nous avons utilisél'expérimentation et l'observation participative en champ comme moyens de détermination de la sévérité de la cercosporiose noire et dégager son incidence, sur les matériels végétals nouvellement introduit dans les conditions écologiques expérimentées.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net