WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Vers une compréhension de la mobilité résidentielle au regard de l'étalement de l'aire métropolitaine de Port-au-prince : le cas de Canaan de 2010 à  2020


par Wilguens Pharius
Université d'État d'Haïti  - Diplôme en sciences sociales  2021
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITÉ D'ETA56 T D'HAITI

ECOLE NORMALE SUPERIEURE

Département des Sciences Sociales/Géographie

Promotion : 2014-2019

Vers une compréhensionde la mobilité résidentielle au regard de l'étalement de l'Aire Métropolitaine de Port-au-Prince : le cas de Canaan de 2010 à 2020

Mémoireréalisé par Wilguens PHARIUS

En vue de l'obtention du Diplôme d'Etudes Normales en Sciences Sociales/Géographie

Sous la direction du professeur Mibsam JEANNIS

Port-au-Prince, mai2021

Photo de couverture : PETTER, Anne-Marie et al. 2018. « Une nouvelle ville en cinq ans : le cas de Canaan, Haïti ». In UQAM. 2018. Perspectives de développement de l'aire métropolitaine de Port-au-Prince, horizon 2030. Port-au-Prince. 2018, pp.193-226.

DEDICACE

Ce mémoireest dédié à mon père Saveny PHARIUS et ma mère Josette Jean-Brune PHARIUS  pour les sacrifices consentis tout au long de mes formations scolaire et universitaire.

Je dédie également ce travail à la mémoire de nos deux (2) camarades de promotion :Oriol Pierre DERIVAL et Ripert ALSAINT.

A la mémoire deGregory SAINT-HILAIRE, assassiné le 2 octobre 2020 dans l'enceinte de l'Ecole Normale Supérieure par les agents de l'USGPN.

A la mémoire de nos chers professeurs Pierre Jorès MERAT, Roger PETIT-FRERE, Michel HECTOR et Achille DEJEAN.

REMERCIEMENTS

Ce modeste travail de fin d'étude n'aurait pas été possible sans l'apport conscient ou inconscient d'un grand nombre de personnes. Il est de mon devoir de les remercier.

Remerciement à notre Dieu, le tout puissant.

À mes parents, qui ont toujours pris très ausérieux mon éducation et ma formation intellectuelle.

Mes remerciements s'adressent spécialement au professeur Mibsam JEANNIS, mon directeur de recherche, qui a toujours été disposé etdisponible à faire une lecture scientifique des différentes versions préliminairesde ce travail de recherche. Ses conseils, ses supports, sesencouragements répétitifs, son sens d'abnégation et son soutien inconditionnel, mais aussipour m'avoir procuré toutes les documentations de sa bibliothèqueprivée jugées utiles au mémoire.

Aux professeurs de l'ENS, spécialement ceux du départementdes Sciences sociales de m'avoir donné une bonne formation académiquependant mes quatre années d'étude.

Au professeur et chercheur suisse Patrick RERAT, qui, dès que je l'avais contacté,a partagéavec moi ses travaux.

J'adresse des vifs remerciements à Robenson MERESTIL et Hefna LORAQUE que je considère comme faisant partie de ma famille. Avec eux, j'ai réalisé la majorité des travaux en groupe depuis la premièreannée jusqu'à la fin de l'étude. Ils ont fait preuve d'un dynamisme et d'un esprit d'équipe remarquable.

À ma soeur Wedelène PHARIUS pour son encouragement.

À mes tantes, mon oncle et mes cousines : Alicienne et Velina, Fleuranord, Cherley et Maïkapour ne citer que ceux-là pour leur support inconditionnel.

Aux familles PHARIUS et JEAN-BRUNE.

Remerciement à ma compagne Vierge Carmelle MARCELIN pour son support inconditionnel tout au long de la rédaction du travail.

Je tiens à remercier Nesly THEODOREqui m'aaidéà identifier les personnes informatrices.

À mes camarades de promotion avec qui j'ai eu de fructueuses discussions académiques qui m'ont aidéà progresser intellectuellement. Je parle ici deRicardo JOSEPH, Asmadio DIORO, Bernadel GEORGES,Grégory ALEXIS, Jaude OMEUS, Gregory JOSEPHpour ne citer que ces derniers.

Un remerciement spécial à ses amis que je considèrecomme ma deuxième famille,qui m'ont encouragé dans la réalisation du travail. Il s'agit de Daniel LAMOUR, Albertini SUPREME, Ralph Yventz ETIENNE, Lizardo SAINT-LUC, Hérode FAUSTIN et Franceska MENTOR.

À mes anciens collègues de l'ENS et de la FASCH.

À tous ceux et toutes celles qui m'ont toujours soutenu et encouragétout au long de mon parcours.

Enfin, j'adresse mes sincères remerciements à tous les participants à l'enquête qui ont mis leur temps à ma disponibilité. Sans leur accord et leur disponibilité, le travail n'aurait pas pu êtreréalisé.

sommaire suivant