WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'anader et l'encadrement en milieu rural (Côte d'Ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Jean louis Niamké
Université de Cocody Abidjan - Exposé de Maitrise (sociologie) 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I- COMMENT L'ANADER EST-ELLE STRUCTUREE ?

Pour un meilleur rendement et une coordination efficace des différents volets de son intervention, l'ANADER a opté pour une organisation souple et décentralisée.

L'agence est donc composée d'un siège et de dix délégations régionales relativement autonomes par rapport à la gestion de leurs personnels, de leurs programmes de travail et de leurs budgets. Afin d'apporter une plus grande satisfaction aux besoins particuliers des producteurs, l'agence est décentralisée au niveau de chaque département administratif.

Les services départementaux sont appelés Zones et sont dirigés par des Chefs de Zones. Le Chef de Zone est responsable de l'ensemble des activités techniques du terrain. Il est assisté dans sa tâche, d'un Comptable Zone ayant un rôle d'assistant administratif, de quatre (4) à cinq (5) Techniciens Spécialisés chargés de la formation des Conseillers Agricoles dont le travail de vulgarisation est coordonné par des Superviseurs, et enfin de deux (2) Spécialistes en organisations professionnelles agricoles, dont le rôle d'assistance et de promotion des OPA s'avère déterminant pour le développement des ces organisations.

Toute cette action au niveau de la zone (département) est coiffée par une délégation régionale, dirigée par un délégué régional et comprend une unité régionale de suivi-évaluation et quatre (4) services régionaux.

L'Unité Régionale de Suivi-évaluation (URSE) est chargée de mettre en place, en étroite collaboration avec l'unité centrale de suivi-évaluation, une stratégie suivi-évaluation des activités en tenant compte des facteurs externes à la vulgarisation et en déterminant les indicateurs de performances à suivre.

Au niveau des services régionaux nous avons :

Le Service Régional de la Vulgarisation et de la Recherche-Développement, chargé de diffuser l'information technique aux producteurs et de veiller à la collaboration effective entre chercheurs, vulgarisateurs et producteurs.

Ce service s'appuie sur cinq (5) cellules :

ü la cellule de vulgarisation,

ü la cellule Recherche-Développement à laquelle sont rattachées toutes les structures chargées des activités de recherche-développement telles les Chefs P.O, les Techniciens SARS, les Observateurs,

ü la cellule Productions Végétales,

ü la cellule Elevage et Aquaculture,

ü la cellule Modernisation et Environnement.

Le Service Régional d'Appui aux Organisations Professionnelles Agricoles, qui a pour rôle d'apporter une assistance aux OPA.

Le Service Régional de la Formation et de la Gestion des Ressources Humaines dont la mission est de former et d'utiliser de façon rationnelle le personnel régional de l'ANADER.

Il comprends deux cellules :

ü La cellule de l'administration du personnel,

ü La cellule de la formation opérationnelle.

Le Service Régional est le Service Financier et Comptable, chargé de la gestion financière et comptable de la délégation régionale et de l'administration de ses biens et équipements.

Il est composé de 2 cellules qui sont :

ü La cellule Budget, Finances, comptabilité,

ü La cellule approvisionnement et logistique.

Les attributions de la délégation régionale lui sont définies par une Direction Générale dont la compétence s'étend sur l'ensemble du territoire.

La Direction Générale, est le premier représentant de la Société à l'extérieur. Elle a pour rôle de coordonner les activités des Directions Centrales et des Délégations Régionales. Elle est tenue de rendre compte de ses actions au Conseil d'Administration.

La Direction Générale est dirigée par le Directeur Général, secondé par un Directeur Général Adjoint, et s'appuie dans son travail sur un Conseiller Technique et un chargé de Communication.

A la Direction Générale sont rattachés quatre (4) Services autonomes. Ce sont les Unités Centrales d'appui et cinq (5) Directions Centrales.

L'Unité Centrale de Suivi-Evaluation, est chargée du traitement et de la diffusion efficace, à tous les échelons, des données recueillies à travers le système de suivi-évaluation.

Elle supervise les cellules régionales de suivi-évaluation avec lesquelles elle travaille en étroite collaboration.

L'Unité Centrale Audit Interne, responsable du contrôle financier interne de l'agence. Elle constitue un instrument au service du Directeur Général, à qui elle prodigue des conseils relatifs aux procédures administratives, financières et comptables.

L'Unité Centrale Informatique qui est chargée de l'informatisation de toutes les données de l'agence et responsable de l'entretien du matériel informatique.

L'Unité Etudes et Stratégies qui a pour rôle de réfléchir à l'évolution de l'Agence par rapport à ses objectifs, afin de l'adapter aux transformations du monde rural.

Quant aux Directions Centrales, l'on distingue :

La Direction de la Vulgarisation Agricole (DVA), cette structure est en effet responsable de toutes les activités de vulgarisation. Pour mener à bien ses actions, elle s'appuie sur 4 services :

ü le service de vulgarisation de la zone de savanes,

ü le service modernisation et environnement,

ü le service des productions,

ü le service genre et développement.

La Direction de la Recherche-Développement (DRD), grâce à son service des régions et forêts, à celui des régions de savanes et à celui de production des semences et plants, elle veille au maintien et à l'efficacité des relation avec les agents de la recherche d'une part et entre vulgarisation et agriculteurs d'autre part.

La Direction de l'Appui aux OPA (DAOPA), la promotion et le renforcement des organisations d'agriculteurs relèvent de cette Direction. Pour ce faire, elle est composée d'un service couvrant le Nord du pays, d'un service couvrant la région Sud, d'un service d'appui aux Fédérations d'Organisations Professionnelles Agricoles et d'un Service Crédit Agricole.

La Direction de la Formation et de la Gestion des Ressources Humaines (DFGRH), elle est chargée de l'utilisation rationnelle et de la formation du personnel de la Société.

Elle dispose, pour accomplir sa mission de services et d'une cellule:

ü le Service de la Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines,

ü le Service de l'Administration du Personnel,

ü le Service de la Formation Opérationnelle,

ü le Service de la Production de Matériels Pédagogiques et Didactiques, et

ü la Cellule Médico-Sociale.

La Direction Financière et Comptable (DFC), elle est responsable de la gestion financière et comptable de l'agence, ainsi que des biens et équipements de l'ANADER.

Elle comprend trois (3) services :

ü le service des Finances et du Budget,

ü le service de la Comptabilité,

ü le service Approvisionnement et Logistique.

Au terme de cette présentation générale de la structure d'encadrement par excellence du monde rural, un constat se dégage. Le schéma d'organisation de l'Agence est en harmonie avec ses missions et ses actions menées sur le terrain. Avec ses quelques 3.000 agents, l'ANADER s'appuie sur deux grandes stratégies d'approche du monde rural.

D'une part, l'Agence est animée sur le terrain par une Unité Opérationnelle représentée par la structure de la zone, avec l'échelon de cohérence que constitue la région.

D'autre part, la cohésion institutionnelle est représentée par le siège, chargé de définir les politiques et de coordonner les actions.

Cette stratégie répond à plusieurs objectifs : la nécessité de créer de véritables centres de management, le contrôle du pilotage de la décentralisation, et le rapprochement de l'ANADER et de la Recherche Agronomique.

Mais ce qui caractérise l'organisation de l'ANADER, c'est son dynamisme structurel, son adaptabilité aux missions actuelles et futures d'appuie au développement rural, définies en fonction de l'évolution de l'environnement du monde rural.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net