WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les échanges transfrontaliers entre la ville de Rosso Sénégal et la Mauritanie: Organisation et impacts

( Télécharger le fichier original )
par M. Souleymane DIALLO
Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) - DEA de Géographie 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

c) Essai d'identification du contenu des échanges

Le commerce transfrontalier implique l'échange de produits et de marchandises qui n'ont pas les mêmes valeurs marchandes selon qu'on est sur l'un ou l'autre des marchés. Les commerçants et les populations qui s'adonnent à l'activité commerciale, jouent sur le prix des marchandises mais aussi sur la nature des demandes exprimées de part et d'autre. Les deux pays n'ont pas les mêmes ressources, n'ont pas les mêmes politiques d'importation et d'exportation, n'édictent pas les mêmes lois pour le contrôle des frontières et les taxes sur les produits ne sont pas aux mêmes taux selon qu'on est sur la rive gauche ou sur la rive droite. Ainsi nous assistons à la formation d'un avantage comparatif qui peut être, une conséquence des spécialités de production qui sont propres aux pays ou bien qui découle des disparités notées sur les différentes politiques économiques. La présence de ces deux situations conduit à une diversité des produits et marchandises qui sont le contenu des échanges entre les pays.

Les produits échangés à la frontière sénégalo-mauritanienne sont très nombreux et englobent presque toutes les catégories. On y trouve qui d'origines agricoles, manufacturés, des matières cosmétiques, des matériels électroniques et électroménagers etc.

Ce qu'ont peut dire d' emblé c'est que les deux pays n'offrent pas les mêmes types de marchandises. En effet, le Sénégal présente plus des produits agricoles, plus précisément des produits vivriers provenant du secteur de l'agriculture et de ses dérivés. Quand à la Mauritanie, elle semble se spécialiser dans la fourniture des produits manufacturés. Pourtant, la Mauritanie n'est pas plus industrialisée que le Sénégal. Seulement, sa politique commerciale, favorise les importations ce qui participe à une libéralisation plus poussée et à une ouverture vers des marchés d'importations plus diversifiés. Cette ouverture du marché mauritanien se remarque par la gamme très étendue des produits qui sont proposés sur le marché de Rosso.

Les populations se souciant plus de la disponibilité de la marchandise et aux possibilités de son acquisition à des prix abordables que sur la qualité viennent faire leur marché.

Tableau 2 : Produits qui proviennent de Rosso Mauritanie.

TYPES DE PRODUIT

COMPOSANTES

Produits alimentaires

-Farine,

-canettes (jus, sirops, boissons gazeuses)

-Lait en poudre, lait concentré,

-Huile de cuisine,

-Tomates concentré,

- Thé, sucre cristallisé,

- Viande (poulet de chaire etc.)

Ustensiles de maison

- Ustensiles de cuisine,

- Verroteries de maison,

-Matériel de décoration d'intérieur

Produits cosmétiques

-Crèmes et laits de beauté,

-Tubes de dépigmentation

-Parfums, savons, détergents

Matériels électroniques :

-Téléviseurs,

-Magnétophones,

-lecteurs CD, DVD et VCD,

-Téléphones portables et

- Autres gadgets électroniques.

Matériels mécaniques :

- Voitures, pièces détachées, etc.

Produits pétroliers :

- Essence, gasoil, etc.

Atres types de produits :

- Tissus (wax, khartoum, basin, etc.)

- Matelas mousse, moquettes tapis de prière, - Tapis de décoration, coussins,

- Produits artisanaux en cuire).

- Produits pharmaceutiques (médicaments.)

Source : données de l'enquête 2005

Tableau 3 : Les produits sénégalais s'exportant en Mauritanie

Produits agricoles :

-Riz (paddy ou décortiquée),

-Patate douce,

-Tomates fraîches,

-Produits fruitiers (Mangues)

-Aliments de bétail (« ripasse », « rakal »)

Matériaux de construction :

-Ciment,

-Fer,

-Bois d'oeuvre,

Produits énergétiques 

-Gaz butane,

Matières plastiques

-Chaises,

-Ustensiles de maisons,

-Divers récipients en plastique

Source : Résultats de l'enquête (2005)

Voici de façon globale le contenu des marchandises échangées à Rosso. Cependant, pour ce qui concerne les produits entrants au Sénégal, nous en avons certains dont le trafic est interdit par la législation en vigueur en la matière. C'est le cas du sucre cristallisé, de la tomate concentrée, des médicaments des stupéfiants etc. En effet, le Sénégal produit du sucre via la Compagnie Sucrière Sénégalaise qui se situe dans la ville voisine de Rosso Sénégal : Richard Toll. De même, la SOCAS fabrique le double concentré de tomate. Une autorisation du trafic de ces deux produits, menacerait la vie de ces entreprises et mettrait en péril, l'emploie de milliers de travailleurs dans la région du Delta. C' est pourquoi les trafiquants de ces produits sont traqués par les agents de la douane. Cependant, il faut souligner que le sucre qui vient de la Mauritanie est moins cher que celui produit au Sénégal.

Cette différence sur les prix incite les populations, conscientes ou non des méfaits de leurs actes sur l'économie du pays, de s'approvisionner en produit mauritaniens.

Concernant les produits qui partent du Sénégal, on note qu'ils sont constitués pour une large part des produits de l'agriculture et des dérivés de celles ci. Rosso Mauritanie est devenue ainsi un débouché pour la production agricole de sa voisine. Au delà de la ville de Rosso c'est pratiquement la Mauritanie qui est un marché d'écoulement des productions agricoles de la vallée. En effet, comme nous le savons, la Mauritanie est un pays désertique. C'est aussi un pays à longue tradition pastorale. La production agricole du pays ne couvre pas les besoins nationaux en terme de produits alimentaires agricoles. Se pose ainsi le problème de l'alimentation aussi bien au niveau de la population que du cheptel dans son ensemble.

A Rosso Sénégal, nous avons une production agricole locale qui se développe. Cette dernière n'a pas les problèmes d'écoulement des productions. L'essentiel de la partie à vendre de la production est fait à Rosso Mauritanie. Outre les tracasseries de la part des gardes frontières, les commerçants et commerçantes, en rapport avec les piroguiers, font passer des quantités de riz énormes de l'autre coté du fleuve. Une denrée rare sur l'autre rive, le riz est une composante essentielle de l'alimentation des mauritaniens. Le pays en produit mais à des proportions faibles.

Conclusion partielle:

Ce rappel historique est pour nous essentiel pour avoir une plus rapide compréhension des relation qui lient le Sénégal et la Mauritanie. Nous pouvons voir ici que les liens qui unissent les deux nations ont des fondements aussi bien dans l'histoire récente que dans celle ancienne. L'autre constat c'est aussi l'évolution en dent de scie des relations. En effet, l'évolution historique démontre que les deux pays sont unis par une proximité géographique qui imprime sa tyrannie, en imposant un système d'échange qui a existé quel que soit le contexte et la situation dans laquelle se trouve les relations entre les deux voisins.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net