WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les échanges transfrontaliers entre la ville de Rosso Sénégal et la Mauritanie: Organisation et impacts

( Télécharger le fichier original )
par M. Souleymane DIALLO
Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) - DEA de Géographie 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE II : UNE ECONOMIE URBAINE SOUTENDUE PAR LES ACTIVITES DU SECTEUR INFORMEL

L'économie la ville est fondamentalement liée à l'existence du secteur informel. Ce constat n'est pas une particularité propre à la ville. Pour Abdoulaye NIANG (1997), « le secteur informel serait constitué d'un ensemble d'activités économiques de production et de distribution de biens et de services à petite échelle exercées à des degrés variables en marge de la réglementation instituée par la puissance publique (code des impôts, code du travail code des obligations civiles...) mais au vu et au su de l'administration ». Elle est une variable centrale dans l'explication de la dynamique économique et sociale des milieux urbains.

1. Un secteur intermédiaire dynamique

A Rosso, il se développe une économie urbaine essentiellement basée sur l'accroissement des activités du secteur informel. Ce dernier fait aujourd'hui partie des secteurs les plus dynamiques de la ville. C'est d'ailleurs le cas dans la majeure partie des villes africaines donc des villes de la vallée. La particularité de l'économie informelle dans la ville de Rosso réside dans le fait que les biens qui y sont produits et les services qui y sont proposés sont essentiellement dépendants de la réalité de la frontière. Chaque acteur de l'économie informelle vient pour remplir un rôle précis et profiter des opportunités offertes par la frontière. La présence de quelques acteurs comme les agents de change informels, les tailleurs, les mécaniciens, les unités de transformation de riz, les ateliers de menuiseries métalliques, les dibiteries, les télecentres, les pousses- pousses sont des preuves du dynamisme de ce secteur.

a) Les travailleurs transfrontaliers.

Tableau n° 6: les domaines d'activité des chefs de ménages :

Domaines d'activité

Effectifs

Taux en %

Chauffeurs

9

8.5

Piroguiers

4

3.8

Commerçants

18

17.1

Boutiquiers

3

2.8

Thieup-thieup

23

21.9

Menuisiers métalliques

1

0.9

Paysans

10

9.5

Maçons

2

1.9

trafiquants

4

3.8

Electriciens

2

1.9

Mécaniciens

5

4.7

Travaillants en Mauritanie

22

20.9

autres

2

1.9

Total

105

100

Source : donné de l'enquête juin 2005

Au regard des résultats issus de l'enquête que nous avons menés auprès des ménages, nous notons une forte dépendance de celle-ci à l'endroit des activités frontalières. Une bonne partie des chefs de ménage est occupé par une activité dépendante aux échanges.

Il faut remarquer aussi la présence d'une forte colonie de population de Rosso Sénégal en Mauritanie. Dans la plus part des ménages interrogés, il y a un ou plusieurs membres de la famille qui travaillent ou vivent en Mauritanie.

La particularité de la commune est le dynamisme des femmes. En effet, on remarque une forte présence des femmes qui s'activent elles au sein de l'espace frontalier. Elles jouent ici un rôle très important. La plus part du temps il s'agit de jeunes femmes qui vont se faire employer comme « domestique » au niveau de Rosso Mauritanie ou dans la capitale Nouakchott. D'autres plus entreprenantes se déploient dans la prestation de services comme la restauration. La présence des femmes est surtout remarquable dans le commerce. C'est une activité dans laquelle elles ravissent la vedette aux hommes.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net