WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les échanges transfrontaliers entre la ville de Rosso Sénégal et la Mauritanie: Organisation et impacts

( Télécharger le fichier original )
par M. Souleymane DIALLO
Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) - DEA de Géographie 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

c) Les commerçants itinérants ou « banas-banas »

Les commerçants qui évoluent dans le secteur de Rosso et qui n' y sont pas installés sont nombreux. Ils constituent l'écrasante majorité de ceux qui pratiquent cette activité. Pour l'essentiel, ont y trouve des femmes « Baanas Baanas » qui viennent des localités ou des villes environnantes comme Dagana, Richard Toll. Nombreuses sont aussi celles qui viennent des villes plus éloignées comme Saint- Louis, Dakar etc.

Ces types de commerçants et commerçantes contribuent peu ou prou dans la formation du PLB. Ils n'ont pas de liens directs avec la ville de Rosso Sénégal. Leur principale destination demeure Rosso Mauritanie qui est la ville marchée. Ils viennent pour s'approvisionner en marchandises diverses qu'ils vont écouler dans les marchés plus éloignés tels que les marchés hebdomadaires qui se tiennent dans les villages environnants, ou bien dans les marchés urbains ou ils parviennent à réaliser des bénéfices

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net