WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Prise en charge médico-sociale des étudiants d'Abidjan par le CROU-A

( Télécharger le fichier original )
par Nguethya Edouard KOUASSI
Institut National de Formation Sociale (INFS) Côte d'Ivoire - Diplôme d'Etat des Assistants Sociaux 2007
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : ETUDE DU MILIEU

Le travailleur social, dans le cadre de ses activités est en contact permanent avec la population, les structures, l'administration et plusieurs autres acteurs. Il fait également des enquêtes sociales, des visites à domiciles (VAD) et bien d'autres activités. Tout ceci nécessite pour lui un minimum de culture et surtout de connaissance du milieu dans lequel il exerce.

Aussi, l'étude de la commune qui nous a accueillit pour notre stage, nous permettra de mieux appréhender notre milieu et de mieux nous y repérer dans le cadre de nos activités.

I- 1- Le milieu général : La Commune de Cocody

L'étude du milieu est l'ensemble des démarches méthodiques permettant la compréhension, l'analyse des éléments d'un milieu donné en vue d'une intervention efficace dans ce milieu. Elle constitue un préalable à toute intervention sociale.

Dans le cadre de notre stage, nous avons été affecté au Centre Régional des OEuvres Universitaires d'Abidjan (CROU-A) situé dans la commune de Cocody.

La commune de Cocody a une superficie de 132 km2. Elle est limitée à l'Est par la commune de Bingerville, à l'Ouest par les commune du Plateau et d'Adjamé, au Sud par la lagune Ebrié et au Nord par la commune d'Abobo.

Comme toutes les commune de Côte d'Ivoire, la commune de Cocody a sa petite histoire.

En effet, l'histoire nous a appris que la commune de Cocody tirerait sa dénominations de certaine déformation linguistique telle que, «coli« qui signifierait petit bourg ou encore «cocoli« qui serait le nom du génie protecteur des Tchaman, et premier occupants de cette cité. C'est en 1980, à la faveur de la loi n° 80-1180 du 17 Octobre 1980 portant division de la ville d' Abidjan en 1 commune que Cocody sera érigé en commune de plein exercice. Avant cette date, Cocody était rattaché à la délégation communale d'Adjamé.

Cocody est l'une des communes d' Abidjan les moins peuplé selon le recensement de 1998. Selon le recensement de 1998, la commune de Cocody a une population estimée à 250 000 habitants. Mais il faut noter qu'avec la crise socio politique de 2002 avec une migration accru des populations des zones Nord Centre et Ouest, ce chiffre n'est plus d'actualité. Nous notons que notre commune est l'une des plus peuplé de la ville d'Abidjan (environ 70 000 étudiants)*. Si nous tenons compte de la population telle qu'estimée au recensement de 1998, nous voyons que cette population estudiantine représenterait les 1/3 de la population totale de la commune de Cocody. C'est vu cela que nous axerons le reste de notre travail sur cette population qui est en même temps notre cible vu le caractère particulier de notre institution d'accueille. Cette population estudiantine est pour la majorité concentrée dans les quatre plus importantes cités que compte la commune de Cocody, c'est-à-dire la cité Campus, la cité Mermoz, la cité Rouge et la cité de la Riviera II. Nous avons noté que cette population estudiantine est assez composite et l'un de ces groupes a attiré notre attention. C'est la population des étudiants handicapés physiques. Leur population est estimée à environ 600 individus. Du fait des difficultés de déplacement à Abidjan, et avec l'aide du CROU-A, la moitié de ces étudiants vivent dans les cités de Cocody. Ces étudiants sont regroupés au sein du Groupement pour l'Insertion des Etudiants Handicapés Physiques de Côte d'Ivoire GIEHP-CI. Ils sont au sein de ce groupement encadré et soutenu par le CROU-A à travers son service social.

La commune de Cocody a fait sa renommé à travers ses nombreuses villas et immeuble de haut standing. Mais à côté de ce luxe, nous notons la présence d'un autre type d'habitat qui à cause de la population qu'elle concentre, a attiré notre attention. Il s'agit des résidences universitaires. Dans ces immeubles, on trouve deux types d'habitats : ce sont les chambres à deux lit appelées chambres doubles et des chambres à un lit appelé chambres individuelles. Mais avec la recrudescence de la pauvreté et ses corollaires, un autre type d'habitation a vu le jour dans la commune de Cocody. Chose qui contraste avec sa renommé d'antan. Il s'agit des habitats précaires. Ces habitats précaires sont occupés pour la plupart par les ressortissants étrangers qui sont pour la plupart les employés des résidences de haut standing. Mais de plus en plus on y trouve des Ivoiriens et même des étudiants. Toutes ces personnes vivent dans ces quartiers pour diverses raisons. D'autres pour se rapprocher de leur lieu de travail, pour amortir les charges de loyer souvent hors de porté de démunis. Pour les étudiants, c'est souvent par faute de tuteur à Abidjan et surtout, du fait qu'obtenir une chambre sur nos cités universitaires relève de plus en plus du hasard bien heureux. Seulement le dénominateur commun à tout cela est que chacun y trouve son compte vu les difficultés financières du moment.

Aussi, la commune de Cocody regorge d'importantes infrastructures tant économiques, socio-éducatives, administratives et politiques. L'Administration est représenté au haut niveau par la mairie qui veille au bien être de la population. Elle est également représentée par un ensemble de direction et des différents bureaux et agences de représentation. Ainsi, Cocody abrite en son sein des services tel que : les services de la SODECI, CIE, des compagnies de téléphonies fixes et mobiles, des centres commerciaux, un grand marché qui malheureusement a brûlé en Juin 2007. S'agissant des compagnies de téléphonies mobiles, nous pensons qu'il est important de signaler leur importance dans la commune de Cocody vu leur rôle au sein de notre population cible. En effet, les compagnies de téléphonies mobiles offrent de mini emploi à notre population cible. Car l'obtention de la bourse académique relevant encore du hasard bien heureux, la gérance des cabines de téléphonies mobiles remplacent la bourse. Nous trouvons aussi à Cocody, plusieurs stations d'essence qui assurent la fourniture en carburant. Quant aux établissement financiers, ils sont largement représentés par les banques et autres agences de micro épargnes et de crédits. Ce sont : la SGBCI, la BIAO, la BICICI, la SIB, le Versus Banque, la CECP, la COOPEC auxquelles s'ajoutent de petites agences d'épargnes et de crédits. Les maisons d'assurances font partir également du vaste réseau économique. Il faut noter que Cocody ne dispose d'aucunes usines de traitements ou de transformation. C'est juste une cité résidentielle.

La santé dans notre commune d'accueil est assurée par les centres de santé et autres formations sanitaires. Mais la plus importante d'eux tous, est le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody qui, a une renommée nationale et même sous régionale.

A côté de tous ces acquis, il faut relever que la commune de Cocody n'a pas été délaissée par les dirigeants du pays quant au volet éducation. En 2000 déjà, on décomptait la présence 93 infrastructures éducatives à Cocody, repartit comme suivant :

ü Préscolaire : 26 ;

ü Primaire : 29 ;

ü Lycées et collèges : 11

ü 16 grandes écoles et universités.

Il faut relever encore que ces chiffres ne sont plus d'actualités car, biens d'écoles et universités privées ont vu le jour depuis cette date.

Pour la pratique du sport, Cocody n'a encore rien à envier aux autres communes. A Cocody, nous avons ; les centres culturels espagnols, américains, l'Institut Goethe, des cinémas (Ivoire, Fontaines), des aires de jeux, des aires de sport (Ivoire golf club, le complexe sportif du campus de Cocody).

Les partis politiques les plus importants du pays ont leur siège social ou une représentation à Cocody. On y compte des commissariats et des brigades de gendarmerie qui assurent tant bien que mal la sécurité des populations. Les religieuses y ont aussi des temples, et autres lieux de prières de grandes envergures.

I- 2- Le milieu Institutionnel

Notre milieu institutionnel est le lieu qui nous a servis pour notre stage, c'est-à-dire la commune le CROU-A. Nous allons donc le situer géographique et rappeler son histoire avant de parler de ses missions.

Située entre le CHU et la Riviera, l'Université de Cocody abrite dans sa partie Sud les installation du CROU-A. Celui-ci est limité au Nord par l'UFR des Sciences de la Structure dee la Matière et de la Technoogie, au Sud par la cité INSET, à l'Est par les faculltés des Lettres, des arts et des sciences Humaines, à l'Ouest par le campus ancien.

Au début, ce qui est aujourd'hui CROU s'appelait CNOU (Centre National des OEuvres UIniversitaires). Ce n'est qu'en 1997, à la faveur du décret no 97-21 du 15 Janvier 1997 portant décentralisation des Universités que le CNOU deviendra CROU. Le CNOU avait lui été institué par le décret no 64-318 du 17 Août 1964, qui l'instituait établissement public national à caractère administratif. Du seul centre créé en 1964 nous avons aujourd'hui trois centre régionaux qui sont :

Ø Le Centre Régional des OEuvres Universitaire d'Abidjan (CROU-A);

Ø Le Centre Régional des OEuvres Universitaire de Bouaké (CROU-B) ;

Ø Le Centre Régional des OEuvres Universitaire de Daloa (CROU-D)

Le CROU-A a pour mission de :

ü Assurer la gestion des résidences universitaires ;

ü Assurer les soins des étudiants ;

ü Développer les activités sportives et culturelles en milieu estudiantin ;

ü Développer et soutenir toutes initiatives de natures à améliorer les conditions de vie des étudiants.

Pour réussir ces missions, le CROU-A organise ses activités auitour d'une direction et de quatre sous directions.

*La direction

Le CROU-A est dirigé par un Directeur nommé par décret pris en conseil des ministres. Elle est composée de plusieurs services. Ce sont :

v L'Inspection général qui est chargé des questions de :logement et de l'hygiène des restaurants ;

v Le Conseiller Technique du directeur lui assiste le directeur et le conseille sur tous les points qui concernent les sous directions et le fonctionnement du CROU-A

*La sous direction du patrimoine et de la maintenance

Elle s'occupe des travaux d'entretien, de la réhabilitation et de la gestion du matériel roulant

*La sous direction de l'administration des finances

Elle s'occupe de la répartition du budget, contrôle les dépenses et s'occupe de la gestion des 511 agents du CROU-A. ces agents se repartissent comme suivant :

· 134 journaliers ;

· 187 fonctionnaires et agents de l'états ;

· 190 agents de bureaux.

*La sous direction de l'accueil

La sous direction de l'accueil et du logement s'occupe de l'admission des étudiants en cité universitaire. Notons à toute fin utile que le CROU-A dispose de 9 900 lits dans les treize cité universitaires de la ville d'Abidjan.

*La sous direction des activités sociales sportives et culturelles (S/DASSC)

Les objectifs de la S/DASSC sont :

· Procurer une prise en charge sociale aux étudiants ;

· Assurer une protection sanitaire aux étudiants ;

· Gérer les activités sportives et culturelles.

Les activité de la S/DASSC sont organisées autour de quatre axes :

*Se service médical

Le CROU-A dispose d'un centre médical et de 16 infirmeries. Mais en matière de santé, il existe de nombreuses difficultés qui ont pour nom ; la vétusté des locaux et le sous équipement des services spécialisés odontostomatologie, médecine général, ophtalmologie. Aussi, dépuis l'avènement de la crise universitaire, les infirmerie connaissent d'énbormes difficultés de fonctionnement.

*Le service Sport

La S/DASSC s'occupe aussi de la pratique du sport sur les cités universitaires et engage des équipes dans les compétitions nationales et internationales.

*Le service social

Le service social est quant à lui chargé de la gestion des problèmes sociaux des étudiants. Il est représenté par quatre bureaux dont un détachement à l'université d'Abobo-Adjamé. Il s'occupe des problèmes de logement, de décès, des dossiers d'aides, du GIEHP-CI, des dossiers de bourses et des dossiers médico-social.

Chef de service

Secrétariat

Bureau11

-dossiers logements et

v v v v v v v v v Le

v Les activités menées

v Pour la pratique plus tard de notre profession et pour une meilleurs maîtrise de nous outils de travail, nous stagiaires avions eu à mener des activités que sont :

· La Permanence

La permanence est une activité au cours de laquelle nous recevons les usagers qui viennent nous faire part de leurs difficultés. C'est dires des problèmes d'ordres académiques, sanitaires, financiers, de logement...

· La Visite à Domicile (VAD)

La VAD se fait à l'extérieur du service et consiste à se rendre au domicile de l'usager afin de connaître ce dernier et son environnement voir son entourage, son histoire et bien d'autres informations sur li pour vérifier la véracité de ses propos. Nous effectuons des visites à domiciles essentiellement dans les cas de maladies graves, d'interventions chirurgicales. Le service n'étant pas doté d'assez de moyen et de moyen de locomotion, il fallait cibler les cas urgent. Cette activité est à la fois enrichissante et complexe. Elle est complexe parce qu'elle nécessite des moyens financiers qui n'existent quasiment pas dans notre service. En ce sens, le travailleur social est très mal vu car ne pouvant apporter des solutions immédiates aux maux dont souffre l'usager.

Elle est par contre enrichissante parce qu'elle nous permet de connaître plusieurs personnes et familles, de tisser des relations avec elles, de découvrir de nouveaux lieux et de nous enrichir en expérience.

· L'enquête social

Le service social étant fréquenté de façon saisonnière ne nous a pas permis d'effectuer assez d'enquête sociale. Néanmoins nous avons eu à traiter le cas d'un Etudiant souffrant d'un handicap et qui avait besoin de prise en charge pour son intervention chirurgicale.

Aussi, l'enquête est une activité de recherche utilisée par l'Assistant Social, en vue de rassembler méthodiquement des faits et tous genres d'informations sur une situation donnée. Suite à l'enquête, on peut évaluer les besoins du système bénéficiaire afin d'entreprendre une action sociale pertinente. Cette activité nous a permis de voir comment l'Assistant Social résout un problème.

précédent sommaire suivant