WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à l'étude de la conservation des dattes de la variété Deglet-Nour : Isotherme d'adsorption et de désorption

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) - Ingénieur 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE I : GENERALITES SUR LE PALMIER DATTIER

________________________________________________________________

1. Origine

Les palmiers les plus anciens remontent au miocène. Le palmier dattier a été cultivé dans les zones chaudes entre l'Euphrate et le Nil vers 4500 ans avant J.C. De là, sa culture fut introduite en Basse Mésopotamie vers l'an 2500 ans avant J.C. Depuis, elle progressa vers le Nord du pays et gagna la région côtière du plateau Iranien puis la vallée de l'Indus (Munier, 1973). Depuis l'Egypte, les techniques culturales du dattier gagnèrent la Libye puis se propagèrent d'abord vers les autres pays du Maghreb comme la Tunisie, l'Algérie et le Sud Marocain et arrivèrent ensuite dans l'Adrar Mauritanien (Fig. 1).

Actuellement la culture du dattier s'étend dans l'Hémisphère Nord préférentiellement dans les régions arides et semi-arides chaudes (Ouinten, 1995).

2. Taxonomie

Le palmier dattier a été dénommé Phoenix dactylifera L. par Linne en 1734. Phoenix dérive de Phoinix, nom du dattier chez les Grecs de l'antiquité, qui le considéraient comme l'arbre des phoeniciens ; dactylifera vient du latin dactylus dérivant du grec dactulos signifiant doigt, en raison de la forme du fruit (Munier, 1973).

Selon Munier (1973), la classification du palmier dattier est comme suit :

Embranchement ................................................Phanérogames.

Sous-embranchement........................................... Angiospermes.

Classe............................................................. Monocotylédones.

Groupe............................................................ Phoenocoides.

Famille.............................................................Arecaceae.

Sous-famille......................................................Coryphoideae.

Genre..............................................................Phoenix.

Espèce............................................................Phoenix dactylifera L.

D'après Chevaliert (1952), le genre Phoenix comporte douze espèces.

L'espèce dactylifera L. se distingue des autres espèces du même genre par un tronc long et grêle et par des feuilles glauques (Djerbi, 1992).

Croissent fertile.

Centre d'origine de la culture de dattier.

Fig. 1 : Propagation de la culture du palmier dattier dans l'ancien continent

(Munier, 1973).

3. Caractéristiques morphologiques 

Plante pérenne, ayant une croissance lente, ses caractéristiques dépendent du milieu, de l'âge et des conditions culturales (Dowson et Aten, 1963 ; Munier, 1973 et Bouguedoura, 1991).

1.1. Caractéristiques morphologiques des organes végétatifs 

§ Stipe : arbre monopodique dont le tronc est fin, élancé de forme cylindrique de 1 à 30m de hauteur, très garni en lifs. Son diamètre est de 45 à 55 cm. Il a la faculté d'émettre 4 à 5 rejets qui reproduisent intégralement, les caractéristiques du pied-mère.

§ Palmes : leur nombre est d'environ 70 palmes, disposées en spirale d'une longueur qui atteint 350 à 450 cm, garnies d'environ 173 folioles pliées en gouttières et disposées deux à deux en oblique. Les segments inférieurs sont transformés en épines, au nombre de 38 en moyenne.

1.2. Caractéristiques morphologiques des organes de fructification 

§ Régimes : les dattes sont groupées sur un régime, constitué par un axe principal qui se ramifie en pédicelles. Sur le même régime, la maturation des fruits est échelonnée. Le palmier émet 10 à 20 régimes mesurant de 30 à 80 cm de longueur. Le nombre de fleurs est de 20 à 60 par épillet donnant par la suite 2 à 60 fruits. Le palmier est un arbre dioïque :

o Le pied male ou DHOKKAR porte le pollen.

o Le pied femelle ou NAKHLA porte le fruit.

§ Fruit : dans sa catégorie (demi-molles), c'est une baie de forme fuselée à ovoïde allongée. A maturité, le fruit se ramollit et se ride légèrement. La partie comestible est une pulpe translucide ; l'épicarpe prend une couleur ambrée et le mésocarpe présente une texture fine légèrement fibreuse, l'autre partie non comestible est la graine ou noyau.

§ Graine : une seule, lisse ; sa consistance est dure et cornée ; relativement petite, sa couleur est d'un brun léger, fusiforme et pointue aux deux extrémités. Un sillon ventral peu profond et un embryon dorsal.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net