WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Difficultés relatives à la faible pénétration des investissements directs étrangers au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par D. Camille GUIDIME
Université de Parakou - Maitrise en sciences économiques 2005
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : LE CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIE DE L'ETUDE

Dans ce chapitre' nous présenterons le problème' la revue de littérature' les objectifs' les hypothèses et la méthodologie.

Section 1: LA PROBLEMATIQUE ET LES OBJECTIFS DE L'ETUDE

Paragraphe 1 : La problématique et l'intérêt de l'étude

A- La problématique

L'investissement est un axe central des politiques de développement' et les capitaux étrangers sont d'importants facteurs internes du développement.

Les IDE sont primordiaux pour amorcer un développement durable dans les pays en voie de développement car ils représentent d'importants capitaux. Ils traduisent la confiance des investisseurs internationaux dans l'économie des pays et montrent l'ouverture du pays à l'économie mondiale.

La forte entrée de capitaux étrangers de la période de 1989 à 1994 a permis de financer le développement économique du Bénin (John Igué '1999 ; 83).

Le tableau suivant illustre la part des investissements extérieurs par rapport aux investissements totaux sur la période de 1985 à 1997.

Tableau 1 : Part des investissements extérieurs par rapport aux investissements totaux sur la période 1985-1997

Années

1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

Investissements

totaux (en

milliards de

francs CFA)

18'2

25'3

23'3

29'9

24'5

26'0

26'6

22'6

25'5

49'9

65'0

63'1

71'8

Investissements extérieurs sur investissements totaux (%)

87'5

79'5

87'2

89'2

94'6

96'6

94'3

93'8

89'5

92'0

83'1

89'1

86'3

 

Source : DGBM/MFE

Le taux d'épargne étant faible et le pays dépendant des transferts de capitaux étrangers pour assurer son niveau d'investissement actuel' l'IDE pourrait contribuer beaucoup plus à réduire la sujétion du Bénin à l'aide internationale.

Par ailleurs' les réformes introduites par les nouvelles autorités démocratiques à la fin du régime marxiste-léniniste ont permis de rétablir les équilibres macroéconomiques' d'accélérer l'intégration du pays dans l'économie mondiale et d'améliorer le cadre de l'investissement avec la loi portant code des investissements.

La décennie 1990 a été marquée par la mise en place d'un programme visant la stabilisation et la libéralisation de l'économie.

L'application des PAS a permis l'équilibre macroéconomique et la libéralisation de l'économie. Ce sont des facteurs qui ont expliqué pour la majeure partie' la forte pénétration de l'IDE au cours de la période 1989-1994.

Les réformes introduites' ont également été à l'origine de la privatisation de nombreuses entreprises publiques et de l'ouverture de certains secteurs (banque' tourisme' etc.). Le résultat de ces réformes s'est traduit par une forte augmentation des flux entrants d'IDE pendant la première partie des années 90. Après la chute spectaculaire des IDE de 1994 il y a eu une reprise progressive des flux entrants à partir de 1995 sans toutefois atteindre le niveau de 1991. Ce qui montre qu'il y a des obstacles à une pénétration des IDE au Bénin.

Au regard de ce qui précède' la question est de savoir si les réformes économiques sont les seuls facteurs de mobilisation de flux d'IDE ? Autrement dit' le Bénin doit-il répéter les réformes chaque fois qu'il y aurait baisse de flux d'IDE ? En effet des problèmes à la mobilisation des capitaux étrangers au Bénin existent. Des obstacles majeurs à une forte attraction et à une pérennisation des IDE subsistent malgré les réformes engagées par le gouvernement. Les principaux facteurs de blocage des flux d'IDE sont l'accès au foncier' les problèmes de bonne gouvernance et de transparence de l'administration publique' le très faible niveau d'industrialisation de l'économie et les retards dans les infrastructures.

B -- L'intérêt de l'étude

Sans constituer la solution miracle des problèmes de développement' un fort et régulier flux des IDE permet à un pays de parvenir à une croissance équilibrée (cas des nouveaux pays industrialisés).

La mobilisation de capitaux étrangers dans la formation du capital constitue un sujet de prédilection des économistes de développement.

Au cours de ces dernières années certains pays du tiers monde à savoir les pays d'Asie' connaissent une importante attraction des IDE' mais' pourquoi pas le Bénin? Il est donc question d'étudier les difficultés relatives à la faible pénétration d'IDE dans les pays de l'UEMOA et en particulier le Bénin.

Cette étude fera ressortir les difficultés du Bénin à attirer les capitaux étrangers et mettra en exergue les caractéristiques du Bénin en matière d'IDE. Elle permettra aussi d'évaluer la politique de réforme économique entreprise par le Bénin à partir de 1989 et de ce fait l'évaluation du PAS.

L'intérêt de cette étude se résume d'une part par l'importance des IDE dans le développement économique d'un PED comme le Bénin et' d'autre part par la démonstration que l'investissement étranger ne dépend pas seulement des variables comme l'avantage comparatif mais aussi des caractéristiques propres aux pays à attirer l'investissement étranger indirect.

Conscients de l'importance de l'IDE dans la création de la richesse' nous avons pensé qu'il est nécessaire d'analyser les difficultés relatives à la faible pénétration d'IDE et de dégager les politiques économiques et sociales qui permettent de promouvoir l'IDE.

précédent sommaire suivant