WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Exploitation agricole des ressources naturelles de la région de l'Est du Burkina Faso: Diagnostic des risques et impacts environnementaux de la culture du coton dans la Province de la Kompienga


par Alain Péoulé K. GOMGNIMBOU
Ouagadougou - Master en Science et Technologie 2007
  

sommaire suivant

 

UNIVERSITE DE OUAGADOUGOU

UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN
SCIENCES EXACTES ET APPLIQUEES

INSTITUT DE GENIE DE L'ENVIRONNEMENT ET DU
DEVELOPPEMENT DURABLE

 

MEMOIRE

Présenté
Pour obtenir le diplôme de

MASTER PROFESSIONNEL
DOMAINE : SCIENCE ET TECHNOLOGIE

Spécialité : Management des Risques Industriel et
Environnemental

Par

Alain P.K GOMGNIMBOU

THÈME :
« EXPLOITATION AGRICOLE DES RESSOURCES NATURELLES DE LA
RÉGION DE L'EST DU BURKINA FASO : DIAGNOSTIC DES RISQUES ET
IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DE LA CULTURE DE COTON DANS LA
PROVINCE DE LA KOMPIENGA »

Maître de mémoire :

Pr. Aîmé J. NIANOGO. Chef de Mission UICN/ Burkina Faso

Directeur de mémoire:

Dr Paul W. SAVADOGO. Chargé de Recherche à INERA/CNRST.

Co-directrice :

Pr. Jeanne MILLOGO-RASOLODIMBY. Maître de Conférence à l'Université de Ouagadougou

N° d'ordre : MP2_2007/ Octobre 2007

Remerciements

Au terme de ce travail, nombreuses sont les personnes qui ont contribué à sa réalisation. Je saisis donc l'opportunité pour exprimer ma reconnaissance à :

Pr. Joseph A. NIANOGO, chef de mission UICN/ BURKINA FASO pour m'avoir accordé deux stages dans son institution, avoir contribué à l'orientation de ce travail et avoir mis à ma disposition les moyens qui ont permis un bon déroulement des travaux,

Dr. Ing. Alphonse KABRE, Chargé du suivi évaluation à l'UICN,

Mme Clarisse HONADIA KAMBOU, chargée de Programmes à l'UICN qui m'a encouragé à persévérer dans le désir d'aborder ce thème et qui durant les stages n'a ménagé aucun effort pour me faciliter les travaux.

Pr. Jeanne MILLOGO-RASOLODIMBY à l'université de Ouagadougou, qui m'a encouragé d'aborder le sujet, pour ses conseils et qui accepter diriger ce travail,

Dr. Paul W. SAVADOGO Chargé de recherche au CNRST/INERA, qui a co-encadré ce travail et qui dont j 'ai bénéficié de ses conseils multiples.

Dr SOMDA Jacques pour son apport à l'analyse des données et ses conseils multiples. Dr Hamidou TAMBOURA chef du DPA/INERA

Dr Tinrmegson OUEDRAOGO, Dr Augustin KANWE et Dr. Hamadé KAGONE. Toute l'équipe de la coordination DPA/ INERA Farako-Bâ.

Mes amis et collègues Timbilfou KIENDREBEOGO et Alain MILLOGO.

La Direction Provinciale de l'Environnement et du Cadre de Vie (DPECV) de Pama notamment GANABA et YAMEOGO Gustave.

Le chef de l'Unité de Protection et de Conservation de la faune (UPC) de Pama OUEDRAOGO Abdoulaye et son successeur Ernest YAMEOGO ainsi qu' à tous les agents. La Direction Provinciale des Ressources Animales (DPRA)

La Direction Provinciale de l'Agriculture, de l'Hydraulique et des Ressources Halieutiques de Pama.

OUEDRAOGO Yacouba du Projet Périmètre Aquacole d'Intérêt Economique (PAIE).

Mes amis Dr Ignace ADAH, Christian, Aîmé et Fayçal TAPSOBA, Victor ABRAGA, Der SOMDA, Djénéba Drabo et Karim OUEDRAOGO.

Toute la famille notamment, la tante Martine, les cousins et cousines Tif, Joél, Wédja, Didier, Rémi, Dieudonné, Lydie, Agnès,

Les amis de la promotion Adama SAVADOGO et Baba OUATTARA,

Bernard ZOMA, COMPAORE Elie mon guide de terrain,

Tous les producteurs de coton et des autres organisations qui se sont prêtées à nos sollicitations.

Tous ceux qui de près ou de loin m'ont aidé dans ce travail.

Résumé

L'objectif de l'étude a été de faire un diagnostic sur les risques et impacts environnementaux de la culture du coton dans la province de la Kompienga où elle est en expansion. Une enquête en 2 deux périodes, août à octobre 2006 et août à septembre 2007, auprès de soixante (60) exploitations cotonnières et ISS (Interviews Semi structurées) avec 156 membres d'organisations paysannes a permis de mettre en évidence ces risques. L'application de la méthode MOSAR( Méthode Organisée Systémique d'Analyse du Risque) a ensuite permis d'identifier des risques d'ordre sanitaire, de destruction du couvert végétal, de pollution chimique, de l'équilibre de l'écosystème avec pour conséquence majeure de contribuer à compromettre le développement durable de la région. L'étude a aussi révélé que la culture du coton date de moins d'une décennie (4,2#177;3,09 ans) et que les exploitants produisent sur de petites exploitations de 3 ha environ, ce qui représentant 40% des superficies totales emblavées. Enfin, l'existence d'un marché certain, la rentabilité économique de l'activité reconnue par 86,44% des interviewés, l'octroi des crédits agricoles et les revenus générés permettant de résoudre certains problèmes sociaux constituent des motifs l'attrait à la pratique de cette culture. Cette tendance pourrait accroître les risques ci-dessus cités pour cette culture. Une évaluation de l'évolution de la dynamique du couvert végétal et du niveau de contamination des matrices écologiques seraient indispensables pour les actions futures.

Mots clés : Culture cotonnière- Risques- Impacts environnementaux- Kompienga

Summary

The aim of the study was to make a diagnosis on the risks and environmental impacts of the crop of cotton production in the province of Kompienga (Burkina Faso) where it is expanding. An investigation in 2 two periods, August at October 2006 and August at September 2007, near sixty (60) cotton exploitations and group interviews with 156 members of agricultural organizations allowed to highlight these risks. The application of SOMRA (Systemic Organised Method of Risk Analysis) method allowed identifying risks of a medical nature, of vegetable cover destruction, of chemical pollution, of balance of the ecosystem with the major consequence of contributing to compromise the durable development of the area. The study as revealed that cotton production goes back to less than one decade (4,2#177;3,09 years) and that the farmers produce on small-scale farming of approximately 3 ha, which accounting for 40% of the total surfaces. Lastly, the existence of an unquestionable market, the economic profitability of the activity recognized by 86,44% of the people interviewed, the granting of the agricultural credits and the incomes generated making it possible to solve certain social problems constitute an attraction reasons with the practice of cotton production. This tendency could increase the risks quoted above for this crop. An evaluation of the evolution of the dynamics of vegetable cover and level of ecological matrices contamination would be essential for the future actions.

Key words: Cotton production- Risks- Environmental Impacts- Kompienga

SIGLES ET ABREVIATIONS

AFNOR : Agence Française de Normalisation

ATC : Agent Technique Coton

BF : Burkina Faso

CRE : Centre de Recherche en Ecologie

CSAO : Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest

DPECV : Direction Provinciale de l'Environnement et du Cadre de Vie

DRED : Direction Régionale de l'Economie et du Développement

GPC : Groupement de Producteurs de Coton

GV : Groupement Villageois

F : Fréquence

FCFA : Franc de la Communauté Financière Africaine

Ha : Hectare

IGEDD : Institut du Génie de l'Environnement et du Développement Durable.

INERA : Institut de l'Environnement et de Recherches Agricoles

ISS : Interview Semi Structurée

MARA : Ministère de l'Agriculture et de Ressources animales

MAHRH : Ministère de l'Agriculture, de l'Hydraulique et des Ressources Halieutiques

MCE : Ministère des Mines, des Carrières et de l'Energie

MESSRS : Ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique

MECV : Ministère de l'Environnement et du Cadre de Vie

MA : Ministère de l'Agriculture

MEF : Ministère de l'Economie et des Finances

MOSAR : Méthode Organisée Systémique d'Analyse du Risque

ng/l : nanogramme par litre

OC : Organochloré

OP : Organaophosphoré

OP : Organisation de producteurs

ORD : Offices Régionaux de Développement

PAIE : Périmètre Aquacole d'Intérêt Economique

PAN : Pesticide Action Network

PDRI : Projet de Développement Rural Intégré

PICOFA : Programme d'investissement communautaire en fertilité agricole

ppm : Partie par millier

SOFITEX : Société de Fibres Textiles du Burkina

SOC OMA : Société Cotonnière du Gourma

T : Tonne

UICN : Union Internationale pour le Conservation de la Nature et des ressources.

UPC : Unité de Protection et de la Conservation de la faune

UPPC-K : Union Provinciale des Producteurs du Coton de la Kompienga

Table des illustrations

Liste des tableaux

Tableau N° 1 : Répartition temporelle de la pluviosité (en mm) à Pama 8

Tableau N°2 : Production mondiale de coton fibre (en millier de tonnes) 13

Tableau N°3: Dangers potentiels de pesticides d'usage répandu 20

Tableau N°4 : Spectre floristique après usage d'herbicide 23

Tableau N°5 : Développement de résistances multiples d'insectes et d'acariens. 25

Tableau N°6: Teneur en DDT de graisses et de lait humain dans des pays en développement 27

Tableau N°7 : OP et service Technique touchés par l'enquête. 37

Tableau N°8 : Répartition géographique de l'échantillon de producteurs 38

Tableau N°9 : Caractéristiques structurales des exploitations productrices de coton 44

Tableau N°10 : Successions culturales pratiquées dans la zone de l'étude 48

Tableau N°11: Répartition des producteurs selon leur ancienneté dans la cotonculture 50

Tableau N°12: Répartition des catégories socioéconomiques dans la cotonculture 51

Tableau N°13: Répartition des producteurs par classe d'expérience avec les fosses de compostage 57

Tableau N°14: Types de produits chimiques rencontrés dans la zone 58

Tableau N°15 : Dosage et dilution des pesticides et superficies traitées en appareil UBV 60

Tableau N°16 : Dosage et dilution des insecticides avec le pulvérisateur manuel (TBV) 60

Tableau N°17: Répartition des producteurs par classe de nombre d'épandages effectués 61

Tableau N°18 : Producteurs appliquant les insecticides du coton sur d'autres cultures 62

Tableau N°19 : Points d'eau potable et leur distance par rapport aux champs de coton 63

Tableau N°20 : Points d'eau d'abreuvement de bétail et leur distance par rapport aux champs de coton 63

Tableau N°21 : Fréquence des points de nettoyage corporel et des équipements après la pulvérisation 65

Tableau N°22 : Grille de quelques impacts environnementaux 75

Liste des figures

Figure N°1 : Localisation de la région de l'Est 5

Figure N°2 : Carte d'occupation des sols dans la province de la Kompienga 9

Figure N°3 : carte des ressources végétales de la province de la Kompienga 10

Figure N°4 : Production cotonnière de la Région de l'Est et de la province de la Kompienga 14

Figure N°5 : Evolution temporelle des rendements dans la région de l'Est 15

Figure N°6 : Evolution des superficies emblavées en coton dans la région de l'Est 16

Figure N°7 : Evolution de la production cotonnière au BF 19

Figure N°8 : Localisation des sites d'étude 34

Figure N°9 : Niveau de superficies exploitées par les producteurs en 2005 45

Figure N°10 : Niveau de superficies exploitées par les producteurs en 2006 46

Figure N° 11 : Quelques facteurs de démotivations dans la culture de coton 53

Figure N°12 : Choix des spéculations et changement intervenu chez les producteurs 54

Figure N°13 : Niveau d'utilisation de matériel de protection 64

Figure N°14: Niveau de perception de l'effet des pesticides sur le sol et l'eau 68

Liste des photos

Photo N° 1: Labour de champ avec une charrue à traction bovine 48

Photo N°2: Entretien de champ lors d'une entraide culturale 51

Photo N° 3: Champ de coton 56

Photo N° 4: Point de vente de pesticide dans un marché 59

Photo N° 5 : Boîtes vides de pesticides utilisées pour conditionner l'eau de boisson 65

Photo N°6 : Animaux dans les couloirs de champs 66

Photo N°7 : Parcelle d'exploitation défrichée 67

Photo N°8 : Parcelle déboisée 72

TABLE DES MATIERES
REMERCIEMENTS I

RESUME III

SUMMARY III

SIGLES ET ABREVIATIONS IV

TABLE DES ILLUSTRATIONS V

INTRODUCTION / PROBLEMATIQUE 1

PREMIERE PARTIE : REVUE DE LITTERATURE 4

CHAPITRE I : CADRE DE REFERENCE 5

1.1. CADRE GEOGRAPHIQUE 5

1.2. STRUCTURE D'ACCUEIL 6

1.3. STRUCTURE DE FORMATION 6

1.4. INTERET DU THEME DANS LES PREOCCUPATIONS ENVIRONNEMENTALES 7

CHAPITRE II : CARACTERISTIQUES DE LA REGION 8

2.1. CARACTERISTIQUES BIOPHYSIQUES 8

2.1.1. Climat 8

2.1.2. Sol, Relief et Géomorphologie 8

2.1.3. Le réseau hydrographique 9

2.1.4. La végétation 10

2.1.5. Le potentiel faunique 11

2.2. CARACTERISTIQUES SOCIO-ECONOMIQUES 11

2.2.1. Les systèmes d'exploitation agricoles 11

2.2.1.1. L'agriculture 11

2.2.1.2. Elevage 12

2.2.1.3. La chasse, la pêche et le tourisme 12

2.2.1.4. Les autres activités 13

2.3. ACTIVITE COTONNIERE DANS LA ZONE 13

2.3.1. Contexte historique 13

2.3.2. Dynamique et défis de l'activité 13

2.3.3. Evolution spatiale de la production 14

2.4. CONCLUSION PARTIELLE 16

CHAPITRE III : PROBLEMATIQUE DE LA CULTURE DU COTON ET ECOSYSTEME 17

3.1. ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL DE LA PRODUCTION COTONNIERE 17

3.1.1. La production mondiale 17

3.1.2. La production au Burkina Faso 18

3.2. LES INTRANTS CHIMIQUES ET MINERAUX DU COTONNIER 19

3.2.1. Classification des pesticides chimiques 19

3.2.2. Rôle des produits phytosanitaires 20

3.2.3. Caractéristiques principales des pesticides 21

3.2.3.1. Transfert des produits phytosanitaires 21

3.2.3.2. Toxicité 22

3.2.4. Les conséquences de l'usage des pesticides 22

3.2.4.1. Effets agronomiques non intentionnels 22

3.2.4.2. Problématique des résidus 24

3.2.4.2.1. Les limites admises dans l'alimentation 24

3.2.4.2.2. Développement des phénomènes de résistances 25

3.2.4.2.3. Accumulation dans la chaîne alimentaire 26

3.2.4.2.4. Contamination des matrices écologiques 27

3.3. CONCLUSION PARTIELLE 32

DEUXIEME PARTIE : MATERIEL ET METHODOLOGIE 33

CHAPITRE I : CADRE DE L'ETUDE 34

1.1. LA ZONE D'ETUDE 34

1.2. Justification du choix du site 34

CHAPITRE II : APPROCHE METHODOLOGIQUE 36

2.1. CONTACTS ET IDENTIFICATION DES SITES 36

2.2. LES HYPOTHESES DE RECHERCHES 36

2.3. METHODOLOGIE DE COLLECTE DES DONNEES : LES ENQUETES 36

2.4. OUTIL DE DIAGNOSTIC DES SOURCES ET FACTEURS DE RISQUES 37

2.5. PLAN D'ECHANTILLONNAGE 38

2.6. CHOIX DES VARIABLES 39

2.7. ORGANISATION PRATIQUE DE L'ENQUETE 40

2.8. SUPPORT DE COLLECTE DES DONNEES 40

2.9. ANALYSE STATISTIQUE DES DONNEES 40

2.10. DEFINITIONS DES CONCEPTS EN RELATION AVEC LES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX 41

TROISIEME PARTIE : RESUTATS ET DISCUSSION 43

CHAPITRE I : IDENTIFICATION DES PRODUCTEURS ET DE LA PRODUCTION 44

1.1. CARACTERISTIQUES GENERALES DES EXPLOITATIONS COTONNIERES 44

1.1.1. Structure des exploitations 44

1.1.2. Equipements agricoles 47

1.2. TYPES DE CULTURES 47

1.3. ROTATION CULTURALE 47

1.4. ACTIVITE D'ELEVAGE DANS LA CULTURE DE COTON. 48

1.5. CONCLUSION PARTIELLE 49

CHAPITRE II : RETOMBEES SOCIO-ECONOMIQUES 50

2.1. ANCIENNETE ET MOTIVATION POUR LA PROFESSION 50

2.2. ORGANISATION DE LA PRODUCTION A L'ECHELLE DE L'EXPLOITATION 50

2.3. REVENUS MONETAIRES ET LEUR DESTINATION 52

2.3.1. Les revenus bruts monétaires de la cotonculture 52

2.3.2. Les investissements consentis 52

2.3.3. Destinations des revenus de la culture de coton 52

2.3.4. Perception paysanne de la rentabilité de la cotonculture 53

2.4. EFFETS D'ENTRAINEMENT DE LA COTONCULTURE SUR LE CHOIX DES SPECULATIONS AGRICOLES 54

2.5. CONCLUSION PARTIELLE 55

CHAPITRE III : LES FACTEURS DE DEGRADATION DES RESSOURCES NATURELLES 56

3.1. L'EXTENSION DES CHAMPS 56

3.2. PRATIQUE DE LA JACHERE 57

3.3. L'APPORT DE LA FUMURE ORGANIQUE 57

3.4. LES PRODUITS PHYTOSANITAIRES DANS LA CULTURE DE COTON 58

3.4.1. Les différents types de produits phytosanitaires 58

3.4.2. Circuits d'approvisionnement et lieux de stockage 58

3.4.3. Mode d'utilisation 59

3.5. LA PRISE DE PRECAUTION DANS L'EPANDAGE DES PRODUITS CHIMIQUES 61

3.6. CONCLUSION PARTIELLE 61

CHAPITRE IV : DIAGNOSTIC DES SOURCES DE RISQUES ENVIRONNEMENTAUX 62

4.1. UTILISATION DES PESTICIDES DU COTON SUR D'AUTRES CULTURES 62

4.2. DISTANCE DES POINTS D'EAU PAR RAPPORT AUX CHAMPS DE COTON 62

4.3. LES MESURES DE PROTECTION 64

4.4. LES EMBALLAGES DES PESTICIDES 65

4.5. LES ZONES DE PATURE DES ANIMAUX 66

4.6. LES INTENTIONS D'ACCROISSEMENT DES SUPERFICIES 66

4.7. LA POPULATION ANIMALE ET HUMAINE 67

4.8. LES RESSOURCES VEGETALES 67

4.9. L'EAU ET LE SOL 67

4.10. CONCLUSION PARTIELLE 68

CHAPITRE V : DISCUSSION DES RISQUES ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX 69

5.1. LES RISQUES ET IMPACTS POTENTIELS 69

5.1.1. RISQUES SANITAIRES 69

5.1.2. Dangers relatifs à l'altération du milieu naturel 70

5.1.3. Impacts sur la biodiversité 73

5.2 MESURE D'ATTENUATION DES EFFETS PREJUDICIABLES 75

5.3 CONCLUSION PARTIELLE 76

CONCLUSION GENERALE ET PERSPECTIVES 77

BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE 79

ANNEXES 83

sommaire suivant