WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réformes macroéconomique et intégration par le marché dans la CEMAC

( Télécharger le fichier original )
par Michel Dieudonné MIGNAMISSI
Université Yaoundé II - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION DU CHAPITRE 2

Ce chapitre examinait le bilan des réformes macro-monétaires et institutionnelles sur le processus d'intégration en Zone CEMAC. Les différents résultats dévoilent un bilan globalement prometteur, des faiblesses étant notées au niveau des infrastructures. La faiblesse du « capital spatial » peut ainsi être considérée comme le principal goulot qui a freiné le processus d'intégration en Zone CEMAC. Au regard des différentes évolutions, trois enseignements sous forme de scenarii sont à prévoir d'ici à 2010 (CEMAC, 2006b) :

· Scénario 1 : « la CEMAC en panne ». Ce scénario traduit la persistance des blocages actuels. Elle est en panne et donc menacée à terme d' « éclatement », voire de « disparition » ;

· Scénario 2 : « l'intégration graduelle ». Dans ce scénario, les Etats membres s'appliquent résolument à lever les blocages et définissent des objectifs prioritaires réalistes pour l'étape 2006-2011. Ce scénario nécessite des acquis solides, visibles et irréversibles ;

· Scénario 3 : « le bond en avant ou l'intégration accélérée ». Dans ce scénario, les Etats membres lèvent rapidement les obstacles actuels et se fixent l'objectif d'entreprendre l'ensemble des chantiers menant vers l'union économique. Il requiert des changements profonds d'attitude et la mise en place des instances communautaires.

Ainsi, le choix d'un scénario à court et à moyen terme doit permettre à la CEMAC de faire face aux défis d'un environnement international en forte mutation et surtout marqué par la libéralisation du commerce (APE) et l'avènement des grands blocs régionaux. Enfin, il est recommandé que le scénario 2 soit privilégié, car c'est le juste milieu et le plus réaliste, le troisième paraissant un peu plus enthousiaste et le premier à proscrire.

CONCLUSION DE LA PREMIERE PARTIE

La lecture des réformes appliquées en Zone CEMAC a débouché sur la présentation sous forme de bilan, de leurs résultats sur les plans macro-monétaire et financier et de leurs effets sur le processus d'intégration par le marché. Des enseignements issus des analyses documentaires ont été tirés. Sur le plan financier (monétaire et bancaire), les réformes ont sans douté été d'un apport important, car presque tous les équilibres dans ce secteur ont été retrouvés (stabilité monétaire interne et externe, amélioration du bilan des banques, création d'un marché financier sous régional, etc.). Mais il a fallu deux générations de réformes pour aboutir à ce résultat, qui a réussi à conforter la suppression de l'effet frontière monétaire. Mais il persiste des défaillances telles que la surliquidité du système bancaire, qui traduit une faiblesse de l'investissement (stagnation de l'épargne), et des rumeurs « spéculatives » de dévaluation.

Mais au total, malgré l'impact mitigé des réformes, elles ont été d'un apport indéniable dans le processus de restructuration des économies modernes en général et celles de la CEMAC en particulier. En outre, il convient de souligner que les réformes ne sont pas en elles-mêmes une mauvaise initiative, c'est pourquoi il faut encourager leur poursuite comme c'est le cas actuellement à la CEMAC et à la BEAC, en vue de redresser durablement la structure des économies de la sous-région et de tracer le sentier de l'intégration.

Cette intégration passe par un renforcement du marché commun sous-régional. D'un point de vue intuitif, le bilan des réformes sur l'intégration par le marché est négatif, malgré la suppression de l'effet frontière monétaire. La deuxième partie de ce travail tente de vérifier si les flux commerciaux intra-régionaux des pays de la Communauté ont augmenté ou si ces derniers se sont spécialisés suite à la suppression de cet effet frontière monétaire et à la redynamisation des institutions sous-régionales

DEUXIEME PARTIE  LA CEMAC, UNE UNION MONETAIRE ATYPIQUE : LA SUPPRESSION DE L'EFFET FRONTIERE MONETAIRE

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)