WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification géotechnique de matériaux concassés-types en corps de chaussées et évaluation de leur qualité

( Télécharger le fichier original )
par Makhaly BA
Université Cheikh Anta Diop - DEA 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction Générale

La conception et le dimensionnement d'une chaussée s'appuient essentiellement sur trois critères :

- la portance de la plate-forme,

- la qualité des matériaux utilisés en couches de chaussée ;

- le niveau du trafic.

Les caractéristiques des matériaux constituants les assises des chaussées doivent répondre à certaines exigences minimales de qualité. En ce qui concerne le corps de la chaussée plusieurs catégories de matériaux peuvent être utilisées. Cependant, les ingénieurs routiers, par souci d'économie, sont contraints de tenir compte des distances de transport et des moyens d'exploitation des gisements. Ceci les a amené à utiliser des matériaux très particuliers ou présentant des qualités inférieures et cela dans toutes les couches du corps de chaussée.

En Afrique tropicale et équatoriale, les formations latéritiques représentent les plus abondantes ressources de matériaux «économiquement» disponibles. Ces matériaux une fois extraits sont livrés directement aux clients sans subir de traitements industriels, ce qui réduit leur coût. Au Sénégal on a toujours compté sur ces formations latéritiques pour réaliser les assises de chaussées. Cependant il est important d'attirer l'attention des concepteurs de chaussées sur un certain nombre de constats effectués :

- le niveau du trafic et le nombre de poids lourds ne cessent de croître (augmentation généralisée du trafic aussi bien du point de vue nombre de cycles que de la charge à l'essieu), ce qui se traduit par une augmentation des exigences de la qualité du matériel,

- Une demande de plus en plus importante en matériaux de construction ;

- La raréfaction des matériaux latéritiques de qualité satisfaisants aux spécifications.

Face à cette situation, les ingénieurs routiers font appel, souvent aux liants hydrauliques comme le ciment pour améliorer ou stabiliser la latérite crue. Cependant il est à noter que ces mélanges posent des problèmes aussi bien dans leur mise en oeuvre (Ndiaye, N.D., 1996) que dans leur comportement mais aussi du fait du coût élevé du ciment.

C'est ainsi que des réflexions sont menées allant dans le sens d'utiliser d'autres types de matériaux pour le corps de chaussée notamment en couche de base où les exigences sont plus sévères. Parmi ces solutions on peut citer :

- l'utilisation du Tout-venant de basalte 0/31,5 en couche de fondation au niveau de Colobane sur l'autoroute à payage Patte d'Oie-Malick Sy, par l'entreprise JLS Sénégal,

- l'utilisation de la Grave-Bitume (GB : Basalte concassé 0/20 stabilisé au liant hydrocarboné) comme couche de base sur l'autoroute Patte d'oie-Malick SY ;

- l'utilisation de la Grave Reconstituée Humidifiée (GRH) de basalte 0/31,5 en couche de base au niveau de la route Patte d'oie-Aéroport et sur la Voie de Dégagement Nord (VDN) ;

- les études effectuées sur les possibilités d'utilisation du concassé calcaire de Bandia ; - les études sur le granulat type silexite.

Ainsi, dans le but de diversifier les solutions techniques à apporter à la réalisation des corps de chaussées, il est présenté, dans ce mémoire, les résultats et analyses relatives sur les possibilités d'utilisation des granulats concassés de basalte, calcaire et silexite en couches d'assise de chaussée.

Ce mémoire comporte deux parties :

La première partie est essentiellement consacrée à l'étude bibliographique. Elle commence par des généralités sur les caractéristiques géométriques principales des granulats routiers et leur influence sur les propriétés mécaniques des matériaux. Une étude est faite sur le compactage et les méthodes de dimensionnement des chaussées. Dans cette partie nous avons mis l'accent sur la rhéologie et le comportement mécanique des matériaux granulaires. Cette partie se termine par une étude sur la compacité et les mélanges granulaires.

La deuxième partie est une étude expérimentale. Elle comporte les résultats des essais d'identifications des caractéristiques physiques et mécaniques des différents types de granulat et la discussion de ces résultats par comparaison avec les spécifications et normes appliquées au Sénégal.

Nous terminerons cette étude par une conclusion générale et des discussions sur les critères de spécification technique pour une meilleure optimisation des caractéristiques géotechniques des granulats concassés.

1ère Partie

Synthèse bibliographique

précédent sommaire suivant