WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Découvrir le rôle de la vierge Marie dans l'Incarnation et la Nativité du seigneur : Ex. Sp. (101-117 ; 121-126).

( Télécharger le fichier original )
par Antoine BASUNGA Nzinga.
ITCJ -  2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Découvrir le rôle de la vierge Marie dans l'Incarnation et la Nativité du seigneur : Ex. Sp. (101-117 ; 121-126).

Par BASUNGA Nzinga, sj. (ITCJ)

Introduction.

Relire la présence « participative » de la Vierge Marie à l'oeuvre du salut sera la ligne directrice cette réflexion. Cette relecture voudrait se réaliser à travers les Ex. Sp. de Saint Ignace. Il ne s'agit pas de parcourir « ce rôle-présence » à travers tous les Ex. Sp. Nous avons opéré un choix. Notre approche s'enracinera davantage dans la première contemplation de la deuxième semaine : celle de l'incarnation Ex. Sp.(101-109). Une contemplation qui est déterminante dans la poursuite du rôle évident de la Vierge Marie dans notre histoire du salut. Il s'agit de conjuguer le lien étroit entre « l'incarnation et l'annonciation » (Lc 1, 26-38). Car nous pensons, à la suite de Rahner que, « Si l'on essaie de détacher du récit de l'annonciation la vérité de l'incarnation du Logos [vis versa], on tombe fatalement dans le danger d'exténuer cette vérité qui est essentiellement communication, pour en faire une spéculation abstraite purement métaphysique »1(*).

Le rôle de la Vierge Marie dans les Ex. Sp. est pour ainsi dire christique. Un rôle qui s'actualise réellement dans cette communication où la réalité divine, en la personne du fils, vient réellement habiter la nature humaine et prend chair à travers une mère humaine. La Vierge Marie demeure pour nous un modèle du service à imiter dans la suite du Christ. Non pas seulement en s'armant d'une audace spirituelle mais aussi et surtout en restant ouvert à la grâce des qualités maternelles dont Marie a témoigné dans l'accomplissement de notre rédemption. Toutefois, soulignons que la première intervention de Notre Dame dans les Ex. Sp. est déjà manifeste dans le troisième exercice de la première semaine Ex. Sp. (63) : « Notre Dame est médiatrice d'une grâce car elle est, tout à la fois, pure grâce de Dieu, elle-même («  la grâce... de son Seigneur ») et associée à l'oeuvre de cette grâce pour nous (« la grâce de son Fils »). »2(*) Pas à pas, au rythme des Ex. Sp., et dans la fidélité créatrice, nous quêterons la présence discrète de la Vierge Marie depuis l'annonciation comme préfigurant l'incarnation Ex. Sp.(101-109), avant toute considération de leur complicité avec la nativité du Seigneur (Ex. Sp. 110-117 ; 121-126).

Pour ce faire, nous avons opté pour une méthode. Nous nous pencherons davantage vers l'herméneutique même des textes des Ex. Sp. (Cf. Exercices Spirituels, DESCLEE DE BROUWER, Bellarmin 1986). Ceci, tout simplement dans le but de « nous originer » dans un texte plus au moins proche de l'original et de faire appel aux intuitions originelles de Saint Ignace lui-même. Une prétention, bien sûr, mais c'est cela justement le bien fondé de la méthode herméneutique qui est « un art d'interpréter » à entendre Schleiermacher3(*). A chaque étape de notre développement nous veillerons d'abord à la description du texte des exercices ensuite, nous soulignerons le but et le fruit attendus de l'exercice et enfin nous ferons quelques allusions aux données bibliques et théologiques afférentes à l'exercice.

* 1 Karl Rahner, Le Dieu plus grand, Paris, Desclée de Brouwer, 1971, p. 81.

* 2 Peter-Hans Kolvenbach, Fous pour le Christ. Sagesse de Maître Ignace. Bruxelles, Lessius, 1998, p. 102.

* 3 Cf. Fr. Schleiermacher, Herméneutique, trad. Et Introd. de Marianna Simon, avant-propos de Jean Storobinski, Genève, Labor et Fides, 1987, p. 104.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy