WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion communautaire des ressources en eau et conflits d'usage dans la basse vallée de l'Ouémé


par Setondji Yacin Wilfrid BOKO
Université d'Abomey-Calavi - Diplôme d'Etude Supérieure Spécialisée 2009
  

sommaire suivant

UNIVERSITE D'ABOMEY-CALA VI (UAC

*************

CENTRE INTERFACULTAIRE DE FORMATION ET

DE RECHERCHE EN ENVIRONNEMENT POUR

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

(CIFRED)

**********

MEMOIRE DE FIN DE FORMATION POUR L'OBTENTION DU
DIPLÔME D'ETUDE SUPERIEURE SPECIALISEE (DESS)

Option : ENVIRONNEMENT - SANTE - DEVELOPPEMENT

Gestion communautaire des

ressources en eau et conflits d'usage

dans la basse vallée de l'Ouémé

Présenté par :

S. Yacin Wilfrid BOKO

Directeurs:

Dr. Christophe S. HOUSSOU

Dr. Expédit W. VISSIN

&

Maître de conférences au DGAT/FLASH/UAC Assistant au DGAT/FLASH/UAC

II ENTioN II RÈs II iEN

Année Académique : 2007-2008

1

Avant-propos

Notre travail intitulé « Gestion communautaire des ressources en eau et conflits d'usage dans la basse vallée de l'Ouémé» est réalisé dans le cadre de l?obtention du Diplôme Etude Supérieure Spécialisée et du Projet Ouémé-2025. Cette étude nous informe sur la gestion de l?eau au niveau des communautés et les types de conflits liés à cette gestion auxquels on assiste dans le milieu ;

Ce travail est grkce à l?appui, aux conseils et aux encouragements de plusieurs personnes. Qu?il nous soit permis de leur exprimer ici nos vifs remerciements. Notre profonde gratitude va d?OEord à nos maîtres de mémoire. Je tiens conséquemment à remercier Monsieur HOUSSOU Christophe S. pour m?avoir guidé dans les méandres du processus de rédaction et m?avoir obligé à mettre de l?ordre dans mes idées. La pertinence de ses remarques a sans doute fait de ce mémoire un bien plus formateur exercice et une bien plus agréable lecture que si j?eus été seul sur le chemin de la connaissance. Merci également Monsieur VISSIN Exp édit Wilfried pour avoir alimenté mon intérêt à l?hydropolitique, la GIRE et m?avoir permis d?approfondir ma compréhension des enjeux nationaux de l?eau et ainsi m?éviter quelques énormités. Messieurs, recevez ici nos sincères et profonds remerciements pour votre grande qualité scientifique. Messieurs, j?espère sincèrement avoir l?occasion de collaborer de nouveau avec vous dans l?avenir. Merci également à tous les autres membres du LACEEDE. Il s?agit de : Dr. Constant HOUNDENOU, Henri TOTIN, Dr. Euloge OGO UWALE, Dr. Yabi IBOURAÏMA, Ernest AMOUSSOU, Cyr ETENE, Justine VODOUNNON

Ma reconnaissance va aussi au à la Coordination du Projet ``OUEME 2025'' pour avoir mis à ma disposition tous les moyens pour mener à bien ce travail.

Puisque le travail de l?un n?est en fait que la synthèse de celui des autres, merci à ceux et celles qui m?ont aidé au cours des années à grandir intérieurement, à raffiner mes analyses et à m?ouvrir aux grands enjeux de ce monde, dont la question de la répartition des ressources hydriques fait assurément partie. Chers amis, vous vous reconnaissez.

SUIRE Magdala : puisse ce travail t?inspirer et t?inciter à continuer dans le chemin de la recherche. Merci aussi pour ta présence effective à mes cotés. Je t?en serai éternellement reconnaissant.

CHERRY JEAN Joël, DATUS Lunda et JEAN-PIERRE Nadeige: merci pour tout. Je ne vous oublie pas. Merci pour votre soutien et votre présence

Enfin, je m?en voudrais de ne pas mentionner le rôle crucial joué par mes parents dans la réalisation de ce projet de longue haleine. Georgette, Michel, par votre indéfectible support, grâce aux valeurs que vous m?avez inculquées, j?ai développé ma soif d?apprendre et la confiance nécessaire pour mener à bien ce genre d?entreprise. J?espère que vous rtes fiers du fruit de vos efforts.

SOMMAIRE

SIGLES ET A BREVIATIO NS CC 5

INTRODUCTION .. 6

I-

PROBLEMATIQUE OBJECTIFS HYPOTHESES, PRESENTATION DU SECTEUR D'ETUDE ET CLARIFICATION DES CONCEPTS ...

8

 

1-1 PrRElpe a3iqDE

 

9

 

1-2 Objectif « CC

 

11

 

1-3 HypotKè\EIGE TEFKEIFKEM

 

12

 

1-4 Présentation de la zonE G?p3uGEM

C

14

 

1-5 0 1liE14 SK \ME CCC CC CCC..

 

16

 

1-6 'pIini3IRn GEMElDE\ FRnFEE3\Q C

 

25

 

1-7 Revue GElli33pra3erEM

CCCCCCCCCCCCCCCCCCC

28

II-

DONNEES ET METHODE

C

32

 

2-1 ColleF3EIGE GRQnpE\%

CC

33

 

2-2 7 EFKÇIEuE\

 

34

 

2- plRDlEe En3 GE1l?EQ1X-3Efi

CC

36

 

2-4 7 IEi3Ee En3 GE\ GRnnpE\

CC

36

III-

RESULTATS, ANALYSE ET SUGGESTIONS

 

39

 

3-1 Prp\En3a3IRQE3NVly\EIGE\ rp\ul3a3\ CCC..

 

40

 

3-2 SXJ JE\3tRn\

CC

50

 

CONCLUSION

CCC

52

 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

C

54

 

TABLE DES MATIERES

CC

57

 

ANNEXE

CCCCC

58

SIGLE ET ACRONYMES

AMMA Analyse Multidisciplinaire de la Mousson Africaine

DGAT Département de Géographie et Aménagement du Territoire

DG-Eau ' ELHFMRQ GpQp1EGHRIH GI( EX

FLASH Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines

GIRE Gestion Intégrée des ressources en Eau

IRD Institut de Recherche pour le Développement

LACEEDE Laboratoire Pierre PAGNEY, Climat, Eau, Écosystème et Développement

MARP Méthode Accélérée de Recherche Participative

MEPN 0 IQiNtèIHKIH G?( QMoQQHP HQt HKire la Protection de la Nature

MISD 0 IQiNtèIHRdH G?IQtpriHXr, EH GER3pFXritp HtMHIGE ' pFHQtrEGiNEtiRQ

PMA Pays les Moins Avancés

PDC Plan de Développement Communal

RGPH 5 HFHQNHP HQt GpQprEG dHIGE 3 RSXGEMQ HMEH1G?+ EEDEt

UAC 8 QivHrNilp 111$ ERP H -Calavi

INTRODUCTION

Les mutations politiques qui s?observent depuis le début des années 90 dans presque tous les pays de la zone francophone Ouest #177; africaine, ouvrent les pistes porteuses d?espoir pour ces états qui constituent l?écrasante majorité des Pays les Moins Avancés (PMA) caractérisés par une pauvreté massive. La ligue de la colonisation marquée par une forte tradition centraliste a beaucoup entravé la mise en oeuvre de politiques et de stratégies conséquentes de développement et de bonne gouvernance. L?histoire du développement des pays de la sous-région nous enseigne que depuis les années 1960, les différents résultats dans l?exécution des multiples projets de développement ont donné des résultats mitigés : les échecs sont nombreux, les succès rares ou incertains malgré les quantités impressionnantes de ressources financières et les espoirs légitimes suscités.

Les causes de ces échecs cumulés montrent à travers des analyses successives que la responsabilité effective des populations à la base est une des conditions incontournables pour accroître les chances de succès d?un développement qui ne peut ni s?administrer, ni s?imposer tout simplement parce qu?on ne développe pas, mais on se développe. La lutte contre la pauvreté sera à n?en point douter le principal enjeu pour le 3ème millénaire. Le PNUD en 1997 avait eu le mérite de tenter de répondre à l?interrogation pour le BENIN qui est d?identifier et de connaître ce fléau puisqu?il s?agit bien d?un fléau dans toutes ses dimensions. Dans cette optique, on observe un peu partout une volonté politique affichée de lutter contre la pauvreté à travers la mise en oeuvre de plans stratégiques de lutte contre la pauvreté qui semble succéder aux insuffisances de politique d?ajustement structurel.

Aujourd?hui au BENIN, on note que la question du développement à la base est
une priorité nationale car, perçue comme une stratégie opérationnelle devant
consacrer à moyen terme l?augmentation significative des richesses locales et

partout l?amélioration substantielle du niveau de vie des populations des collectivités décentralisées béninoises (Banque Mondiale, 2001).

Ainsi, parmi les principaux problèmes qui freinent le développement à la base, on note en bonne place celui de l?eau. Ces problèmes sont entre autre la gestion de l?eau, l?approvisionnement en eau et surtout celui des conflits liés à l?accès à l?eau. Comment contribuer à la bonne gestion de cette ressource, l?or bleu, qui, comme l?or noir n?est pas inépuisable ? Comment se fait sa gestion et quels sont les problèmes qui surviennent dans le cadre de sa gestion ?

Notre travail a pour but, dans un premier temps de diagnostiquer les problèmes qui se posent autour de la gestion des ressources en eau dans la basse vallée de l?Ouémé et ensuite d?identifier les conflits d?usage de l?eau dans le mrme secteur.

sommaire suivant