WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Investissement Direct Etranger au Maroc et politique d'attractivité

( Télécharger le fichier original )
par Sanae MAHRAZ
FSJES Meknes - licence 2008
  

sommaire suivant

1 L'investissement Direct Etranger est une activité par laquelle un investisseur résidant dans un pays obtient un intérêt durable et une influence significative dans la gestion d'une entité résidant dans un autre pays. Cette opération peut consister à créer une entreprise entièrement nouvelle ou, plus généralement, à modifier le statut de propriété des entreprises existantes. Sont également définis comme des investissements directs étrangers d'autres types de transactions financières entre des entreprises apparentées, notamment le réinvestissement des bénéfices de l'entreprise ayant obtenu l'IDE, ou d'autres transferts en capital . IDE est au centre de la problématique de développement. Il occupe désormais une place de choix dans la plupart des pays du monde du fait de la convergence de deux préoccupations : celle des entreprises cherchant à s'internationaliser et celle des gouvernements qui cherchent à attirer de plus en plus de capitaux.

De plus, l'investissement direct étranger, est un vecteur important de la mondialisation, connaît actuellement un développement considérable. Son essor traduit d'une part, l'intensification par un nombre croissant de sociétés multinationales de leurs activités à l'échelle mondiale sous l'effet de la libéralisation de nouveaux secteurs à l'investissement et, d'autre part, l'existence d'un surplus d'épargne notamment européen en quête de meilleurs placements continuant son expansion au 20éme siècle, l'investissement international s'est particulièrement renforcé depuis la décennie 1990, touchant les différentes zones de la planète mais surtout les pays développés et dans une moindre mesure les pays émergents.

Sur le plan des travaux théoriques, une abondante littérature sur l'investissement international s'est constituée principalement durant la deuxième moitié du 20éme siècle, ces théories ont cherché à apporter, généralement des éléments de réponse à une question ;

Qu'est ce qui pousse les firmes d'un pays déterminé à s'engager dans des opérations d'investissement à l'étranger plutôt que de limiter leurs activités au marché national ?

Au Maroc les premiers flux de l'investissement étranger ont fait leur apparition au début du 20éme siècle avec la mise en place du régime de protectorat. Depuis lors, ces flux ont connu des hauts et des bas en fonction des considérations politiques et économiques, ces investissements ont touché divers secteurs d'activité, mais a des niveaux différents.

Face aux tendances futures de l'investissement international sur les plans géographique et sectoriel, et partant des modalités d'intégration du Maroc dans l'économie mondiale, ce dernier a fortement intérêt à s'interroger sur la place qu'il pourrait occuper dans le cadre de la concurrence de plus en plus accrue pour attirer les capitaux étrangers et aussi les secteurs cibles nationaux qui présentent le plus d'atouts pour attirer ces investissements. Les potentiels humains économiques et naturels du Maroc peuvent permettre à notre pays le passage au groupe de pays où se dirige intensément l'investissement international à condition qu'il réussisse à mettre en oeuvre une vraie stratégie de dynamisation économique et sociale, condition de base de l'éclosion de l'investissement aussi bien national qu'étranger.

Partant des besoins du Maroc en matière d'accumulation du capital pour faire face aux exigences du développement économique et social, et compte tenu des obstacles qui dressent encore devant les investisseurs ; force est de reconnaître la nécessité d'un vaste mouvement des réformes pour rendre le Maroc plus attractive vis-à-vis de l'investissement étranger. A ce niveau Quels sont les chantiers de réforme à engager pour attirer plus de capitaux étrangers, et qu'ils sont les outils d'évaluation de l'attractivité du pays ?

sommaire suivant