WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La problématique de l'Autre comme Infini dans la philosophie d'Emmanuel LEVINAS

( Télécharger le fichier original )
par Charles NDUMBI KABOYA
Université Saint Augustin de Kinshasa - Graduat 2009
  

précédent sommaire suivant

I.4. CONCLUSION

Tout bien pesé, les lignes qui précèdent nous ont donné, dans une certaine mesure, la conception de l'Autre comme Infini. En effet, l'Autre qui se présente devant moi a besoin de mon assistance. D'où je ressens en moi une responsabilité à son égard parce qu'il est comme un étranger, un orphelin ou une veuve. En dépit de ma responsabilité envers lui, à travers son visage, je lis non seulement une métaphysique éthique, mais aussi et surtout un rapport de commandement car, il est mon maître et je dois être attentif à lui. Son visage suscite en moi l'Idée de l'Infini vers qui je dois tendre.

Cependant, après ce brin de lumière sur la conception Lévinassienne de l'Autre comme Infini, nous entrons dans la sphère de nos investigations à travers le deuxième chapitre qui traitera de « Altérité comme désir métaphysique ».

précédent sommaire suivant