WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sida et Comportements Sexuels des femmes célibataires au Congo

( Télécharger le fichier original )
par Stève Bertrand MBOKO IBARA
Université de Yaoundé II / Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) - DESS en Démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

C-/ CRÉATION DES INDICATEURS ET PRÉSENTATION DES VARIABLES

Deux indicateurs interviennent dans cette étude pour répondre aux besoins d'analyse et aux soucis d'explication et d'interprétation des résultats. Le premier indicateur est celui des conditions de vie des ménages. Nous l'avons nommé « CONF1 ». Le second indicateur est celui des connaissances des modes de prévention du Sida que nous avons nommé FACT1.

a-/ Création de l'indicateur combiné «condition de vie des ménages »

L'Enquête Démographique et de Santé fournit dans sa base un indicateur des conditions de vie des ménages nommé "wealth indexe (V190)" recodé en cinq modalités (très pauvre, pauvre, moyen, riche, très riche). Nous nous sommes servis de cet indicateur et l'avons recodé en trois modalités : les modalités très pauvre et pauvre ont fusionné pour devenir la modalité «Bas» de la nouvelle variable CONF1 ; la modalité «Moyen» en a gardé sa place et son nom ; les modalités riche et très riche ont été recodées en une seule nommée «Elevé». 

Les variables suivantes ont permis sa création : biens durables (Radio, Télévision, Téléphone fixe, Téléphone portable, Ordinateur, Réfrigérateur, Réchaud à gaz, Cuisinière, Réchaud à pétrole, Bicyclette, Mobilette/moto, Voiture/camion, Pirogue sans moteur, Pirogue hors bord), caractéristiques du logement (Type de murs de logement, Type du toit de logement, Type de sol, Pièce utilisée pour dormir, Type de toilette, Type de combustible pour la cuisine, Temps nécessaire pour s'approvisionner en eau). Cette variable a été créée suivant les différentes étapes :

ü On affecte à chacun des biens ou caractéristiques un poids (score ou coefficient) généré à partir d'une analyse en composante principale ;

ü Les scores des biens qui en résultent sont standardisés selon une distribution normale standard de moyenne 0 et d'écart type 1 (Gwatkin et al. 2000)12(*) ;

ü On attribue dans chaque ménage un score pour chaque bien et on fait la somme de tous les scores par ménage ;

ü Les ménages sont classés par ordre croissant de score total et divisés en 5 catégories d'effectifs égales appelées quintile. On établit ainsi une échelle allant de 1 (quintile le plus pauvre) à 5 (quintile le plus riche) ;

Le score de chaque ménage est affecté aux individus qui le composent et les individus sont ainsi répartis dans les différentes catégories.

Pour tester la pertinence de CONF1, nous l'avons croisé avec trois des variables ayant permis sa création (Télévision, Electricité et Voiture). Les résultats de ce croisement sont successivement présentés dans les trois tableaux ci-dessous. Les caractéristiques des modalités de CONF1 ne laissent aucun doute quant à la fiabilité de ce indicateur :

· La modalité "Bas" est celle des femmes célibataires vivant matériellement la pauvreté au quotidien et représentant 26% de l'ensemble des célibataires. En effet, 87% des célibataires de cette catégorie vivent dans des habitations non électrifiées ; et seulement 2 célibataires sur 488 ayant répondu à la question, possèdent un poste téléviseur. Par rapport à la possession de voiture, une célibataire sur 488 est en possession d'une voiture. Mais vu son état de pauvreté, il pourrait bien s'agir d'une voiture qu'elle aurait reçue d'une de ses relations.

· La modalité "Moyen" représente 21% des célibataires enquêtées. C'est le niveau intermédiaire entre la pauvreté (Bas) et l'aisance (Elevé). Un peu plus de 12% des célibataires de cette catégorie, vivent dans des maisons éclairées ; environ 10% possèdent la télévision et aucune célibataire de niveau de vie moyen ne possède de voiture.

· La modalité "Elevé" est celles des célibataires riches et très riches en terme de possession de biens durables, de matériaux de construction de leurs habitations et d'autres biens d'équipements des habitations. 66% des célibataires recensées dans cette catégorie vivent dans des habitations électrifiées alors qu'elles sont 668 sur 1013 à posséder un poste téléviseur. 6% des célibataires vivant dans de bonnes conditions possèdent de voiture

Tableau III.3 : Croisement CONF1/Avoir électricité

Tableau croisé Conditions de vie des ménages /Avoir l'électricité

  Conditions de vie des ménages

Avoir l'électricité 

Visiteurs

Total

 

Non

Oui

basses 

Effectif

468

21

49

538

% dans CONF1

86,98

3,90

9,10

100

moyennes 

Effectif

351

53

26

430

% dans CONF1

81,62

12,32

6,04

100

élevées 

Effectif

284

728

93

1105

% dans CONF1

25,70

65,88

8,41

100

Total 

Effectif

1103

802

168

2073

% dans CONF1

53,20

38,68

8,10

100

Source : Traitement des données EDSC1.

Tableau III.4 : Croisement CONF1/Avoir télévision

Tableau croisé Conditions de vie des ménages /Avoir la télévision

Conditions de vie des ménages

 

Avoir telé 

 

Visiteurs

Total 

Non

Oui

basses 

Effectif

486

2

49

537

% dans CONF1

90,50

0,37

9,12

100

moyennes 

Effectif

363

41

26

430

% dans CONF1

84,42

9,53

6,04

100

élevées 

Effectif

345

668

93

1106

% dans CONF1

31,19

60,39

8,41

100

Total

 

Effectif

1194

711

168

2073

% dans CONF1

57,59

34,29

8,10

100

Tableau III.4 : Croisement CONF1/Avoir voiture

 Tableau croisé Conditions de vie des ménages/ Avoir une voiture

Conditions de vie des ménages

  

Avoir voiture

 

 

Visiteurs

Total

 

Non

Oui

bas 

Effectif

487

1

49

537

% dans CONF1

90,68

0,18

9,12

100

moyen 

Effectif

404

 0

26

430

% dans CONF1

93,95

 0

6,04

100

élevé 

Effectif

946

67

93

1106

% dans CONF1

85,53

6,057

8,40

100

Total 

Effectif

1837

68

168

2073

% dans CONF1

88,61

3,28

8,10

100

Source : Traitement des données EDSC1.

La nouvelle variable ou indicateur des conditions de vie des ménages «CONF1» se repartie de la manière suivante : 26% des célibataires enquêtées vivaient dans les habitations peu équipées c'est-à-dire des maisons en terre battue, sans électricité et sans eau ; 21% des célibataires vivaient dans un confort moyen et 53% étaient de la classe aisée de la population congolaise.

Graphique III. 3 : Répartition des ménages enquêtés selon le niveau de vie (en %)

* 12 CNSEE et ORC Macro (2005).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.