WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement intégré des systèmes de production basés sur les techniques de collecte des eaux pluviales dans les régions montagneuses du Sud-Est de la Tunisie: Le cas du micro-bassin versant Rebiaa Zammour-Béni-Khédache - Tunisie

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed KOUAKBI
Institut Agronomique Mediterranéen - Master of Sience 2025
  

précédent sommaire suivant

RESUME

La situation actuelle des ressources en eau et de leurs usages dans le sud est tunisien présente des enjeux qui sont communs à des nombreuses régions montagneuses de la chaîne de Matmata. Des ressources souterraines limitées, des conditions climatiques contraignantes qui viennent renforcer les tensions autour de l'eau. Ces caractéristiques parmi d'autres, font de la région de Beni Khedache - Zammour un cas d'étude exemplaire des difficultés que pose la valorisation et l'exploitation des eaux de ruissellement pour une gestion durable.

Bien que limités à l'échelle régionale, les eaux de pluie et de ruissellement sont cependant très importantes pour les usages domestiques et le bon fonctionnement des systèmes de production agricole non irrigués. Ces systèmes subissent l'alternance plus au moins régulière d'années sèches et pluvieuses.

Le volume d'eau retenu dans les unités hydrauliques élémentaires est très limité par rapport aux volumes d'eau perdus au cours des crues. Ils sont de ce fait difficiles, voir impossible à maîtriser par les populations locales avec des systèmes traditionnels.

Afin d'analyser l'impact des innovations comme moyen de valoriser les eaux de ruissellement et améliorer le revenu des exploitations dans les zones difficiles, et dans un objectif de proposer un outil d'aide à la décision pour avoir un observatoire à l'échelle micro- économique, on a opté, moyennant des simulations des scénarios, d'analyser ces résultats.

Les résultats des simulations simples montrent l'intérêt des innovations dans la gestion des ressources en zone aride. Sur le plan technico-économique, cet outil a permis d'évaluer leurs effets sur les rendements des exploitations.

L'ensemble des scénarios est simulé sur séquence de 30 d'années, jugée suffisante pour une agriculture en sec, en se basant sur l'introduction du risque à travers la probabilité d'apparition des différents types d'années (années sèches et pluvieuses).

Mots-clés : Zammour, zone aride, simulations, innovations, scénarios, ruissellement, système de culture.

LISTE DES ABREVIATIONS

AJZ: Association des Jeunes de Zammour

CES: Conservation des eaux et du sol

CRDA: Commissariat Régional de Développement Agricole

DFR: Direction Régionale de Forêt

DT: Dinar Tunisien

IRA: Institut des Régions Arides

ODS: Office du Développement du Sud

ONG: Organisation non Gouvernementale

UHE: Unité Hydraulique Elémentaire (Jesr)

TRI: Taux de rentabilité Interne

VAN: Valeur Actualisée Nette

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : Pluviométrie moyenne de la station de Béni-khédache .9

Tableau 2 : Régime thermique au niveau des stations de Gabès et de Médenine 10

Tableau 3 : Evapotranspiration potentielle moyenne mensuelle de Médenine 12

Tableau 4 : Evolution de la population par sexe .12

Tableau 5 : Occupation du sol 14

Tableau 6 : Le capital arboricole 14

Tableau 7 : Cultures annuelles 15

Tableau 8 : Effectif du cheptel à Béni-khédache.. 16

Tableau 9 : Ressources en eau 18

Tableau 10 : Le couvert végétal .19

Tableau 11: Nombre des maisons dans la région de Zammour .26

Tableau 12 : Données pluviométriques de 30 ans (station de Béni-khédache) 89

Tableau 13 : la périodicité des années humides et sèches 45

Tableau 14 : Capacité de rétention pour la lame d'eau Lr=0,012mm 90

Tableau 15 : Capacité de rétention pour la lame d'eau Lr=0,046mm 92

Tableau 16 : Capacité de rétention pour la lame d'eau Lr=0,208mm 94

Tableau 17 : Capacité de rétention pour la lame d'eau Lr=0,322mm 96

Tableau 18 : Evapotranspiration 45

Tableau 19 : Capacité de rétention des UHE 57

Tableau 20 : Ressources potentielles en eau de ruissellement et de stockage (citerne)

pour différentes situations pluviométriques ..58

Tableau 21 : Potentiel de stockage d'eau dans les citernes à créer. 59

Tableau 22 : Problèmes des unités hydrauliques élémentaires 61

Tableau 23 : Caractéristique des exploitations du micro-bassin 62

Tableau 24 : Situation actuelle de la production végétale versant Rebiaa 63

Tableau 25: Ressources humaines disponibles et utilisées 64

Tableau 26 : Effectif et productions animales 66

Tableau 27: Evaluation des productions des exploitations (végétales et animales) 67

Tableau 28 : : Rendements des arbres fruitiers 98

Tableau 29 Prix de vente .98

Tableau 30 : Caractéristiques techniques des différentes scénarios..

74

Tableau 31 : Coûts unitaires des investissements et des équipement

98

Tableau 32 : Les investissements actualisés

75

Tableau 33 : Les charges actualisés

75

Tableau 34 : Les charges totales actualisés

76

Tableau 35 : Les recettes actualisées

77

Tableau 36 : Scénario n°1 (situation actuelle avec contraintes)

99

Tableau 37 : Recettes scénario 2 (stratégie d'amélioration sans contraintes)

.100

Tableau 38 : Recettes scénario 3 (scénario technique) 101

Tableau 39 : La valeur actualisée nette 77

Tableau 40 : Résultats financiers de scénario 1 (S1) 102

Tableau 41 : Résultats financiers de scénario 2 ( S2) 103

Tableau 42 : Résultats financiers de scénario 3 (S3) 104

Tableau 43 : Le taux de rentabilité interne 79

Tableau 44 : Test de sensibilité 80

Tableau 45: Résultats financiers de scénario 1 (S1) (Taux act = 12,8 %) 105

Tableau 46 : Résultats financiers de scénario 2 ( S2)( Taux act = 12,8 %) 106

Tableau 47 : Résultats financiers de scénario 3 (S3) ( Taux act = 12,8 %) 107

Tableau 48 : Résultats financiers de scénario 1 (S1) ( Taux act = 8,8%) 108

Tableau 49 : Résultats financiers de scénario 2 ( S2) ( Taux act = 8,8%) 109

Tableau 50 : Résultats financiers de scénario 3 (S3) ( Taux act = 8,8%) 110

Tableau 51 : Résultats financiers de scénario 1 (S1) (Recettes - 10%) 111

Tableau 52 : Résultats financiers de scénario 2 ( S2) ( Recettes - 10%) 112

Tableau 53 : Résultats financiers de scénario 3 (S3) ( Recettes - 10%) 113

Tableau 54 : Résultats financiers de scénario 1 (S1) ( Charges +10%) 114

Tableau 55 : Résultats financiers de scénario 2 ( S2) ( Charges + 10%) 115

Tableau 56 : Résultats financiers de scénario 3 (S3) ( Charges + 10%) ..116

LISTE DES FIGURES

Fig. 1 : Carte des centres d'action et les types de temps en Tunisie 11

Fig. 2 : Evolution de la population par sexe 13

Fig. 3 : Occupation du sol dans la région de Béni-Khédache en (ha) .14

Fig. 4 : Capital Arboricole à Béni-Khédache en (tones) 15

Fig. 5 : Cultures Annuelles en (tones ) ....16

Fig. 6 : Effectifs Cheptel 17

Fig. 7 : Situation des maisons à Zammour ..26

Fig. 8 : décantation des produits de l'érosion (loi de stock) 29

Fig. 9 : Technique de Majel et de Fesguia ..32

Fig. 10 : Carte du Micro Bassin-Versant Rebiaa ...127

Fig. 11 : Les Jessours détruits dans le Micro Bassin-Versant REBIAA Zammour Béni-khédache 128
Fig. 12 : Sens de déversement de l'eau dans le Micro Bassin-Versant REBIAA

Zammour Béni-khédache 129
Fig. 13 : Répartition des exploitants dans le Micro Bassin-Versant REBIAA Zammour

Béni-khédache 130

Fig. 14 : Répartition arboricole dans le micro-bassin versant 63

Fig. 15 : Ressources disponibles et utilisées 64

Fig. 16 : Répartition du revenu familial du micro-bassin versant Rebiaa 68

Fig. 17 : Répartition de la production agricole du micro-bassin versant Rebiaa .68

Fig. 18 : Carte des citernes d'eau dans le Micro Bassin-Versnat REBIAA Zammour Béni-khédache 131
Fig. 19 : Carte des citernes d'eau à créer dans le Micro Bassin-Versnat REBIAA

Zammour Béni-khédache ...132

Fig. 20 : Répartition des bénéfices financiers nets de trois scénarios .78

Fig. 21 : Plan topographique du micro-bassin versant Rebiaa ..133

LISTE DES PHOTOS

Photo 1 : Les différentes parties du Jesr ..28

Photo 2 : Citerne type Fesguia 33

Photo 3 : Citerne type Majel ..33

Photo 4 : Installation d'une poche en pierres enterrées pour un arbre fruitier avant plantation ..50
Photo 5 : Installation d'une poche en pierres enterrées pour un arbre fruitier après plantation

Photo 6 : Multiples poches en pierres enterrées installées autour d'un olivier (canopée

..50

 

>5m2)

50

Photo 7 : Installation de la poche en pierres enterrées sous forme d'un fossé

51

Photo 8 : Exhaure de l'eau d'une citerne manuellement par une paysanne

52

Photo 9 : Exhaure de l'eau d'une citerne par flotteur drainant gravitaire

52

Photo 10 : Un barrage équipé avec un système tubulaire

..54

Photo 11 : Barrage à rétention d'eau de ruissellement (jesr),

54

Photo 12 : Le flotteur drainant et son bassin de flottaison

.53

Photo 13 : Déversoir traditionnel

74

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy